Atari n’est pas mort, mais son changement de cap est surprenant

Larguée depuis un bon moment par les consoles de la nouvelle génération, la firme française Atari, pionnière du jeu vidéo, tente depuis de nombreuses années de se réinventer dans sa course perdue d’avance face aux trois mastodontes que sont Sony, Nintendo et Microsoft. Même si Atari a récemment tenté de revenir en concurrence directe avec la PS5 et la Xbox Series S, avec la sortie longtemps attendue de sa nouvelle console, l’Atari VCS, l’entreprise a bien compris que c’est en élargissant l’horizon de ses activités qu’elle pourrait survivre et se démarquer de la sauvage concurrence. C’est dans cette optique qu’Atari a lancé il y a quelques mois sa propre crypto-monnaie et qu’elle a ensuite ouvert très récemment son propre casino virtuel où les joueurs peuvent dépenser, échanger et gagner cette même crypto-monnaie.

Des débuts en fanfare, mais sans lendemain

Fondée en 1972 aux Etats-Unis avant son rachat par la compagnie française Infogrames en 2003, Atari est tout simplement responsable des premiers jeux vidéo, des premières consoles et des premiers ordinateurs personnels de l’histoire, avec notamment ces deux immenses révolutions que furent Pong et Centipede. Mais la suite de l’histoire fut beaucoup moins rose et c’est un miracle que la société n’ait pas tout simplement disparu aujourd’hui. Mais à présent, avec l’avènement du système de la blockchain en plus de la montée en puissance du rétrogaming, Atari a senti que l’heure de son retour était venue et qu’il fallait donc sauter sur cette occasion.

Changement de cap

Courant 2020, nous avons appris la création d’une crypto-monnaie, Atari Token, qui allait bientôt pouvoir être utilisée dans plusieurs futurs créations de la marque. Il fallut ensuite patienter quelques mois avant d’en savoir plus, et c’est finalement un casino virtuel qui a ouvert ses portes à la fin du mois d’Avril. Installé sur plus de 20 parcelles du fameux univers Decentraland, monde virtuel où l’on peut acheter du terrain pour y construire ses idées, le casino Atari a entamé ses débuts par une grande fête d’ouverture tenue par le DJ Dillon Francis qui a joué en live au cours d’une soirée qui a également vu la vente de plusieurs NFT très recherchés dont l’un est parti pour près de 18 000 dollars. Comme à chaque annonce et évènement organisés par Atari, les cours de sa crypto-monnaie et de son action en bourse ont grimpé en flèche et semblent présager des jours plus sereins pour cette entreprise mythique qui est passée si près du dépôt de bilan à de nombreuses reprises.

Lire aussi :
Jeux vidéo et autres tendances en 2020

Atari et la blockchain : lancement d'un casino virtuel en crypto-monnaies - Jeux vidéo (multi)

Le casino virtuel d’Atari est un gigantesque espace récréatif qui regroupe de nombreux jeux de casino. On y retrouve aussi bien ceux proposés par un casino en ligne plus classique, tels que poker, blackjack et machines à sous, que d’autres plus originaux et avec des designs inspirés des lointains succès de la firme. On y utilise le système Ethereum pour y jouer, mais l’on peut également y remporter des Atari Token ou des MANA, la crypto-monnaie utilisée sur tout Decentraland, permettant ainsi de développer son porte-monnaie ou ses constructions au sein de cet univers dématérialisé.

Atari s’est aussi logiquement lancé dans la technologie de la blockchain durant ce même mois d’Avril, avec Atari Blockchain, même si c’est bien avec Ethereum que fonctionne Decentraland et donc le casino d’Atari. Mais Atari a bien l’intention de continuer à étendre son influence sur ce monde des crypto-monnaies encore épargné par une trop grosse emprise des GAFAM. C’est pour cela que plusieurs jeux en ligne, inspirés des hits d’Atari, devraient voir le jour dans les mois à venir. Et cette fois, c’est indépendamment d’Ethereum mais bien en utilisant l’Atari Blockchain que les joueurs pourront se retrouver pour se divertir mais aussi pour tenter de gagner à nouveau des MANA, des Atari Token ou même des NFT à l’effigie des personnages et des jeux mythiques d’Atari.

Usbek & Rica - Blockchains et hôtels dédiés au gaming : le plan d'Atari pour redevenir incontournable

Et maintenant, le monde réel

En plus de cela, on a également appris qu’Atari, déjà impliqué dans la création de nombreux hôtels à travers le monde en partenariat avec la compagnie allemande ICICB, prévoyait la construction d’un nouvel établissement dans la ville de Las Vegas. Si aucun de ces hôtels n’est pour l’instant sorti de terre, on sait qu’ils seront décorés dans l’univers d’Atari et que des bornes d’arcade devraient y être installées un peu partout. Des projets sont déjà lancés en Espagne, à Dubaï et à Gibraltar, mais bien d’autres devraient suivre. Tout porte donc à croire que celui de Las Vegas, attendu pour 2022, sera lui-aussi basé sur les plus grands succès de la compagnie et devrait également offrir un lien, encore à déterminer, avec son casino virtuel, qui lui a déjà vu le jour sur Internet. Si les patrons d’Atari ont compris qu’ils avaient perdu la guerre des jeux vidéo, ils sont en passe de remporter les premières batailles d’une autre, celle des crypto-monnaies et de la blockchain, dont l’influence sur nos vies pourrait très prochainement dépassée celle des jeux vidéo. Et alors, Atari aura une nouvelle fois joué un rôle de précurseur.