À la fin de l’année 2020, les rayons de jeux vidéo devraient se remplir de la très attendue PlayStation 5. En effet, Sony a prévu de commercialiser sa petite dernière pour le temps des fêtes. Pour l’heure, l’entreprise n’a dévoilé aucun détail sur la date de sortie officielle de ce bijou de technologie, ni sur son prix. Mais les rumeurs vont de bon train depuis quelques mois, laissant supposer que la PS5 devrait sortir d’ici la fin du mois de novembre. De toute évidence, ce serait idéal pour le fabricant, puisque les détaillants pourraient attirer de nombreux clients avec les promotions du Black Friday. Cependant, les fans de jeux vidéo doivent se préparer à augmenter leur budget de divertissement. Les titres devraient effectivement être plus chers qu’avant, notamment sur PlayStation 5.

Une inflation prévue depuis longtemps

Si les fans de jeux vidéo doivent s’attendre à payer plus cher pour leurs titres, cette augmentation ne sera toutefois pas excentrique. En effet, ils n’auront pas besoin de prendre un second travail pour amortir leur budget divertissement. Néanmoins, ils peuvent toujours tenter leur chance sur le site du meilleur casino en ligne canadien, afin de gagner le gros lot. Ils pourraient également investir dans le Bitcoin, en spéculation sur le cours de cette monnaie. Cependant, ils n’ont pour le moment pas d’inquiétude à se faire. En fait, le prix du jeu vidéo ne devrait augmenter que de quelques dollars d’ici la fin de l’année. Les titres passeront alors de 79,99 $ unitaires à 84,99 $ plus taxes.

Prix des jeux à l'époque de la Super Nintendo au Canada

Prix des jeux à l’époque de la Super Nintendo au Canada

Cette hausse tarifaire dans l’univers du jeu vidéo peut évidemment étonner les adeptes, habitués à payer le même prix depuis longtemps. Pourtant, elle était plus que prévisible pour les studios de développement. Le coût de production des jeux a effectivement explosé depuis quelques années. Pourtant, le prix des jeux vidéo neufs n’a pas changé depuis 2015 pour les joueurs. En 2013, la création d’un titre populaire coûtait entre une et plusieurs dizaines de millions de dollars pour les studios. Sept ans plus tard, certains opus valent plusieurs centaines de millions. Inutile de dire que les développeurs envisagent cette inflation depuis bien longtemps. D’ailleurs, elle devrait arriver en même temps que la sortie de la PlayStation 5.

Voici le prix des jeux ajusté avec l'inflation: on remarque qu'un jeu vidéo coute de moins en moins cher

Voici le prix des jeux ajusté avec l’inflation: on remarque qu’un jeu vidéo coute de moins en moins cher

Dans le même temps, certains studios ont déjà annoncé les nouveaux prix pour leurs nouveaux opus. C’est notamment le cas d’Activision, avec Crash Bandicoot 4 : It’s About Time. Le jeu est effectivement en précommande auprès de nombreux détaillants pour la somme de 84,99$ plus taxes. Cependant, ce tarif plus haut ne concerne que l’édition physique du titre. Si vous optez pour sa version numérique, vous paierez le même prix qu’auparavant, soit 79,99$. D’un point de vue économique, cette augmentation tarifaire des jeux risque de déplaire à certains adeptes. Néanmoins, elle arrive au bon moment pour les studios, puisqu’elle s’inscrit en pleine période d’après Covid-19. En effet, plusieurs secteurs d’activités ont augmenté leurs prix pour amortir les pertes dues à la pandémie. L’inflation du jeu vidéo pourra ainsi se présenter de la même manière que les autres. Pourtant, elle n’est pas uniquement causée par la propagation d’un virus à l’échelle planétaire.

Lire aussi :
Un PC salon comme console nextgen

Et vous, qu’est-ce que vous pensez de cette augmentation au Canada? Cela va arriver chez nous?

À très bientôt sur Sitegeek

Gwen