Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test – Nintendo Switch – Alors, on l’achète ou non?
nintendo switch

Test – Nintendo Switch – Alors, on l’achète ou non?

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

La sortie d’une nouvelle console est toujours un événement dans la vie d’un gamer mais alors quand c’est Nintendo qui s’y colle, c’est un peu comme la sortie d’un nouvel iPhone, entre savoir-faire assumé et crainte du manque de renouvellement. Voici donc un résumé de nos impressions sur la Nintendo Switch, sortie la semaine dernière.

Nintendo Switch

Annoncée il y a quelques mois par Nintendo, la Switch avait pour objectif de venir secouer le cocotier et espérait bien rebooster un peu la firme de Mario avec une Wii U décevante bien que très fun et une 3DS qui ne pouvait à elle seule sauver les chiffres. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’accueil fut mitigé et que de nombreuses personnes avaient des doutes (voir article de Musa).

En retard technologiquement et bien qu’offrant un tout nouveau concept de jeu, la Nintendo Switch souffrait d’une comparaison avec la concurrence. Bien que celle-ci n’ait pas vraiment lieu d’être, il est difficile de ne pas comparer la nouvelle Nintendo avec ses consœurs de Sony et Microsoft. Notre but est de vous faire découvrir nos premières impressions sur la console elle-même, ses accessoires mais aussi de vous présenter rapidement quelques jeux déjà disponibles. Nous reviendrons plus tard sur les jeux de manière plus détaillée.

 

La Nintendo Switch est enfin disponible…

La Nintendo Switch est disponible dès maintenant chez notre partenaire Micromania* : www.micromania.fr 

Nintendo Switch – Une console hybride, bonne idée ?

J’ai toujours été un grand fan de Nintendo et dès l’annonce d’une nouvelle console, je savais qu’il me la fallait. Ne serait-ce que pour l’attrait des licences uniques comme Mario, Zelda, Kirby, Mario Kart et j’en passe. Aussi, la Nintendo Switch m’intriguait grandement.

Pour ceux qui l’ignorent peut-être, la Switch est une console hybride pouvant être jouée sur votre télé via une docking station, en mode tablette avec des manettes détachables, appelées Joy-Con,  ou en mode complètement portable en rattachant les manettes façon tablette de la Wii U (ou Game Gear pour les plus nostalgiques).  En pratique, ces 3 manières d’appréhender le jeu fonctionnent bien ; au-delà de mes espérances, même. La qualité de fabrication de la console et de ses composants, couplée à un software survitaminé, permet de basculer d’un mode à l’autre en un clin d’œil au gré de ses envies.

Pour passer en nomade, il suffit de retirer la console de la docking station (je ne peux que vous conseiller de vous procurer un film de protection pour l’écran sous peine de le griffer rapidement en l’enlevant/retirant), remettez les Joy-Con de chaque côté ou gardez la manette en main et mettez la Switch en mode tablette sur une table pour y jouer confortablement.

En mode tablette, pour jouer a plusieurs et partout

Les jeux sur cartouches assurent un temps de chargement réduit tout en évitant d’avoir à incorporer les pièces mécaniques sensibles propres aux lecteurs optiques.

Si c’est la ludothèque qui finira par définir la réussite ou non du support, la réalisation technique de la console est admirable : on allume, on met une cartouche, on joue : 5 secondes. C’est finalement ce qu’on attend d’une console de jeu et que les autres constructeurs ont tendance à oublier.

Moins puissante que les autres… Oui, et alors ?

Sans entrer dans les détails techniques, en qualité de console de salon, la Nintendo Switch est moins puissante que ses ainées de chez Sony et Microsoft. Pour vous donner une idée, sa puissance se situe entre la Xbox 360 et la Xbox One, plus proche de la 360.  En tant que portable, elle surclasse largement la 3DS et la Vita.

Ces performances en deçà sont-elles vraiment dérangeantes si les jeux sont à la hauteur ? Personnellement je ne pense pas car quand je vois le nombre de jeux bogués sortis sur PS4 et Xbox One ces dernières années, je me dis que je préfère jouer à quelque chose de joli, fluide et rapide à lancer. Pari réussi jusque-là car lorsqu’on lance Zelda Breath of the Wild, on accède au jeu en 2 minutes, on comprend très facilement le fonctionnement et on se lance immédiatement dans le jeu, superbe qui plus est (nous consacrerons un article entier à Zelda Breath of the Wild très rapidement).

Là où la concurrence mise tout sur la technique et le photoréalisme, Nintendo continue de mettre l’accent sur le gameplay, au détriment des univers arborant une technique 3D plus simpliste. On aime, ou on n’aime pas, mais moi je continue de m’extasier devant un Mario Kart en 1080p, même si techniquement, on est loin d’un Forza Motorsport.

Et sinon l’armoire pour les accessoires, elle est livrée avec ?

Côté accessoires, le moins que l’on puisse dire, c’est que comme d’habitude Nintendo n’a pas lésiné sur la quantité et franchement on se demande où ranger le tout. De base, la console vous est livrée avec un support se transformant en manette une fois les 2 Joy-Con branchés dessus. Oui mais une fois ceux-ci attachés à la Switch, il vous faudra ranger le support.

Les JoyCon, la nouvelle manette pour la Switch

Afin de recharger vos Joy-Con, pourquoi ne pas vous procurer un support pour charger ceux-ci ? Ou alors vous préférez vous la jouer gamer ? Alors il vous faudra vous procurer la manette pro ; que je vous la conseille pour plus de confort et de précision (et pour alléger votre portefeuille car vous êtes parti pour plus de 70 balles, quand même).

Un petit support pour charger les JoyCon?

Enfin, pour pouvoir emporter votre Switch partout où vous allez, n’hésitez pas à acheter la pochette officielle Nintendo permettant de la ranger à l’abri : elle est juste parfaite : belle, qualitative et pratique.

Une pléthore d’accessoires et ça ne fait que commencer. Heureusement que les jeux prennent peu de place. Cependant, comme je l’évoque plus haut, l’addition devient rapidement salée… comme ça vous êtes avertis.

Quelques points noirs… mais pas pour tous

Malgré des ventes records en France pour la première semaine, les avis négatifs n’ont pas tardé à faire leur apparition. Le principal se situant, comme dit plus haut, dans le fait que l’écran se griffe très vite lorsqu’on remet la Switch dans le docking station. Plus que problématique, la seule solution étant de limiter la casse en mettant un protège écran (livré avec la pochette).

Il semblerait que la docking puisse griffer. La solution? Dommage…

 

Pour le reste, on note un souci de dragonnes qu’on a tendance à fixer dans le mauvais sens et à avoir du mal à retirer par après. Pas impossible si vous avez un Bac+25… Des problèmes de Joy-Con qui ne répondent plus ou encore de Switch qui se freeze complètement.

Plus factuel : les 3 heures d’autonomie et la mémoire interne limitée à 32Go vont à un moment, ou un autre, venir se mêler de votre après-midi gaming, vu la taille des premiers gros jeux.

Quelques soucis de freeze total pour certains

Trop pour un début ? Oui peut-être même si ces problèmes sont isolés et que, mis à part les soucis d’écran que je vois venir (souci de design), je n’ai encore personnellement constaté aucun des autres après quelques heures.

Tout ça c’est bien mais quid des jeux ?

On ne pourrait être complet sans parler brièvement des jeux disponibles sur la Switch. Même si leur nombre est limité pour le moment, nous avons pu tester les différentes possibilités de la console.

  • Zelda Breath of the Wild: LA grosse sortie qui accompagnait la Switch, cet épisode de Zelda est magnifique, gigantesque, novateur, bref, une vraie réussite, tant sur l’écran que manette en main.
  • 1-2 Switch: Véritable vitrine du motion gaming, 1-2-Switch reprend le concept de Wario Ware pour quelques bons fous rires dans le salon. Alors oui : le jeu est simple et son prix est excessif.

  • SnipperClips: Un petit puzzle game dans lequel vous devrez faire fonctionner vos méninges pour résoudre les énigmes, couper les former et les déplacer afin d’accéder au niveau suivant.

  • Fast RMX : Premier jeu de course sur Switch avec un portage remasterisé de Fast Neo Racing en 1080p. Les courses effrénées de ce titre donnent une furieuse envie de F-Zero. Seul titre à proposer du jeu en ligne : ça fonctionne mais sans chat vocal, ni possibilité d’inviter un ami : pas très convivial, du coup

  • Shovel Knight Specter of Torment : Dans un concept très néo-retrogaming, cette nouvelle aventure de Shovel Knight démontre que la Switch s’illustre avec brio concernant le pixel art. Si vous aimez les sprites à l’ancienne, pensez à suivre l’actualité de la Switch

 

Nintendo Switch Nindies Showcase

Le planning des sorties futures est ci-dessous avec une attente toute particulière pour le prochain Mario Kart qui risque bien de faire vendre des consoles à lui seul.

Planning des sorties

J'ai aimé

  • Le concept
  • Retrouver l'univers Nintendo
  • Le 3 en 1
  • La qualité des matériaux
  • Zelda

Je n'ai pas aimé

  • L'écran qui se griffe
  • Le prix avec tous les accessoires
  • Les soucis de performance sur télé
La sortie d’une nouvelle console est toujours un événement dans la vie d’un gamer mais alors quand c’est Nintendo qui s’y colle, c’est un peu comme la sortie d’un nouvel iPhone, entre savoir-faire assumé et crainte du manque de renouvellement. Voici donc un résumé de nos impressions…

Résumé des scores

Design
Fabrication
Performances

Prometteuse

Certains n'y croyaient pas, d'autres beaucoup et force est de constater que la Nintendo Switch nous bluffe et a un sacré potentiel

Conclusions hâtives de l’ami Arnaud

Très honnêtement, c’est une question difficile. D’accord, la Switch n’est pas aussi puissante que les autres consoles mais ce n’est pas ce qu’on espérait de Nintendo. Par contre, si vous souhaitez une console avec laquelle jouer aussi bien chez vous, entre amis ou même en balade, alors la Switch fait le job.

Certes, la facture initiale est élevée (468€ la console avec 2 jeux et une pochette), mais rien n’est comparable à la magie opérée par les licences propres à Nintendo (Zelda, Mario, Kirby…. ). Avec Zelda BoTW comme fer de lance, la Nintendo Switch démontre qu’avec un peu de maîtrise, la puissance n’est qu’un facteur parmi tant d’autres.

Cher ? Peut-être… Mais comme souvent, c’est un plaisir et c’est souvent une question de choix non ? Mon conseil, n’hésitez pas, elle a tout d’une grande.

Retrouvez la switch et tous ses accessoires chez notre partenaire Micromania

Plus d’infos sur le site officiel de la Nintendo Switch.

A très bientôt sur Sitegeek,

Arnaud Godet

*Micromania est le leader français du marché du jeu vidéo avec plus de 400 magasins partout en France et une boutique online répondant à la demande croissante du public et donc un partenaire de choix pour Sitegeek pour le futur.

Disponible dès maintenant chez Micromania :


Micromania

testUAMA1_vectorized

Ma console 3 en 1


Console Nintendo Switch
DéveloppeursNintendo
EditeurNintendo 
Date de sortie3 March 2017
Prix 329,99

 Achetez le sur :
 
Micromania
 


Console Nintendo Switch Gris
DéveloppeursNintendo
EditeurNintendo 
Date de sortie3 March 2017
Prix 329,90

 Achetez le sur :
 
Micromania
 


The Legend of Zelda : Breath of the Wild
DéveloppeursNintendo
EditeurNintendo 
Date de sortie3 March 2017
Prix 54,99

 Achetez le sur :
 
Micromania
 


1-2 Switch
DéveloppeursNintendo
EditeurNintendo 
Date de sortie3 March 2017
Prix 39,99

 Achetez le sur :
 
Micromania
 


Joy-Con + Snipperclips
DéveloppeursNintendo
EditeurNintendo 
Date de sortie3 March 2017
Prix --

 Achetez le sur :
 
Micromania
 

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Arnaud

Fan de football, de jeux de voiture, de gadgets (de préférence avec une pomme) mais aussi de bières, de whisky, de jeux de plateforme et beat'em all, touche a tout par excellence qui essaie de trouver du temps pour travailler au milieu de tout ça.

Voir aussi

sine mora ex

Test | Sine Mora Ex – Xbox One – Un shmup comme on en voudrait encore

Test | Sine Mora Ex - Xbox One - Un shmup au gameplay précis avec un univers graphique superbe destiné aux débutants comme aux experts

life is strange before the storm

Test | Life is Strange Before the Storm Episode 1 – Xbox One – Là où tout a commencé

Test | Life is Strange Before the Storm Episode 1 - Xbox One - Plongez au coeur de cette histoire d'amitié pour comprendre comment tout a commencé...

25 commentaires

  1. Florian Patricio SF

    La Switch elle vaut 300€ oulala.

    Et oh tu as vu le nouveau iPhone ? Ah ouai stylé ! En plus j’ai 900€ de placé…

  2. Florent Walaszek

    La mauvaise fois des gens, normal que la switch coûte 300€ elle viens de sortir -_-
    La ps4 en coûtait 400
    Et la Xbox one 500
    Ça a toujours été comme ça pour les nouvelles consoles, c’est pas nouveau X)

  3. Remy Durand

    Console extra … très fluide et ce zelda …. magnifique …. niveau prix regardons le prix des console à leurs sortie ..

  4. Zaza Deruaz

    Trop chère pour ce que c’est, je viens de voir une xbox one s avec fifa 17 plus 2 manette pour 270 euro à leclerc, la Nintendo 300 euros, enfin bravo à Nintendo de savoir vendre une tablette à 300 euros, j’attendrais d’ici 2-3 ans quand elle vaudra plus grand chose.

  5. Je surkiffe ma Switch. Sérieusement, je m’en sers non stop: la télé est prise? Je la retire du dock. J’ai envie de jouer sur grand écran? Hop, elle bascule sur le bon canal! Ca boote vite, ça fait ce qu’on attend d’elle, bref enfin une console de JEU et pas un truc multimédia qui fait une mise à jour tous les 4 jours et demi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *