Autant vous prévenir directement, le sujet que l’on va aborder aujourd’hui risque de diviser la communauté. Le but est de vous informer sur ces applications, pour vous en prémunir,certainement pas, de vous recommander leur usage.

Les logiciels-espions (aussi appelés mouchards ou espiogiciel) sont des programmes conçus pour recueillir et communiquer les informations privées d’une personne à un tiers.  Si cela existe depuis de nombreuses années sur PC (Rat, Keylogger.. ), le phénomène prend une nouvelle ampleur ces dernières années avec l’avènement des smartphones et la démocratisation des stores applicatifs; rendant leur installation très facile, même pour les utilisateurs novices. Ensemble, faisons le point sur l’offre du marché.

Quels sont ces logiciels et que permettent-ils?

Le principe est le même sur tous les logiciels espions : un petit programme est installé sur le téléphone de la personne mise sous surveillance. Ce dernier est configuré pour : se faire le plus discret possible, démarrer automatiquement et communiquer vos informations privées (SMS, Historique Internet, Facebook, Chat, Journal d’appel…). Oui c’est flippant !

Logiciel espion iPhone - les fonctionnalités de base

Logiciel espion iPhone – les fonctionnalités de base

Mspy, Flexispy, Mobipost, Spyera,.. et bien d’autres forment le panel des logiciels espions disponibles sur le marché (comparatif ici https://www.logicielespion.com/comparatif/ ). Le prix des forfaits mensuels  oscille de quelques euros jusqu’à plus de 100€ , en fonction du logiciel, de sa compatibilité et des informations qu’il est capable de vous communiquer.

On retrouve sur l’ensemble des applications, les fonctions basiques capables de donner accès  aux :

  • SMS
  • Chats et réseaux sociaux (FB,Twitter,Hangouts, Tinder, Viber, Skype,..
  • Journal d’appel et liste de contact
  • Photos et vidéos
  • Historique de navigation
  • Position GPS
  • Keylogger : Stocker tout ce qui est tapé au clavier (Mots de passe, code secret )

Mais certains vont plus loin en permettant de démarrer des écoutes, que ce soit en conversation ou simplement pour écouter l’environnement ambiant ou encore de prendre des photos/vidéos à distance.

Espiogiciel, pour quels usages ?

Ne nous voilons pas la face, les usages ne sont pas très nobles et ces logiciels sont certainement utilisés par des gens paranos afin de faire surveiller leur femme ou encore leur employé… Je vous laisse juger de la chose sur le plan moral et vous informe tout de même que vis-à-vis de la loi, ces pratiques sont totalement illégales; et j’ai envie de dire “heureusement”.

Dans mes recherches, j’ai tout de même relevé un usage intéressant (sur logicielespion.com) : le contrôle parental.  Les raisons évoquées sont de pouvoir en savoir davantage sur un adolescent qui se ferme, pris dans une grosse dépression ou en train de sombrer dans la drogue… S’il y a peu, j’aurais trouvé la pratique scandaleuse, aujourd’hui je suis papa et je comprends qu’on puisse en venir à ce genre de solutions pour sauver son enfant.

Logiciel Espion : à quoi ça ressemble.

Je n’ai pas poussé le vice jusqu’à m’abonner pour tester les outils évoqués ci-dessus, mais j’ai été surpris par les interfaces de contrôles design mis à dispositions des abonnés ! On est loin du terminal Linux et des applications underground que j’avais vus à l’époque, car ici vous avez des interfaces ergonomiques, simples et même responsive design

Logiciel espion iPhone- Exemple d'interface

Logiciel espion iPhone- Exemple d’interface

Je vous invite à essayer une petite démo sur ce lien, personnellement ça me donnerait presque envie de m’auto-espionner pour me passer d’iTunes :-)

Logiciel Espion : les détecter.

Il n’est pas évident de détecter la présence de ces logiciels, mais certains symptômes peuvent tout de même vous alerter :

  • Votre batterie se vide anormalement vite :  le logiciel tourne en tâche de fond et utilise intensivement la batterie.
  • Votre forfait data explose : toutes les communications vers le serveur de gestion utilisent votre connexion 4G.
  • Bruits étranges lors de conversation : lors de la mise sur écoute, c’est un peu comme une conférence… le son est bizarre.
  • Recevoir des SMS étranges, avec des codes ou des symboles qui pourraient actionner des choses à distance.

En cas de doute : réinstaller votre smartphone à zéro : on n’est jamais trop prudent.

Conclusion sur les logiciels espions

Simples à mettre en oeuvre, ces logiciels espions de 2016 sont bien faits, accessibles et pourraient avoir un effet dévastateur. Mis entre de mauvaises mains, les conséquences peuvent être dramatiques et je suis un peu surpris qu’on n’en parle pas davantage dans les médias.  De mon côté, je vous invite à la vigilance en appliquant quelques conseils simples :  ne pas laisser traîner votre smartphone, mettre un code pour sécuriser son accès et rester attentifs comportements étranges.

N’hésitez pas à me donner votre avis et vos conseils dans les commentaires..

À très bientôt sur sitegeek.fr

Gwen