L’euro 2021 vient de se terminer et a vu le sacre de l’Italie. Comme à chaque édition, le tournoi a eu le droit à son lot de surprises et de rebondissements qui ont fait la joie ou le désarroi de millions de supporters, mais également des parieurs. Avec des mises cumulées estimées à 87 milliards d’euros à travers le monde, le pari sportif est l’autre grand gagnant de cette coupe d’Europe de football.

Une croissance constante de parieurs

Le monde des paris sportifs ne connaît décidément pas la crise. Boostée par l’Euro de football et les autres compétitions à venir, cette année promet d’être une année record pour le secteur. Évidemment, si vous souhaitez, vous aussi, tenter votre chance, nous vous conseillons de bien choisir votre bookmaker et de jouer avec modération.

Avant même le début de la compétition, les estimations pour la France parlaient de 400 à 600 millions d’euros misés, voire plus si l’équipe de France réussissait à se hisser jusqu’en finale. Malheureusement, ce scénario a pris fin avec l’élimination des bleus en 8e de finale, mais les chiffres réels des paris sont tombés le 12 juillet dernier : les Français ont misé 435 millions d’euros sur cette période.

À titre d’exemple, les parieurs français ont misé 20 millions d’euros rien que sur la finale entre l’Angleterre et l’Italie. La présidente de l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ), Isabelle Falque-Pierrotin, a indiqué que cela a établi un nouveau record de mises : « Les Français sont intéressés par les paris sportifs, ils sont intéressés par les paris sportifs en foot et c’est une tendance qui s’est accélérée dans les dernières années ».

Lire aussi :
Dans quelles boutiques peut-on trouver des biscuits personnalisés à Lyon ?

Les paris en ligne sont bien sûr les grands bénéficiaires de cette hausse par rapport aux paris physiques. Selon l’ANJ, il y a eu une hausse de 29 % au premier trimestre 2021 comparé à la même période en 2020, portant le total de comptes actifs dans l’hexagone à 2,5 millions.

La meilleure façon de miser

Même si les mises les plus classiques vont sur le résultat final, chaque match propose une multitude de possibilités aux parieurs que ce soit avant le match ou en live. Vous pouvez évidemment parier sur l’issue d’un match à la fin du temps réglementaire, mais également sur le score exact, le score à la mi-temps, la possibilité de prolongation, de tirs au but, les noms des buteurs, etc. Avec les matchs à élimination directe après les matchs de poules, les possibilités de placer un pari sont encore étendues. Il y a des paris dits « sûrs » avec de petites côtes, mais également des « combos » de mises en associant plusieurs paris et en empochant une belle somme si tous s’avèrent juste.

Pour la victoire finale, l’Italie a déjoué tous les pronostics en battant l’Angleterre aux tirs au but. La grande majorité de ces pronostics donnaient l’Angleterre gagnante avec une cote de 2,60 en moyenne contre une équipe d’Italie à 3,30. Mais ce soir-là, la chance a souri aux parieurs ayant misé sur un match nul (cote à 3,15), le match s’étant prolongé jusqu’à la séance de tirs au but.

Et vous, c’est un truc que vous faites ça parier?

Dites-nous tout dans les commentaires.

Lire aussi :
Trader les cryptomonnaies : comment faire ?

Gwen