Accueil > IT > Comment Oracle différencie son Iaas de AWS ?

Comment Oracle différencie son Iaas de AWS ?

La nouvelle technologie du Cloud est en train de révolutionner les infrastructures IT tout autant que le développement de logiciels. Zoom sur les objectifs d’Oracle, qui devient peu à peu un concurrent des Services Internet Amazon (Amazon Web Servicies, AWS).

Un bilan plus que positif pour Oracle

Oracle mise tout sur son Infrastructure comme Service (Infrastructure as a Service, Iaas). L’entreprise a récemment tenu une journée de développement du Cloud à Londres, où des cadres supérieurs et des ingénieurs du Cloud ont discuté les mérites de leur plateforme IaaS en comparaison aux Services Internet d’Amazon (AWS).

Le bilan du deuxième trimestre 2017 d’Oracle indique que le chiffre d’affaire généré par ses activités relatives au Cloud a augmenté de 13 %, soit environ 1 milliard d’euros. En commentaire de ces résultats, le PDG, Larry Ellison, affirme que la deuxième génération de l’IaaS d’Oracle est plus rapide, mais aussi moins chère que AWS, et que leurs plus gros clients peuvent dorénavant procéder leurs données les plus gourmandes dans le Cloud d’Oracle, ce qui est absolument impossible dans le Cloud d’Amazon.

SaaS versus IaaS

La compagnie semble avoir une approche bipolaire. D’un côté, ses produits de Logiciel comme Service (Software as a Service, Saas), d’un autre, sa plateforme IaaS, dont ils disent qu’elle est 70 % moins chère que AWS.

Deepack Patil, vice-président du développement de produit chez Oracle
, affirme qu’avec le temps, le Cloud sera la première infrastructure utilisée par les IT. Logiquement, cela voudrait dire que les application développées pour le Cloud public pourraient éventuellement surpasser les applications de base.

« Il y a 60 millions de servers x86 qui tournent en ce moment même », selon Mr Patil, « Parmi eux, 7 % sont dédiés au Cloud publique. D’ici cinq ans, ce sont 40 % des serveurs qui seront dédiés au Cloud publique. »

Le travail en réseau fera la différence

Oracle se place comme un des principaux fournisseurs de Cloud, aux côtés de AWS (Amazon), Microsoft, Google et IBM. Plus de 20 000 personnes travaillent sur sont Cloud, dont beaucoup proviennent de AWS. Patil était l’un des membres fondateurs de Microsoft Azure et est maintenant en partie responsable du succès d’Oracle dans le développement de la prochaine génération de sa plateforme Cloud.

La vision d’Oracle est le Cloud 2.0, soit s’attaquer à des problèmes considérés comme intrinsèques aux architectures adoptés par AWS et Azure. Dans une récente présentation aux développeurs, Mr Patil soulignait que le travail en réseau était la clé de la différence pour Oracle.

Gwen

A propos Gwen

Passionné de nouvelles technologies | J'aime les jeux vidéo, les séries US, les zombies, les chat, les boulettes et surtout le risotto à la truffe.

Voir aussi

lian-li-k6s-un-boitier-sobre-solide-silencieux-et-abordable

Test | Lian Li K6S – Le boitier PC sobre, abordable et silencieux

Si vous suivez un peu mes aventures sur les réseaux sociaux, vous savez sans doute …

FSP Hydro x 650

Test | FSP Hydro x 650 W – Le meilleur rapport qualité/prix pour votre pc

On ne le dira jamais assez : le bloc d’alimentation est un élément clé de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *