Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | Drifting Lands – Xbox One – Du SHMUP comme on les aime

Test | Drifting Lands – Xbox One – Du SHMUP comme on les aime

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

 

Les geeks/gamers adorent utiliser les abréviations. Il faut avouer que lorsque l’on parle souvent de certains sujets c’est plus pratique. Mais quand un néophyte lit : Drifting Lands est un bon vieux SHMUP mixé avec un A-RPG. Rien que ça, il pourrait déjà avoir envie de s’enfuir. Laissez-moi tenter de simplifier tout ça. 

Une après-midi avec Drifting Lands sur Xbox One

Avant de commencer, savez-vous ce qu’est un SHMUP ? SHMUP est l’abréviation pour « Shoot’em up » qui désigne les jeux de style arcade avec un vaisseau tirant sur des ennemis à profusion. Le jeu peut être en mode vertical avec la vue de haut ou en latéral avec une vue en 2D, c’est cette vue là qu’a choisi l’équipe d’Alkemi pour Drifting Lands. Ajoutant aussi une dimension A-RPG (Action Role Player Game), JDR-A en français j’imagine. Contrairement aux SHMUP classiques qui modifient vos tirs en cours de parties en attrapant les divers bonus vous devrez donc modifier/améliorer votre vaisseau entre les niveaux.

Drifting Lands - Une dimension RPG assez sympa.
Drifting Lands – Une dimension RPG assez sympa.

Drifting Lands – Une histoire ? Pourquoi faire ?

Dans ce genre de jeu on ne cherche pas du tout un scénario intéressant mais des niveaux funs et des boss originaux. Pourtant Alkemi s’est senti obligé de nous créer toute une histoire avec un mode scénario bien travaillé. Ce qui est gag c’est que les joueurs ne seront jamais contents je crois. Car, si pour d’autres jeu je me plains du manque de mise en scène ici c’est l’inverse. J’ai lu les premiers dialogues avec les personnages apparaissant comme dans les J-RPG (Jeu de rôle – Japonais) et ensuite j’ai martelé la touche « a » afin de passer les cut-scènes.

Et ça papote, et ça papote...
Et ça papote, et ça papote…

Drifting Lands – C’est pas la taille qui compte

En terme de PC/Mac je n’ai pas de bête de compétition chez moi. J’ai un Mac Mini basique de 2015 et un ancien PIV avec 16Gb de mémoire et la carte graphique intégrée à la carte mère. C’est vous dire comme les pc’iste me jetteraient des cailloux s’ils me voyaient jouer avec des configs pareils aux jeux récents. Et pourtant Drifting Lands fait partie de ces jeux extrêmement rares qui sont superbes et ne demandent quasi pas de puissance à votre machine. 

Si moi j'ai pu jouer avec ça, vous le pouvez aussi !
Si moi j’ai pu jouer avec ça, vous le pouvez aussi !

Bien sûr lorsque l’écran se retrouve chargé en ennemis et que ça tire de toute part j’ai éprouvé l’une ou l’autre saccade mais le problème ne vient pas du jeu, on est d’accord. Parlons-en justement des écrans chargés. Les habitués de SHMUP savent qu’il est quasi impossible d’éviter les écrans surchargé en infos, surtout au moment où les boss se pointent. Drifting Lands ne déroge pas à la règle et c’est vrai que de temps à autre l’écran est à la limite du lisible. Heureusement qu’il y a le bouclier de force qui vous permet d’encaisser tout et n’importe quoi durant quelques secondes.

Manette, clavier ou souris ?

Côté gameplay c’est de l’arcade pur. Malheureusement pour moi je n’ai pas réussi à jouer correctement avec une manette. J’ai pourtant essayé avec ma manette X1 et ma manette gaming Nacon mais rien n’y fait. Steam détecte bien mes manettes et ensuite dans le jeu soit ça fonctionne pas, soit les boutons sont inversés. Dommage. Jouer avec la souris impose un décalage de réaction entre le moment où vous bougez la souris et celui où votre vaisseau comprend l’info, bof donc. Au final le clavier est resté le meilleur choix pour moi.

À la souris oubliez de suite !
À la souris oubliez de suite !

Au niveau du système RPG, il est assez complet. Attention que si certains sites le comparent à un Diablo en version shoot’em up, faut pas exagérer non plus ! Vous aurez le choix entre quatre compétences actives à configurer qui consomment votre énergie. Et deux compétences passives qui vous permettent de faire de votre vaisseau un vrai tank ou une fusée. C’est assez agréable de la part d’Alkemi d’avoir intégré ce système dans Drifting Lands. Il vous suffit de ramasser des pièces lors des niveaux et ensuite retourner au hangar pour modifier votre vaisseau comme bon vous semble. Simple mais fonctionnel !

J'ai aimé

  • Un style arcade parfait
  • Le système RPG
  • Peu gourmand en ressources

Je n'ai pas aimé

  • Parfois un peu chargé en infos
  • Config manette pas au point
  Les geeks/gamers adorent utiliser les abréviations. Il faut avouer que lorsque l'on parle souvent de certains sujets c'est plus pratique. Mais quand un néophyte lit : Drifting Lands est un bon vieux SHMUP mixé avec un A-RPG. Rien que ça, il pourrait déjà avoir envie de…

Résumé des scores

Graphismes
Scénario
Jouabilité

Energique

Un Shoot'em Up énergique et compatible avec des pc même peu puissants. J'espère que d'autres suivront la tendance.

Revue de presse

 –/20

Gamekult

 –/20

Gamergen

 –/20

JV.com

 –/20

Gameblog

En bref

Rejouer à un SHMUP m’a rappelé au bon souvenir de mon enfance dans les salles d’arcades. Qui plus est celui-ci est si bien fichu et demande tellement peu de ressources à votre pc que j’ai pu l’installer pour mon fils, qui a adoré. Malgré tout à chaque fois que je joue à un jeu sur pc je me souviens pourquoi j’ai quitté lâchement ce monde là pour aller sur consoles, certes moins puissantes mais tellement plus agréables d’un point de vue config/compatibilité. Pour ma part j’espère donc que le jeu sortira sur ma bonne vieille Xbox One. Ou que j’aie d’ici peu une bécane digne de ce nom qui me faciliterait la vie des tests. 

Il n’en reste pas moins que le jeu est vraiment bon. Pour 19€ vous ne serez pas déçu c’est certain et les plus hésitants peuvent même aller s’essayer à la démo disponible sur Steam ou sur le site de Drifting Lands.

Plus d’infos sur le site officiel de Drifting Lands

A très bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez

testUAMA1_vectorized

Un bon vieux SHMUP.

Drifting Lands
DéveloppeursAlkemi
EditeurAlkemi
PlatformePC, MacOs (Steam)
Date de sortie14/07/17
GenreShoot’em up, A-RPG

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

Test | Blackhole – Xbox One – Explorez les tréfonds de l’univers

Test | Blackhole - Xbox One - Explorez l'espace pour résoudre les énigmes et défier la gravité dans cette petite pépite pleine d'humour

Test | Shadow Tactics – Xbox One – Un portage presque parfait

Test | Shadow Tactics - Xbox One - Malgré une caméra pas toujours aisée à la manette cela reste un plaisir d'avoir enfin cette pépite féodale sur console.

5 commentaires

  1. Pierre Cyborgjeff Martin

    ça à l’air très sympa comme jeu ! Bon… je suis anti-Steam, donc pour l’heure, on passera ;)

  2. Dorian Hooge

    C’est quoi du SHMUP?😂
    Et ARPG aussi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *