Aujourd’hui, on va essayer d’en apprendre un peu plus sur l’évolution des technologies financières.

Composé des mots « Finance » et « Technologie », le terme Fintech met en avant les entreprises jeunes, innovantes et surtout dynamiques dont les activités sont principalement centrées sur la finance et le numérique. C’est un concept qui fait la promotion des applications mobiles et des intelligences artificielles. Le but d’une Fintech est de proposer au grand public des prestations technologiques et financières simples et efficaces à moindre coût.

Les différents types de services offerts

Les entreprises de la Fintech proposent des services qui touchent en général les finances, les assurances, la technologie et l’immobilier. Au niveau des finances, de nombreuses start-ups mettent au point des applications qui permettent de profiter de la banque en ligne. Celles-ci favorisent notamment un accès facile au compte bancaire à partir d’un système complètement dématérialisé, avec des frais peu élevés. Ces applications donnent de la satisfaction en termes de fiabilité, de simplicité et de sécurité des informations.

La Fintech a permis aussi de créer des solutions de gestion qui rendent le fichier Excel complètement obsolète. Il s’agit d’agrégateurs bancaires grâce auxquels il est facile de catégoriser ses dépenses, de réaliser facilement des virements, d’anticiper son budget et de visualiser son épargne en exploitant des outils graphiques.

Des start-ups de la Fintech ont choisi de lancer des projets de financement participatif qui font le bonheur de plusieurs personnes. Il s’agit du crowdfunding, une démarche mettant en relation les financeurs/investisseurs et les créateurs de projets. Cela facilite les interactions entre les acteurs économiques et fait évoluer les règles du marché financier.

Lire aussi :
Comment référencer son site naturellement ?

La Fintech a aussi favorisé la création de plusieurs services de paiement en ligne, de plateformes de comparatif d’assurance et même de sites de courtiers en trading. Concernant ces courtiers, vous devez en contacter absolument si vous souhaitez faire des investissements en bourse. Mais ne vous précipitez pas dans votre choix et faites un tour sur https://traderfrancophone.fr/ pour sélectionner un broker de qualité en vous basant sur des informations précises.

Règles soumises aux Fintechs

Le fonctionnement des Fintechs est soumis à des règles. À ce propos, il est bon de noter que la réglementation qui les concerne est plus stricte que celles imposées aux autres systèmes du secteur financier. Alors qu’on sait que dans le secteur financier, les réglementations sont plus exigeantes que ce à quoi on a droit pour les autres secteurs d’activité. Si les règles à respecter au niveau des Fintechs sont particulièrement corsées, c’est pour éviter qu’elles se donnent trop de liberté et surtout permettre que les consommateurs soient bien protégés.

Mais aussi, il était important de veiller à ce que les règles de fonctionnement fixées n’empêchent pas la croissance des Fintechs. C’est pourquoi les contraintes bancaires, financières et légales ont été assouplies petit à petit. En fait, la réglementation suit l’évolution des Fintechs et s’adapte à celles-ci. Toutefois, les autorités surveillent de près leurs activités. Car il est notamment important qu’elles fonctionnent en ne perdant pas de vue la sécurité des consommateurs. Une Fintech qui ne se conforme pas à la réglementation risque de voir son agrément retiré ou modifié. Si vous avez un projet de ce type, prenez donc soin de vous renseigner sur ce que la loi vous impose en termes de droits et devoirs pour ne pas vous écarter du droit chemin.

Lire aussi :
Insolite : le MIT crée un appareil pouvant influencer les rêves !

Et vous, cela vous intéresse les évolutions technologiques concernant les finances?

Dites-nous tout dans les commentaires.

À très bientôt sur Sitegeek.

Gwen