Accueil > Comics > Critique | Comics – Fear Agent : Légendes d’un Fear Agent

Critique | Comics – Fear Agent : Légendes d’un Fear Agent

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

En décembre 2016 sortait chez notre partenaire Akileos le hors série : Fear Agent – Légendes d’un Fear Agent. J’ai pu me plonger dans cet univers SF assez atypique et je dois dire que je ne suis pas déçu du voyage. 

Légendes d’un Fear Agent – Synopsis

Heath Houston est un exterminateur. Certains peuples, ou certaines personnes peuvent être incommodés par la présence de nuisibles, pour palier ce problème la meilleure solution est de faire appel aux Fear Agent. Heath Houston est le dernier d’entre eux. « Légendes d’un Fear Agent » nous relate certains de ses exploits qui ont eu lieu lors de ses dix premières années en tant qu’exterminateur.

Légendes d'un Fear Agent est un hors série.
Légendes d’un Fear Agent est un hors série.

Légendes d’un Fear Agent – Mon avis sur l’histoire

Cet hors série Légendes d’un Fear Agent nous narre les aventures de Heath Houston au travers de 10 mini récits. Ceux-ci ont été écrits et dessinés par tout un collectif. J’ai pris le temps de savourer chaque histoire sans tenir compte des auteurs. Après quoi, lors de la rédaction de mon article, je suis revenu en arrière pour mieux voir celles qui m’ont plu. Et force est de constater que d’un point de vue scénaristique, celles de Rick Remender sont sorties du lot. 

Rick Remender reste le maître à bord.
Rick Remender reste le maître à bord.

Malgré cela chaque histoire apporte sa touche de comique ou d’anecdote en mettant Heath dans des situations plus improbables les unes que les autres. Avec une dernière aventure plus longue que les autres, signée Rick Remender, vous emmenant au sommet du bon goût que peut avoir Fear Agent.

Légendes d’un Fear Agent – Mon avis sur le style

Qui dit « collectif » dit styles différents. Tant qu’à faire 10 récits, Rick Remender s’est entouré pour l’occasion du même nombre de dessinateurs au style bien tranché. Pour ceux qui seraient intéressés voici la liste complète de ceux-ci :

  • Kieron Dwyer (Ayant travaillé pour Marvel et DC sur plusieurs séries)
  • Paul Renaud (Connu pour ses covers et sa participation à Uncanny X-Men)
  • E.J. SU (Dessinateur sur la série de comics « Transformers »)
  • Micah Farritor (Dessinateur sur la série « Strange Girl »)
  • Eric Nguyen (Ayant travaillé pour Marvel et DC sur plusieurs séries)
  • Steve Mannion (Dessinateur sur la série « Fearless Dawn » édité chez Alysum Press)
  • Shane White (Dessinateur, entre-autre, sur le comics « Pathfinder Goblins » édité chez Dynamite)
  • Tommy Ohtsuka (Dessinateur, entre-autre, du manga Hawkwood)
  • Rafael Albuquerque (Dessinateur, entre-autre, de la série American Vampire)
  • Francesco Francavilla (Ayant travaillé pour des indés et Marvel/DC sur plusieurs séries)

Vous l’aurez compris, il y a du connu et du moins connu. Je ne vais pas vous détailler mes préférences pour chaque dessinateur mais ce qui est certain c’est qu’il y en a pour tout les goûts ! Je dirais tout de même que j’ai trouvé la première aventure de Dwyer assez en dents de scie d’un point de vue soin du détail. De son côté, Paul Renaud nous offre un Heath hyper beau gosse, peut-être un peu trop justement.

Paul Renaud nous fait découvrir un Heath sacrément beau gosse.
Paul Renaud nous fait découvrir un Heath sacrément beau gosse.

Le fait d’avoir un dessinateur de Manga sur du comics est toujours étonnant car les codes sont fort différents mais Tommy Ohtuska relève tout de même ce défi haut la main avec un Heath aux faux airs de City Hunter (Nicky Larson) tel qu’il doit être.

Déconcertant mais pourquoi pas.
Déconcertant mais pourquoi pas.

Pour le reste c’est étrange de retrouver Rafael Albuquerque ici alors que j’ai lu il y a peu American Vampire. Quant à Francesco Villa, qui clôture le dernier récit de Légendes d’un Fear Agent, il a un style assez simple à mon goût mais qui correspondait vraiment bien à cette dernière aventure haut en couleurs.

Rafael Albuquerque et son style si spécial.
Rafael Albuquerque et son style si spécial.

En résumé

Une dernière question se pose, et non des moindres. Peut-on lire Légendes d’un Fear Agent sans avoir lu le reste ? Il m’est vraiment facile de vous répondre dans la mesure où je fais partie de ceux-là ! Donc oui, ça ne m’a posé aucun souci de découvrir ici les aventures d’Heath Houston. Mais je pense tout de même qu’il est préférable d’avoir lu la saga afin de profiter de cet hors-série comme il se doit. Surtout pour pouvoir comprendre les subtilités ou les relations entres les personnages.

Il ne me reste plus qu’à combler mes lacunes et dévorer les deux volumes qui forment l’intégrale de Fear Agent édité chez Akileos en français.

Et vous ? Vous avez déjà lu cet hors-série ? Qu’en avez-vous pensé ?

A bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez

Prix: EUR 15,00
6 neufs à partir de EUR 15,006 d'occasion à partir de EUR 11,01

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

Quiz | Venez découvrir si vous êtes réellement un fan de Marvel

Quiz | Envie de savoir si votre connaissance de l'univers Marvel est sans faille ? Venez donc faire le test !

News | Planning des sorties Akileos 1er trimestre 2017

News | Planning des sorties Akileos 1er trimestre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *