Accueil > Culture Geek > Réflexion gaming : cette part de chance qui nous rend accroc

Réflexion gaming : cette part de chance qui nous rend accroc

Depuis toujours, les jeux se distinguent en différentes catégories : jeux de réflexion, d’habileté et de hasard. Le jeu-vidéo ne déroge évidemment pas à la règle et le si le but final demeure d’amuser les participants, le degré d’excitation et les sensations diffèrent fortement d’un style à l’autre. Pour essayer de comprendre la raison de l’addiction de certains jeux vidéo, revenons d’abord aux fondamentaux

Les différentes mécaniques de jeux et sensations qu’elles impliquent

Un jeu de réflexion fera appel à vos facultés intellectuelles et vous procurera des sensations modestes tout en vous rassurant sur vos compétences cognitives. L’addiction peut apparaître seulement si vous atteignez un excellent niveau sur le jeu avec comme principal moteur : vaincre les autres, défendre un titre.

Wordfeud - la compétition mondiale de Scrabble sur Smartphone
Wordfeud – la compétition mondiale de Scrabble sur Smartphone

Un jeu d’habileté mettra au contraire vos réflexes à rude épreuve et procurera des sensations fortes, principalement dans certaines situations où vous parviendrez à briller de façon inattendue, voir à réussir l’impossible. Le travail, la persévérance et l’entrainement vous permettront de devenir plus ou moins bon sur ce titre. L’addiction y est généralement faible et simplement associée au plaisir instantané procuré en jouant.

Counter Strike - Votre habileté à la souris permet de distribuer des headshots
Counter Strike – Votre habileté à la souris permet de distribuer des headshots

Un jeu de hasard quant à lui, ne fera appel à aucune de vos compétences et décidera arbitrairement de votre sort, tout en générant soit de la joie, soit de la frustration. Ça semble sans intérêt et pourtant c’est finalement un véritable ascenseur émotionnel. Les participants étant capables de mettre à niveau débutants et joueurs confirmés. Entre fous rires, déception et mauvaise foi, l’addiction peut devenir énorme. Principalement en raison de l’adrénaline générée qui sera accentuée par les conséquences du résultat (Jeux d’argent, quitte ou double, obtention d’avantages…)

Uno - Un jeu de carte ou le hasard décide de votre sort
Uno – Un jeu de carte ou le hasard décide de votre sort

L’implication dans le domaine des jeux vidéo

Le jeu vidéo est un média complexe et derrière cette appellation se cache une multitude de choses. Je n’aborderai pas les jeux d’aventure qui ne jouent pas dans la même catégorie pour me concentrer sur ces titres avec une replay value infinie, intégrant le hasard et capables de générer une addiction très prononcée.

Il y a par exemple Hearthstone, sur lequel j’ai passé plus de 1000 heures… Le titre propose un savoureux cocktail de réflexion, de chance et de stratégie. Obtenir des cartes légendaires est difficile (une par 20 paquets) et la quête de ces dernières tourne vite à l’obsession… Si vous êtes patient, pas de problème, mais dans le cas contraire, vous risquez fortement de passer à la caisse pour acheter des paquets. Et là, l’excitation, tout comme la frustration, se voient amplifiées par votre investissement financier : un meilleur ratio de légendaire que la norme et on pense faire une « affaire ». Dans le cas contraire, on a envie de casser son ordinateur (…).

Ouverture de booster sur Hearthstone, vivez l’émotion d’ouvrir une légendaire avec les streameurs

Ça peut sembler totalement stupide, mais j’ai pris énormément de plaisir à ouvrir mes paquets de cartes , voir même à regarder les gros streamers le faire (…). Alors que niveau gameplay, on s’apparente aux machines slots des casino : tu appuies et tu attends le résultat. Plutôt dingue, non ?

Ces mécaniques se retrouvent évidemment dans une multitude de jeux free to play, c’est leur essence même généralement. Mais aussi dans des grosses productions, comme par exemple Fifa pour son mode « Ultimate Team ». En effet dans celui-ci, vous devez composer votre équipe sur base de joueurs gagnés dans des paquets de cartes et où tout le monde rêve d’avoir Lionel Messi … Mais aussi plus étonnamment dans Counter Strike, où en fin de partie, selon votre score, vous gagnez une « box ». Cette dernière contenant un skin plus ou moins prestigieux pour vos armes pouvant valoir une petite fortune à la revente. Car oui, en 2016 on revend des décorations pour armes virtuelles sur Counter Strike plusieurs centaines d’euros (…)

Ouverture de paquets sur Fifa, le mec jubille

Conclusion : La part de chance c’est bien ou pas ?

C’est une question difficile car ces sensations peuvent être aussi simples qu’extrêmes. Une petite loterie en fin de partie pour vous octroyer un bonus, ce n’est pas bien méchant. Mais si vous dépensez 50€, 100€, voir 1000€ en cartes virtuelles dans Hearthstone ou Fifa, ça peut être indécent, voir problématique en fonction de votre situation personnelle.

Dans des cas plus extrêmes, certaines personnes en quête d’adrénaline peuvent aller jusqu’à se ruiner intégralement dans les casinos, tout en ayant conscience de la chose… Je trouve cela effrayant.

Personnellement, j’arrive à me mettre des limites et même si parfois je rage, j’apprécie particulièrement cette petite part de chance qui pimente nos jeux en intégrant une composante impossible à maitriser.

 N’hésitez pas à me donner votre avis sur la question et à me faire part de vos anecdotes croustillantes dans les commentaires.

À très bientôt sur Sitegeek.

Gwen

A propos Gwen

Passionné de nouvelles technologies | J'aime les jeux vidéo, les séries US, les zombies, les chat, les boulettes et surtout le risotto à la truffe.

Voir aussi

Event | Comic Con Brussels 2017 – The place to be who you want !

Bruxelles vous propose sa nouvelle édition de la Comic Con. Même si c'est encore un projet naissant on peut déjà dire que la Comic Con Brussels 2017 est une réussite.

Critique | 50 jeux vidéo tout sauf ordinaires – Un recueil pour tous les fans!

Critique | 50 jeux vidéo tout sauf ordinaires. Une sélection de jeux qui ont marqué l'histoire par leur originalité, leur difficulté ou encore leur folie

2 commentaires

  1. J’aime jouer aux machines à sous et pour moi, c’est très important que j’aie le budget. C’était un peu différent avant, mais maintanant je préfère économiser de l’argent plus que je ressens un montée d’adrénaline. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *