Accueil > Films et séries de geek > Critique | Iron Fist – Ou l’art de démonter un héros en 13 épisodes

Critique | Iron Fist – Ou l’art de démonter un héros en 13 épisodes

La première phase de Marvel Netflix vient de se terminer avec la saison 1 d’Iron Fist. Alors ? Est-ce qu’on peut se passer de cette série si on désire voir Defenders ? Est-ce que cette série est à la hauteur des 3 autres héros qui feront partie de l’aventure ? 

Synopsis

Danny Rand, 11 ans, se dirige en avion accompagné de ses parents vers l’Himalaya. Malheureusement pour eux leur avion vient à s’écraser. Danny est le seul survivant et se voit recueilli par d’étranges moines. 15 ans plus tard le petit Danny Rand à bien grandi et revient à New York dans le but de retrouver ses racines au sein de l’entreprise que son père avait crée avec son meilleur ami Harold Meachum. Cela ne se fera pas sans mal ! Mais qu’importe durant son absence les moines de la ville de Kun’ Lun l’ont entrainé pour qu’il devienne l’invincible Iron Fist.

Iron Fist - Une série qui avait du potentiel mais qui à été bâclée.
Iron Fist – Une série qui avait du potentiel mais qui à été bâclée.

Mon avis sur la série Iron Fist

Les réalisateurs d’Iron Fist n’ont pas l’air de se soucier de ce que l’on pourrait penser du petit Danny Rand. Je veux dire que, par exemple, lorsque l’on vous montre Batman en tant que Bruce Wayne qui se fait ramasser par la moindre petite frappe, vous ne sourcillez pas. Pour la simple et bonne raison que vous savez que dans peu de temps ces mêmes méchants vont devoir prendre rendez-vous chez l’orthodontiste. Mais avec Iron Fist c’est différent. Peu de gens le connaissent. Même moi j’avoue ne l’avoir entre-aperçu que dans l’un ou l’autre comics/anime. Je découvrais donc ses origines et m’attendait à le voir être incroyable.

Je suis l'Iron Fist, je suis une arme infaillible. Il y croit le petit.
Je suis l’Iron Fist, je suis une arme infaillible. Il y croit le petit.

Et puis en fait c’est tout le contraire ! Danny est le héros le plus nul que j’ai jamais vu. Le moindre agent de sécurité a sa chance contre lui. Pourtant il répète à tout bout de champ être l’Iron Fist, une arme à lui tout seul. Suffit pas d’y croire apparement. Sans vous spoiler, même la scène finale est risible tant le combat serait couru d’avance si les réalisateurs avaient un peu respecté l’image de Danny Rand/Iron Fist.

Ce n’est pourtant pas la faute des acteurs. Car Finn Jones est un Iron Fist crédible. Et Tom Pelphrey jouant le rôle d’un Ward Meachum imprévisible m’a permis de tenir durant ces treize longs épisodes que forment la saison 1. J’avais pu lire sur le net que la série était molle, mais je n’ai pas trop ressenti cela. Pour ma part c’était plus une frustration de ne jamais voir une montée en puissance de notre Iron Fist. Et ce jusqu’au bout.

Un casting pourtant crédible.
Un casting pourtant crédible.

Iron Fist Saison 1 serait là uniquement pour faire le lien avec la future série à venir The Defenders ? Je ne pense même pas. Car j’ai pu voir l’excellente Jessica Jones, le génialissime Daredevil et l’imperturbable Luke Cage et je suis certain de ne pas avoir besoin de cette saison d’Iron Fist pour comprendre la suite. Le trailer des Defenders venant de sortir, Iron Fist à pourtant l’air d’être un personnage assez important au sein de ce quatuor.

Conclusion

Vous ne connaissez pas Iron Fist et êtes curieux d’en apprendre plus sur ses origines ? Alors la série pourrait tout de même vous intéresser. Par contre n’espérez pas y découvrir un réel héros en service mais plutôt un Danny Rand à la recherche de lui même. Heureusement il n’y a que 13 épisodes. La prochaine fois je préférerais que Netflix en fasse un film de 2h30 cela pourrait être bien plus intéressant. Allez, espérant que cette arme vivante incroyable se révélera au sein des Defenders.

Le trailer officiel de la série Iron Fist :

A bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

Stranger Things

Critique | Stranger Things Saison 2 – Les mêmes, mais en mieux

Critique | Après avoir mis la barre très haut, Stranger Things se surpasse dans une saison 2 meilleure à tous les niveaux ! On en redemande...

Logan Lucky

Critique | Logan Lucky – Le Ocean’s Eleven à la sauce Trump

Critique | Après Ocean's Eleven, Steven Soderbergh confirme son talent pour les films de braquage dans ce Logan Lucky à la fois hilarant et déroutant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *