De plus en plus de données sont traitées tous les jours par des ordinateurs qui sont utilisés partout dans le monde. De plus, face aux différents travaux qu’il faut réaliser grâce à ces derniers, il est évident qu’ils doivent être assez performants. Le disque dur représente une pièce maitresse dans l’efficacité de ceux-ci. Il existe aujourd’hui deux types : les HDD et les SSD. Zoom sur les différences !

Les disques durs HDD et SSD externes

Avant de connaitre les différences qui existent entre ces deux types de disque dur, il est important de connaître les caractéristiques et le mode de fonctionnement de chacun.

Les disques durs HDD (Hard Disk Drive)

C’est le système de stockage le plus utilisé depuis quelques années. Bien qu’il ait un tout petit peu évolué, son mode de fonctionnement reste le même. Ce sont des disques qui tournent sans cesse dans un mouvement rotatif et qui sont couverts par un composé ferromagnétique. Une sorte de bras sert à maintenir des têtes dites de lecture-écriture. Ce bras se déplace en permanence du milieu du disque vers son bord.

Le déplacement rotatif des plateaux du disque et le mouvement de l’ensemble, têtes et bras, donnent accès à l’ensemble des données contenues sur le disque dur HDD. De plus, il dispose d’une composante électronique qui sert à diriger les têtes et permet la communication avec l’ensemble du PC.

Les disques durs SSD (Solid State Drive)

Ce sont des modèles plus récents et plus performants de disque dur. Ils conservent et stockent les données sur une mémoire flash qui est constituée de plusieurs mémoires spéciales. Ces dernières à leurs tours se chargent de conserver des composantes binaires qui sont immédiatement disponibles à une pièce maitresse appelée contrôleur. Comme sur les disques HDD on trouve également des SSD externes portables​ qui vous permettent d’emporter vos données avec vous plus facilement.

Lire aussi :
Logiciels de surveillance de téléphones portables 2017-2018

Différences entre un disque dur SSD et HDD ?

Bien que les deux disques présentent des similitudes, ils sont différents en plusieurs points.

La vitesse

Le HDD étant plus ancien, il a gardé au fil des années une vitesse quasi constante. Avant de lire ou d’écrire des données, le plateau de disque doit être en train de tourner. Ce travail est tout à fait mécanique. Ce qui rend lent le démarrage de l’ordinateur qui en est doté.

Le SSD étant beaucoup plus récent, il est équipé d’une technologie qui permet de lire et écrire les données à une vitesse beaucoup plus grande. Ce qui fait qu’il est quatre fois plus rapide que son confrère HDD.

 

Le prix des SSD et HDD

Le SSD est un peu plus cher que le HDD à cause de sa performance. En effet, vous devez débourser entre 60 et 85 € pour acquérir un HDD d’une capacité de 1 To et à peu près 360 € pour acquérir un SDD de la même capacité. Bien que les prix varient en fonction de l’offre et de la demande du marché, le SDD reste imbattable.

La technologie est en perpétuelle évolution et en matière de performance, il peut être difficile de se retrouver entre les disques HDD et SSD. Cependant, vous pouvez retenir que les SSD sont plus rapides, mais plus chers que les HDD. Ainsi, si vous avez besoin d’un ordinateur qui démarre en quelques secondes, vous devez opter pour celui qui est équipé d’un disque SSD.