Accueil > Technologeek > Blockchain – Et si l’on rendait Uber obsolète ?

Blockchain – Et si l’on rendait Uber obsolète ?

Ces derniers temps, on parle beaucoup de la blockchain et de la manière dont cette dernière risque de révolutionner notre quotidien : principalement concernant la finance et les lois. Pourtant, d’autres secteurs risquent fortement d’être influencés par la technologie derrière le Bitcoin.

La blockchain est un sujet aussi passionnant que complexe et aujourd’hui en découvrant un superbe article illustrant un des usages possibles, j’ai décidé de vous le traduire pour vous en faire profiter

Blockchain pour services décentralisés

La blockchain peut changer la manière dont de nombreux services fonctionnent. À travers cet article, je vais me concentrer sur la manière dont les services peuvent être décentralisés, automatisés et fonctionner sans management ni employés.

Avant de continuer, faisons un point sur ce que la blockchain permet déjà. L’exemple le plus connu est la monnaie virtuelle (ou cryptomonnaie), fonctionnant sans autorité centrale (comme un pays ou une banque). Le Bitcoin fonctionne sur un réseau d’ordinateurs individuels à travers le monde, s’assurant que la monnaie prospère et que les transactions s’effectuent.

Pensez y… Il n’y a aucun gouvernement aux commandes du Bitcoin. Ce dernier ne profite à aucune compagnie et on ne sait même pas vraiment qui l’a créé… C’est pourtant accessible à tout le monde.

Il y a un tas d’explications très techniques à appréhender concernant la blockchain, les smart contracts et le principe même de décentralisation autonome(dao), mais je vais essayer de vous donner un exemple hypothétique bien réel sur la manière dont ces technologies peuvent être introduites dans la vie de tous les jours.

Blockchain – de nombreux usages possibles

Créons notre société décentralisée pour concurencer Uber

Dès aujourd’hui, il est parfaitement possible de créer une société concurrente d’Uber  sur base de la blockchain. Cette dernière fonctionnera avec une énorme différence : elle n’appartiendra à personne, n’aura ni chef d’entreprise, ni actionnaires, ni aucun tiers mettant en relation les prestataires de services et leurs clients.

Pour illustrer mes propos, prenons l’exemple d’une société imaginaire appelée Bloxxi (Blockchain et taxi). Notre société aura pour but de permettre de trouver un taxi.

Pour définir le contexte, il faut établir un nombre de règles concernant les contrats et systèmes de paiements entre clients et taximans :

  • Les Taxis peuvent accepter la demande d’un client
  • Les Taxis auront un système de ranking
  • Les performances des Taxis seront monitorées
  • Les clients peuvent commander un taxi en utilisant le web ou une application interagissant avec notre blockchain
  • Tous les trajets réalisés seront archivés
  • Bloxxi peut créer son propre système de récompense appelé Bloxxis
  • Les bloxxis seront une alternative à Bitcoin, utilisé par notre système en arrière plan sans que les utilisateurs ne puissent s’en rendre compte.
  • Les clients pourront payer dans leurs devises favorites qui en arrière plan seront converties en bloxxis.
  • Bloxxis peut être échangé sur les bourses contre n’importe quelle autre monnaie.

La magie du blockchain

En règle générale, toutes les éléments définis ci-dessus sont des choses que l’on peut déjà créer à l’aide de logiciel informatiques, exactement comme le fait Uber actuellement… Mais avec la magie du blockchain, nous pouvons faire tourner le système sur un réseau d’ordinateurs hors contrôle à travers le monde. Ces derniers ne sont la propriété de personne, mais chacun en possède un fragment.

Dans notre exemple Bloxxi, il n’y a ni chef d’entreprise, ni autorité. Par le simple fait que nous en avons décidé ainsi. Bloxxi ne disposera d’aucun bureau ou société marketing….

Les propriétaires de taxis seront davantage rémunérés qu’à travers Uber, car on supprime tout bonnement les frais liés à l’infrastructure, le marketing et l’ensemble des intermédiaires qui se goinfrent au passage ! Ce système risque de vraiment casser le business model des compagnies traditionnelles, rendant totalement obsolète leur présence au sein même de l’équation.

Bitcoin - un système financier décentralisé basé sur la blockchain
Bitcoin – un système financier décentralisé basé sur la blockchain

Oui, mais l’utilisateur, le service après vente et le marketing dans tout ça?

Pour tout cela aussi, on peut faire intervenir le blockchain… Il est possible de consacrer une partie des revenus de l’entreprise Bloxxi dans le marketing ou le service après vente. La communauté pourrait même voter et décider ensemble des directions à prendre en ce sens dans un système des plus démocratique. Un système pourra être mis en place pour récompenser les utilisateurs qui contribuent à aider sur ces aspects, de la même manière que les taximans sont rétribués. Le système vivra avec quelques frais collectés lors de chaque transaction et sera ouvert de manière à ce que n’importe qui puisse créer des sites internets ou des services annexes basés sur cette application.

Conclusions sur un blockchain de services décentralisés

Nous venons donc de créer virtuellement un service utile à tous, qui n’est associé à aucune société. Il n’y a ni chef d’entreprise, ni actionnaires et ce service fonctionne de lui même mondialement. Il est super efficace, robuste et transparent grâce à la technologie blockchain… On ne sait même pas qui l’a créée car la personne derrière préfère rester anonyme. Il sera quasi impossible à arrêter car il ne dépend pas d’un serveur ou d’une entreprise et tout le monde peut en profiter ou y contribuer…

Evidemment, bon nombres de choses de la vie courante ne peuvent être définies et introduites dans un code ordinateur, mais le blockchain peut amener de nouveaux concepts autrefois impossibles; comme notre système de taxis décentralisés.

J’espère que vous vous avez apprécié cette introduction à blockchain imagée par la création d’une société de service non vénale. Un chose est claire, de nombreux usages sont possibles et comme on le lit un peu partout : blockchain risque d’être la plus grande révolution informatique depuis TCP/IP (comprenez Internet).

N’hésitez pas à me donner votre avis sur cet article et à me partager toutes vos idées et questions concernant le blockchain.

À très bienôt sur Sitegeek.

Gwen

Source : Kiril Nachev

A propos Gwen

Passionné de nouvelles technologies | J'aime les jeux vidéo, les séries US, les zombies, les chat, les boulettes et surtout le risotto à la truffe.

Voir aussi

Test | Spinner MagnaBall – Le gadget par excellence !

Alors que la fièvre des Hand Spinner est retombée on subit encore certains de ces échos. Le Spinner MagnaBall est l'un d'entre eux, aussi joli qu'inutile.

Test | Samsung Flip Wallet Cover J3 – Mode veille/eveil cruellement absent

Test | La Flip Wallet Cover pour le Samsung Galaxy J3 est d'une finition parfaite, comme on pouvait s'y attendre mais manque cruellement de l'aimant pour le mode veille/eveil.

2 commentaires

  1. Je vais de suite lire davantage sur blockchain ;)

    • C’est un sujet passionnant que je vais essayer d’étoffer ici. J’ai un peu le même sentiment qu’en sortant du cinéma après avoir vu Matrix en découvrant les possibilités de la blockchain ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *