Accueil > Films et séries de geek > Critique | Westworld – Blu-ray – Pourrez-vous voir la différence?
westworld

Critique | Westworld – Blu-ray – Pourrez-vous voir la différence?

J’ai regardé beaucoup de séries ces derniers mois, vraiment beaucoup. Pourtant, il y en a une que je n’avais pas encore eu l’occasion de regarder et c’est Westworld. J’ai désormais comblé ce manque et je vous avoue que c’est une série fantastique, qui pose beaucoup de questions, servie par un casting hyper solide.

Série | Westworld – Synopsis

À Westworld, un parc d’attractions dernier cri, les visiteurs paient des fortunes pour revivre le frisson de la conquête de l’Ouest. Dolores, Teddy et bien d’autres sont des androïdes à apparence humaine créés pour donner l’illusion et offrir du dépaysement aux clients. Pour ces derniers, Westworld est l’occasion de laisser libre-cours à leurs fantasmes. 

Un casting d’enfer

Cet univers bien huilé est mis en péril lorsqu’à la suite d’une mise à jour, quelques robots commencent à adopter des comportements imprévisibles, voire erratiques. En coulisses, l’équipe, qui tire les ficelles de ce monde alternatif, s’inquiète de ces incidents de plus en plus nombreux. Les enjeux du programme Westworld étant énormes, la Direction ne peut se permettre une mauvaise publicité qui ferait fuir ses clients. Que se passe-t-il réellement avec les androïdes ré-encodés ?

Mon avis sur Westworld

Cela faisait bien longtemps que je n’avais plus regardé une série qui m’avait fait autant réfléchir et me poser des questions sur l’être humain. En effet, Westworld, en plus d’être une série vraiment divertissante grâce à un scénario hyper original et un script bien ficelé, c’est surtout une série qui vous amène des questions telles que : si l’on ne peut voir la différence entre humain et androïde, est-ce que celle-ci compte ? Est-ce que les androïdes peuvent développer une conscience ? Sommes-nous en train de vouloir nous prendre pour Dieu ? Peut-on se prendre d’affection pour un non humain créé de toutes pièces ? Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour assouvir notre soif de divertissement ? Quelques exemples des questions que je me suis posées mais il y en a bien d’autres. Vous pouvez bien sur regarder la série sans réfléchir à tout cela mais ça reste compliqué.

Anthony Hopkins est magistral quand il se prend pour Dieu

La série est bien construite niveau scénario, évoluant sur un rythme assez soutenu qui nous donne envie de voir la suite très rapidement et surtout servie par un casting parfait. Anthony Hopkins dans le rôle du créateur omnipotent se prenant pour Dieu et Ed Harris dans le rôle du milliardaire blasé bien décidé à aller plus loin dans l’aventure et ce à tout prix. Mais on retrouve aussi Evan Rachel Wood dans le rôle de Dolores, un androïde ne souhaitant pas se cantonner à son programme. Jeffrey Wright campant le chef de l’unité de comportements qui joue extrêmement juste. Mais aussi Thandie Newton et James Marsden dans des rôles pas si secondaires que cela.

Les caractéristiques du blu-ray

Audio : DTS-HD Master Audio : Anglais / Dolby Digital : Français, Espagnol, Portugais
Image : 1080p HD
Sous-titres : Néerlandais, Français, Anglais, Espagnol, Portugais, Norvégien, Danois, Suédois et Finlandais
Durée : 10 x 58 min

Bonus :

  • Au sujet de la série
  • Une invitation sur le plateau
  • Le grand moment
  • Bienvenue à « Westworld »
  • Réalisation du rêve : la première semaine sur le plateau de Westworld
  • Imaginer le générique
  • La réalité de l’I.A. : Westworld
  • Le grand moment
  • Bêtisier
  • La clé des accords
  • Créer l’histoire

Éditeur : Warner Bros

Mon avis sur le blu-ray

Je ne peux que vous recommander comme souvent de profiter de la version blu-ray. Tout d’abord pour la qualité de son image. Westworld offrant en effet des paysages à couper le souffle, autant en profiter.

Pour ce qui est des bonus. Ceux-ci sont nombreux et de qualité. Pour une série pareille, il est hyper intéressant d’avoir les commentaires des acteurs, du producteur et du réalisateur sur comment les choses ont été amenées comme dans « Créer l’histoire ». D’autres plongent plus en profondeur dans la psychologie et le profil des personnages, nous donnant un peu plus de détails sur la personnalité de chacun. Enfin, l’un des bonus que j’ai le plus aimé est « La clé des accords ». Celui-ci plonge au cœur du piano automatique utilisé tout au long de la série. Dressant un parallélisme entre hommes et machines et nous montrant l’une des inventions les plus fascinantes de l’époque de par sa complexité de fabrication mais sa simplicité de fonctionnement.  Les bonus offrent donc une réelle plus-value, prolongeant un peu plus la réflexion sur ce monde si particulier.

Un Ed Harris comme je ne l’avais plus vu depuis longtemps

Trailer officiel

Conclusion

Westworld est vraiment l’un de mes coups de coeur de ces derniers mois niveau séries et comme je vous ai dit, j’en ai vu énormément. Westworld est divertissant et rafraîchissant de par son scénario. J’avais envie de tout voir en une journée ! Supporté par un casting où je ne changerais personne, avec un Anthony Hopkins juste et excellent, comme à son habitude. Mais Westworld c’est bien plus que ça. C’est un vrai débat sur le futur de notre société à l’heure ou l’intelligence artificielle n’est plus un lointain rêve. Nous serons amenés à nous poser certaines questions car ce futur est à nos portes et il pourrait bien changer la face de notre monde.

Pour plus d’informations, visitez le site officiel de Westworld.

N’hésitez pas à partager vos avis sur cette série et à très bientôt sur Sitegeek.

Arnaud Godet

Disponible dans nos boutiques partenaires :


Amazon
Boulanger
Priceminister

A propos Arnaud

Fan de football, de jeux de voiture, de gadgets (de préférence avec une pomme) mais aussi de bières, de whisky, de jeux de plateforme et beat’em all, touche a tout par excellence qui essaie de trouver du temps pour travailler au milieu de tout ça.

Voir aussi

Justice League

Critique | Justice League – La prochaine sera la bonne ?

Critique | On l'aura attendue longtemps, la super team de DC. Et on voulait l'aimer ! Sans être mauvais, Justice League n'est pas non plus à la hauteur...

My Little Pony – Du film aux jouets, nos futurs geeks sont bien gâtés

My Little Pony - Une avant-première avec notre partenaire Hasbro pour passer un bon moment, découvrir le film et les jouets dérivés

Un commentaire

  1. Cette série est juste incroyable, content de voir que tu partages les mêmes réflexions que moi dessus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *