On a tous un vieil ordinateur qui traîne, que l’on a envie de relancer. Si c’est votre cas, vous vous êtes sûrement rendu compte que les dernières versions de Windows ne sont pas forcément adaptées au hardware d’un certain âge. Heureusement, des versions légères de Linux sont disponibles et conviennent aux petites configurations.

Linux est l’alternative open source au système d’exploitation propriétaire qu’est Windows. D’ailleurs, des distributions comme Linux Mint se rapprochent beaucoup de l’utilisation de ce dernier. Si Linux est la meilleure solution pour redonner vie à un PC avec une petite configuration, il peut être difficile de choisir quelle distribution installer. Ainsi, nous avons préparé une sélection de 7 distributions Linux pour vieux ordinateurs, afin de vous aider à choisir.

Linux Mint

Linux Mint est selon nous l’une des meilleures distributions Linux. Vous pouvez opter pour la version Xfce, qui est fluide avec une vieille configuration. Très facile à prendre en main, un habitué de Windows n’aura aucune difficulté à utiliser cette distribution. Linux Mint 19.2 Xfce est une bonne solution pour remplacer Windows 7, XP ou Vista.

Configuration minimum requise pour Linux Mint :

  • 2 Go de RAM
  • 20 Go d’espace disque disponible
  • Carte graphique 128 Mo

Ubuntu MATE

Ubuntu est surement la distribution Linux la plus connue. Comme son nom l’indique, la déclinaison Ubuntu MATE utilise l’environnement de bureau MATE basé sur GNOME 2. Visuellement, c’est un bon environnement, qui n’a pas à rougir face à KDE et Cinnamon. Comme Mint, il est facile d’utiliser Ubuntu MATE si l’on vient de Windows.

Configuration minimum requise pour Ubuntu MATE :

  • Processeur 1GHz
  • 1 Go de RAM
  • 8 Go d’espace disque disponible
  • Résolution 1024×768 ou supérieure

Puppy Linux

Une liste de distributions Linux légères ne serait pas complète sans Puppy Linux. La version moyenne de ce système d’exploitation pèse environ 300 Mo, elle utilise une combinaison de JWM et ROX Desktop pour son environnement de bureau. On peut voir Puppy Linux comme une collection de plusieurs distributions Linux qui partagent les mêmes principes et fonctionnalités.

Configuration minimum requise pour Puppy Linux :

  • Processeur 500MHz
  • 256 Mo de RAM
  • 5 Go d’espace disque disponible

Linux Lite

Non seulement Linux Lite est conçu pour être léger et réactif, même sur d’anciens ordinateurs, mais il est également pensé pour faciliter la vie des nouveaux utilisateurs et ceux habitués à d’autres OS. Cela se traduit notamment par un environnement de bureau Xfce simple, digne de Windows 95, qui utilise une barre des tâches ressemblant à un ancien menu Démarrer de Microsoft.

Configuration minimum requise pour Linux Lite :

  • Processeur 1,5GHz
  • 1 Go de RAM
  • 20 Go d’espace disque disponible

Lubuntu

Lubuntu est une version officielle d’Ubuntu qui utilise le gestionnaire de fenêtres LXQt, plus léger, au lieu de Gnome 3 que l’on trouve dans la version principale d’Ubuntu. Ce n’est pas la plus légère des distributions Linux de cette liste, d’ailleurs sur leur site web, il est recommandé de ne pas l’installer sur un PC vieux de plus de 10 ans. Toutefois, Lubuntu reste une des meilleures déclinaisons d’Ubuntu pour petite config.

Configuration minimum requise pour Lubuntu :

  • Processeur Intel Pentium IV ou Pentium M, ou AMD K8 ou plus récent PowerPC G3 minimum G4 recommandé ou ultérieur
  • 1 Go de RAM
  • 7 Go d’espace disque disponible

Arch Linux + environnement de bureau léger

Arch Linux est destiné aux utilisateurs expérimentés. Par défaut, il n’a pas d’environnement de bureau, mais vous pouvez installer Xfce ou LXQt. Pour un vieil ordinateur, nous conseillons i3 ou Openbox comme gestionnaire de fenêtres, car ils sont légers. Il faut savoir que les développeurs d’Arch ont arrêté de proposer la version 32 bits de leur OS à cause de la baisse de popularité de celle-ci.

Configuration minimum requise pour Arch Linux :

  • 530 Mo de RAM
  • Architecture 64 bits
  • 2 Go d’espace disque disponible

BunsenLabs

Quand CrunchBang Linux a été abandonné en 2013, la communauté a repris le projet qui est aujourd’hui devenu BunsenLabs. CrunchBang était connu pour son utilisation des barebones Openbox et son software repository, il était également peu gourmand en ressources système. Des qualités dont BunsenLabs a hérité. Sinon, cette distribution de Linux n’est pas facile à utiliser pour les newbies.

Configuration minimum requise pour BunsenLabs :

  • 1 Go de RAM
  • 20 Go d’espace disque disponible