Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test – Sonic Forces – Xbox One – Un retour en demi teinte pour le hérisson bleu
sonic forces

Test – Sonic Forces – Xbox One – Un retour en demi teinte pour le hérisson bleu

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

On l’attendait de pied ferme après des bandes-annonces qui nous avaient carrément donné envie, revoilà le hérisson bleu dans Sonic Forces. Un retour en dents de scie qu’on vous explique.

Une après-midi avec Sonic Forces sur Xbox One

Pour ceux qui auraient raté 30 ans de jeux vidéo, Sonic fut pour Sega ce que Mario est pour Nintendo, une mascotte. Malheureusement leurs destins croisés n’ont pas évolué de la même façon. Après un Sonic Mania en 2D intéressant, on attendait le grand retour du hérisson bleu dans Sonic Forces qui nous avait laissé de bonnes impressions. Cependant, Sonic nous ayant sorti pas mal de ratés ces dernières années, surtout lors de ses passages en 3D, les attentes des fans ayant grandi avec Sega étaient grandes. J’en fais partie et j’espère toujours retrouver ces sensations vécues lors de ma rencontre avec Sonic sur Mega Drive.

Sonic est de retour et pas tout seul!

Un scénario pas hyper clair, il fallait le faire

Pour son retour (ou plutôt son absence mais je vous expliquerai plus tard), Sonic va devoir affronter Eggman, une nouvelle fois. Celui-ci, après s’être définitivement emparé de la planète, a pourtant encore des plans bien plus diaboliques. Aidé par Infinite (sorte de chien/loup doté de supers pouvoirs) qui a bien l’intention de massacrer tous les amis de Sonic. En effet, ce dernier ayant été enlevé, ses compères se mettent à sa recherche, avec l’aide d’un Sonic, plus petit, venu d’une autre dimension. Rajoutez enfin à cela l’apparition de la recrue, votre avatar personnalisable et vous comprendrez qu’on aura affaire à un certain nombre de protagonistes. Bref, un pitch un peu compliqué qu’on a parfois du mal à suivre sur la longueur, la faute à une narration trop segmentée entre tous les stages.

Voici Infinite, le nouvel allié tout puissant de Eggman, bien décidé a vous pourrir la vie

 Sonic Forces – Un contenu correct mais loin des références

Niveau contenu, Sonic Forces nous offre une bonne trentaine de stages principaux avec certains stages secrets en supplément. Pour ces stages, vous alternerez entre Sonic en 3D, Sonic old school en 2D et alors votre avatar dont on reparle dans un instant. Bien qu’on aime beaucoup la diversité et le dynamisme de l’ensemble, on s’y perd parfois un peu dans la suite des choses et dans la jouabilité, les touches étant différentes d’un mode à l’autre.

Comme je vous le disais, Sonic Forces voit l’apparition d’un avatar personnalisable. Vous devrez ainsi faire un choix en début de partie et une fois créé, votre avatar intégrera la partie pour jouer de nombreux stages. Celui-ci fonctionne à peu près comme Sonic avec quelques variations et surtout une arme permettant de réaliser différentes attaques, tel un lance flammes. Au fur et à mesure que vous accomplirez les objectifs, vous recevrez du matériel qui vous permettra de personnaliser votre avatar tant et plus. On apprécie même si, mis à part les nouvelles armes, je ne suis pas hyper sensible à ce genre de choses.

Choisissez votre avatar et personnalisez le au fur et a mesure

Sonic Forces offre également une certaine rejouabilité car vous devrez rejouer les stages pour des missions de secours entre les stages principaux mais aussi revenir pour compléter les stages avec la meilleure note afin de récolter tous les bonus. On reste cependant loin d’un Super Mario Odyssey pour le coup.

Une jouabilité qui pique parfois un peu

L’une des grandes questions de ce Sonic Forces se situait au niveau de sa jouabilité. Les passages en 2D sont bien maîtrisés et on retrouve le Sonic de ses débuts comme on l’aime. Il est parfois difficile de maîtriser les sauts de plateforme avec toute la précision requise mais on s’adapte. Les phases de 3D quant à elles, que ce soit avec Sonic ou avec l’avatar, sont hyper rapides au niveau de enchaînement des séquences. Ça va vite et c’est sympa à observer mais parfois trop vite et on se retrouve quelque peu spectateur. Il y a parfois également un manque de précision afin de pouvoir viser une plateforme lors d’un saut. Ce qui peut s’avérer rapidement frustrant.

Certaines phases de plateforme demandent de la dextérité

Globalement, j’ai bien apprécié les phases avec l’avatar qui apportent un peu de fraîcheur avec son arme. J’ai enchaîné les niveaux sans trop de peine, non seulement parce que ceux-ci ont la bonne idée de ne pas être trop longs mais aussi parce que la difficulté n’est pas hyper élevée. Ce qui contraste fortement avec certaines phases de boss répétitives, voire soûlantes tant c’est du die and retry (comparé au reste du jeu).

L’ajout de l’avatar, pas parfait mais il apporte un vent de fraîcheur

Graphiquement réussi mais on en veut plus

Graphiquement, j’attendais beaucoup de ce Sonic Forces, surtout après le sublime Super Mario Odyssey. De prime abord, j’ai été agréablement surpris. On retrouve tout l’univers de Sonic et que ce soit la 2D ou la 3D, les environnements sont relativement jolis. Néanmoins, à y regarder de plus près, les séquences de cinématiques, sensées être la quintessence graphique, sont pixélisées, franchement dommage. Enfin, je ne peux pas ne pas mentionner l’interface graphique du jeu. Celle-ci, en plus de ne pas être agréable à l’œil manque clairement de lisibilité. A moins de passer en mode liste, on se retrouve souvent perdu pour savoir quelle mission est la prochaine. Sans oublier que c’est sur ce même écran, que se dérouleront la moitié des échanges entre Sonic et ses amis. Ajoutant à la confusion d’un scénario déjà pas très clair, vu que coupé régulièrement par des stages, cinématiques ou autres missions SOS.

Offrant quelques beaux plans, le jeu n’est pourtant pas exempt de tout reproche

J'ai aimé

  • Nostalgique
  • L'apparition de l'avatar
  • La vitesse
  • Globalement joli

Je n'ai pas aimé

  • Diffculté inégale et faible
  • Joli quand on voulait magnifique
  • Des boss parfois frustrants
our ceux qui auraient raté 30…

Résumé des scores

Graphismes
Contenu
Jouabilité

Agréable

Le retour du hérisson qui malheureusement peine a nous convaincre entièrement par un manque d'ambition

Conclusions hâtives de l’ami Arnaud

Je vous avoue que je suis globalement mitigé par ce Sonic Forces. D’un côté parce que je l’ai aimé pour son coté nostalgique mais aussi sa diversité entre les différents modes, l’ajout de l’avatar qui apporte de la fraîcheur et son univers graphique globalement réussi. De l’autre côté, parce que j’aurais voulu plus d’audace dans le gameplay et les nouveautés, un scénario plus lisible, des menus et des cinématiques plus sexy et une plus grande précision dans la maniabilité. Sonic Forces saura plaire à ses fans par son univers mais peinera peut-être à toucher un public très large par ses imprécisions.

Plus d’infos sur le site officiel de Sonic Forces.

A très bientôt sur Sitegeek,

Arnaud Godet

Disponible dans nos boutiques partenaires :


Amazon
Boulanger
Priceminister

testUAMA1_vectorized

Sonic et ses amis


Sonic Forces - Bonus Edition
DéveloppeursSega
EditeurSega 
Date de sortie7 November 2017
Prix 28,99

 Achetez le sur :
 
Amazon
Boulanger
Priceminister
 

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Arnaud

Fan de football, de jeux de voiture, de gadgets (de préférence avec une pomme) mais aussi de bières, de whisky, de jeux de plateforme et beat’em all, touche a tout par excellence qui essaie de trouver du temps pour travailler au milieu de tout ça.

Voir aussi

Avis | Xbox One X – Ma Xbox One est bonne pour la casse ?

La Xbox One X la console la plus puissante du marché. Est-elle pour autant forcément indispensable ? Fred essaye pour vous de décortiquer la chose.

Test | Wolfenstein II – Xbox One – Heil MachineGames

Test | Wolfenstein II - The New Colossus remet une fois de plus Blazkowicz en scène pour notre plus grand plaisir. Les Nazis n'ont qu'à bien se tenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *