Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | F1 2017 – Xbox One – Garde un oeil dans le rétro
F1 2017

Test | F1 2017 – Xbox One – Garde un oeil dans le rétro

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Après une version 2016 très réussie, Codemasters nous revient avec F1 2017, toujours aussi réussi avec encore plus de profondeur. C’est parti pour le tour de chauffe.

Une après-midi avec F1 2017 sur Xbox One

Développer un jeu de F1, la discipline reine de la course automobile, n’est jamais chose aisée. Beaucoup de studios se sont plantés alors que les attentes sont toujours aussi grandes de la part des fans. Fort de sa version 2016 offrant des sensations incomparables mais une patte graphique plus que perfectible, nous avions hâte de nous mettre à cette version 2017, sortie juste à la fin des vacances. Alors, envie de vous mesurer aux plus grands pilotes du moment ?

Prêts a faire chauffer les gommes?

Un contenu hyper riche

La première chose qui m’a donné envie de jouer à F1 2017 c’était la richesse de son contenu encore augmenté cette année avec la présence en grand nombre des bolides rétro. Que vous ayez envie de vous mettre dans la peau de Damon Hill dans sa Williams-Renault de l’époque ou encore de prendre place dans la Renault des grandes années de Fernando Alonso et bien d’autres encore, vous pourrez choisir à votre guise en fonction du mode de jeu.

Dans la peau de Damon Hill

Parlons-en justement des modes de jeu. Comme souvent vous aurez le choix entre plusieurs modes : carrière, grand prix, contre la montre et même un mode épreuves épisodiques (comprenez des événements disponibles à certains moments seulement et avec un objectif hyper précis à remplir). Du choix donc avec un mode qui à coup sûr vous tiendra en haleine pendant un certain temps, c’est le mode carrière. Déjà très fort développé dans la version 2016, celui-ci est encore plus profond qu’avant. Il vous faudra tout d’abord déterminer le profil de votre pilote (nom, casque, visage…) et ensuite chercher une écurie où signer un contrat.

Attention, même si ce choix n’est pas fatal, réfléchissez bien en fonction des attentes de l’écurie car la pression sur vous sera différente. Opter pour Ferrari ou McLaren-Honda n’aura évidemment pas le même impact sur les critères de réussite de vos patrons. Ceux-ci n’hésiteront pas à vous envoyer des avertissements si vous ne répondez pas à ce qu’ils demandent. On note cependant certaines incohérences avec des écuries qui vous engueulent alors que vous venez de gagner une course. Pour la motivation on a vu mieux quand-même.

Votre écurie compte sur vous

Autre point poussé à son paroxysme dans ce F1 2017, c’est le paramétrage de votre voiture qui sera essentiel pour améliorer vos performances et aller grappiller quelques dixièmes de seconde par-ci par-là. Tous vos choix auront un impact sur votre conduite, à commencer par vos choix de gommes mais pas seulement. Au fur et à mesure de votre progression, vous recevrez des crédits qui vous permettront d’investir dans des aspects de recherche et développement. Encore une fois, c’est vous le maître à bord et votre équipe attendra de vous un grand investissement afin d’arriver au top du top ou d’y rester.

Quand le gameplay devient un art

Au niveau du gameplay, on sent l’expérience de Codemasters, expert en la matière. Dès les premiers coups de volant, les sensations seront grisantes. Les sensations de vitesse, pas toujours évidentes à reproduire, sont ici bien présentes. Bien entendu, si le paramétrage de votre bolide sera crucial, celui-ci se ressentira sur la piste et gare au tête à queue. Je ne vous détaillerai pas tout ici, mais sachez que si vous décidez de désactiver toutes les aides, F1 2017 devient un jeu de puristes qui peut vite s’avérer punitif en fonction de vos compétences de conduite.

N’imaginez pas aller remporter votre premier grand prix les doigts dans le nez et encore moins faire des freinages extrêmes ou prendre des raccourcis, ceux-ci seront immédiatement sanctionnés par les commissaires de piste. Un réalisme vraiment bluffant pour une simulation plus vraie que nature.

Un pilotage précis et hyper réaliste

Jeu de F1 cherche graphismes

Enfin, le dernier aspect de F1 2017 concerne ses graphismes. Ici encore et malheureusement j’ai envie de dire, ce n’est pas ce qu’on appelle le nirvana. Bien que les voitures soient bien modélisées, la licence peine encore une fois à nous offrir une claque visuelle qui nous plongerait encore un peu plus au cœur du jeu. Les environnements ne sont pas fameux pour ne pas dire laids à certains moments.

On va dire que c’est pas hyper joli pour rester poli

Bien que le jeu, surtout en mode carrière, essaie de rendre le tout le plus réaliste possible en créant tout un environnement comme votre bureau, votre caravane d’équipe ou encore les stands, les personnages sont encore bien trop carrés que pour être réalistes. Franchement dommage car il ne manquerait que cela pour en faire un jeu époustouflant à hauteur des licences comme Forza. Si eux y arrivent, pourquoi pas Codemasters. Peut-être en 2018 ?

La bande son quant à elle est également super bien travaillée et le réalisme des bruitages vous donnera envie de faire vrombir les moteurs encore et encore.

J'ai aimé

  • Les F1 rétro
  • Les sensations
  • Le mode carrière
  • Les bruitages

Je n'ai pas aimé

  • Les graphismes pas à la hauteur
  • Parfois punitif
évelopper un jeu de F1, la discipline reine…

Résumé des scores

Graphismes
Contenu
Gameplay

LA Simulation F1

Le retour en grâce de la simulation de F1. Ne reste plus que les graphismes!

Revue de presse Version PC

 –/20

Gamekult

 –/20

Gamergen

 17/20

JV.com

 –/20

Gameblog

En bref

J’espère vous avoir convaincus que F1 2017 est LA simulation du genre. Alors oui, il n’y a pas de concurrence et c’est peut-être dommage mais franchement, si on oublie un peu les graphismes pas à la hauteur, F1 2017 à tout garder ses fans et attirer ceux qui cherchaient encore une référence. Sensations omniprésentes, contenu hyper riche, présence des bolides rétro et un mode carrière hyper poussé, tout est réuni. Alors si vous êtes fan du genre, je ne peux que vous le conseiller, en attendant l’arrivée de la concurrence.

Et vous ? Que pensez-vous de cette version 2017 ?

Plus d’infos sur le site officiel de F1 2017.

A très bientôt sur Sitegeek

Arnaud Godet

Disponible dans nos boutiques partenaires :


Amazon
Boulanger
Priceminister

testUAMA1_vectorized

Des super bolides


F1 2017 - Special Edition
DéveloppeursCodemasters
EditeurCodemasters 
Date de sortie25 August 2017
Prix 54,99

 Achetez le sur :
 
Amazon
Boulanger
Priceminister
 

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Arnaud

Fan de football, de jeux de voiture, de gadgets (de préférence avec une pomme) mais aussi de bières, de whisky, de jeux de plateforme et beat'em all, touche a tout par excellence qui essaie de trouver du temps pour travailler au milieu de tout ça.

Voir aussi

sine mora ex

Test | Sine Mora Ex – Xbox One – Un shmup comme on en voudrait encore

Test | Sine Mora Ex - Xbox One - Un shmup au gameplay précis avec un univers graphique superbe destiné aux débutants comme aux experts

life is strange before the storm

Test | Life is Strange Before the Storm Episode 1 – Xbox One – Là où tout a commencé

Test | Life is Strange Before the Storm Episode 1 - Xbox One - Plongez au coeur de cette histoire d'amitié pour comprendre comment tout a commencé...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *