Chaque appareil électronique, tel qu’un ordinateur ou une radio, fonctionne en contrôlant et en manipulant le flux de courant électrique dans un réseau d’éléments interconnectés tels que des condensateurs, des diodes et des transistors. Ce réseau d’éléments et leur interconnexion s’appelle un circuit électronique. La connexion électrique entre plusieurs éléments tels que des condensateurs et des diodes dans un circuit électronique peut être réalisée via un câblage point à point. Mais alors, quelle est la différence entre un circuit imprimé et un circuit intégré ?

Circuit imprimé

Comme son nom l’indique, les circuits imprimés à usage général sont largement utilisés pour intégrer des circuits de manière aléatoire afin de faire fonctionner du matériel. Sa couche est recouverte de cuivre et permet une soudure correcte sans court-circuit. Ils sont constitués d’une carte, généralement faite de résine ou de plastique, et soudent les pièces métalliques conductrices qui canalisent l’énergie, généralement en cuivre.

Voici un exemple de circuit imprimé moderne.

Le substrat le plus couramment utilisé dans les cartes de circuit imprimé est une résine époxy renforcée de fibres de verre (fibre de verre) avec une feuille de cuivre collée sur un ou sur les deux côtés. Lorsqu’il est correctement configuré, un circuit imprimé minimise le bruit électronique qui pourrait dégrader de manière significative les performances.

Les composants électriques sur un circuit imprimé sont organisés de manière à minimiser les longueurs de chemin du courant électrique entre eux, ce qui conduit à un faible rayonnement et à la capture d’ondes électromagnétiques. Découvrez le top 5 des règles que tout concepteur de circuits imprimés se doit de connaître.

Circuit intégré

Un circuit intégré est construit sur un seul substrat de silicium portant un grand nombre de transistors intégrés gravés chimiquement à sa surface. Habituellement, quand on parle de circuit intégré, cela comprend le silicium et un boîtier de protection et les conducteurs pour souder au circuit imprimé. Les substrats pour circuits intégrés représentent le plus haut niveau de miniaturisation dans la fabrication de circuits imprimés et partagent de nombreuses similitudes avec la fabrication de semi-conducteurs.

TTM produit de nombreux types de substrats IC sur lesquels des puces IC sont attachées au substrat IC en utilisant des méthodes de liaison par fil et / ou de retournement. Un circuit intégré se présente sous forme de petite puce pouvant fonctionner comme un amplificateur, un oscillateur, un microprocesseur ou même une mémoire d’ordinateur. C’est une petite plaquette, généralement en silicium, pouvant contenir des centaines à des millions de transistors, de résistances et de condensateurs.

Circuit intégré dans une puce

Circuit intégré dans une puce

La taille physique totale du circuit intégré est extrêmement petite par rapport à celle du circuit discret. Le poids d’un circuit intégré est très inférieur à celui de circuits discrets entiers. En raison de leur petite taille, sa consommation d’énergie est moindre. Ce qui en fait son principal avantage.

En conclusion, le circuit intégré est soudé au circuit imprimé, où se trouve le transporteur d’IC. Un circuit intégré est un circuit commun intégré dans une puce, c’est un ensemble. L’objectif du circuit imprimé est de connecter le circuit intégré et les composants pour former un circuit de fonctionnement plus grand. Les circuits imprimés peuvent donc souder eux-mêmes les composants et, en cas de panne, les remplacer.

Et vous, l’électronique, ça vous branche?

À très bientôt sur Sitegeek.

Gwen