Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | Furi – Xbox One – Soyez prêts à lutter pour votre vie !

Test | Furi – Xbox One – Soyez prêts à lutter pour votre vie !

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

 

Les jeux indépendants rivalisent assez régulièrement avec les grosses productions, certes ils ne sont pas parfaits, la faute à un manque de moyens parfois. Mais une chose est certaine, le système de jeu via les stores online nous permet de découvrir des petites perles par-ci, par là. Furi est l’une d’entre elles !

Une après-midi avec Furi sur Xbox One

Le petit studio indépendant The Game Bakers signe ici son premier jeu sur consoles de salon. On espère que les ventes se passeront bien pour eux car je ne serais pas contre d’autre jeux du genre mais avec plus de moyens. Le jeu est sorti en juillet 2016 sur PS4 et PC, pour une raison que j’ignore la version Xbox One à souffert d’un « léger » retard qui a porté sa sortie au 2 décembre 2016. Les développeurs se feront pardonner en proposant au Xboxiens un boss inédit sur cette version. Mais venons-en au fait ! Furi c’est quoi ?

Furi est un jeu qui est affiché sur certains sites comme étant un « beat’em all ». Mais si vous allez sur le site de l’éditeur vous verrez que leur description est bien plus juste. Nous avons ici à faire à un « boss fight game » ! En gros vous êtes emprisonné pour avoir tué bien trop de monde, semblerait-il, et vous tentez de vous évader en commençant un combat contre le gardien de votre prison. Ça sera là votre seul et unique tutoriel du jeu. Vous y apprendrez de suite qu’il y a peu de chances pour que vous ayez le temps de respirer lors de ces interminables combats. Les boss sont dotés de plusieurs barres de vie et à chacune d’entre elles, ceux-ci redoublent de puissance.

Furi - Le gardien ne vous laissera pas sortir si facilement !
Furi – Le gardien ne vous laissera pas sortir si facilement !

Furi – Le contenu prévaut parfois sur la forme.

Si vous connaissez le style de jeu vous devez savoir que généralement les combats se font par zone. Vous arrivez quelque part, un ou des ennemis arrivent, vous gagnez (si possible) et ensuite l’on se dirige vers la zone suivante avec la fierté d’avoir réussi cette étape et l’appréhension de ce qui nous attend plus loin. Cette peur de l’inconnu sera décuplée grâce à un astucieux système de narration mettant en scène un personnage qui m’a tout l’air d’être dans notre subconscient. Celui-ci, représenté par un homme portant un masque de lapin. Il prendra le temps de vous raconter l’histoire derrière le prochain opposant et vous fera comprendre que toute négociation avec votre ennemi serait vaine.

Les passages entre les zones servent de narration.
Les passages entre les zones servent de narration.

On pourrait critiquer ces passages entre les zones qui font clairement retomber le soufflé. Cependant, s’il est vrai qu’il est frustrant de ne pas pouvoir courir durant ces phases, je comprends les développeurs d’avoir voulu être certain que notre ami le lapin aie bien le temps de tout conter. Surtout qu’il vous est possible sur une simple pression de touche de faire passer le tout en mode automatique et de simplement profiter du paysage.

Parlons en du paysage ! On ne peut pas dire que le jeu soit laid, mais dire qu’il est beau serait tout aussi mensonger. C’est en ça que je disais avoir l’impression d’un manque de moyens ou de temps de la part de The Game Bakers. Le choix des couleurs est très juste mais il arrive qu’on ne comprenne plus rien à ce qui se passe, tant l’écran est surchargé en infos. Les mouvements du héros quant à eux nous donnent un sentiment de nervosité sans pareil. La maniabilité est donc clairement au top, même si par moment on pestera sur les contres qui se veulent hyper difficiles en termes de timing.

Epileptique s'abstenir donc !
Epileptique s’abstenir donc !

Une imagination sans fin.

Dans ce genre de jeu il faut plusieurs ingrédients pour être certain que ce soit complet. Une difficulté sans pareil. Des boss auxquels on ne pourrait pas s’attendre, que ce soit par leur taille ou leur originalité. Une bande son immersive rendant le tout encore plus punchy. Furi remplit entièrement son contrat par rapport à tout cela ! La musique au beat accéléré lors des combats jouera avec vos nerfs pour être ensuite plus lounge lors des passages de fuite. Les boss rivalisent d’imagination à chaque nouvelle apparition. Je ne vais pas vous les décrire car cela serait gâcher le plaisir de la surprise, mais par exemple le 1er boss après le gardien vous donne le ton sur le côté « spécial » de ce qui pourrait arriver après !

Une femme à roulette portant un projecteur en guise de tête... Ils en ont de la bonne chez The Game Bakers
Une femme à roulette portant un projecteur en guise de tête… Ils en ont de la bonne chez The Game Bakers

J'ai aimé

  • Le charisme de tous les persos
  • Les combats rythmés'
  • La musique

Je n'ai pas aimé

  • Les contres pas toujours faciles
  Les jeux indépendants rivalisent assez régulièrement avec les grosses productions, certes ils ne sont pas parfaits, la faute à un manque de moyens parfois. Mais une chose est certaine, le système de jeu via les stores online nous permet de découvrir des petites perles par-ci, par là. Furi est…

Résumé des scores

Graphismes
Fun
Jouabilité

Fight !

Si vous êtes du genre mauvais perdant il vaudrait mieux passer votre chemin. Car Furi fera découvrir son univers haut en couleurs aux plus braves et patients d'entre nous uniquement.

Revue de presse

 –/20

Gamekult

 –/20

Gamergen

 17/20

JV.com

 10/20

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Fred

Le jeu Furi de chez The Game Bakers ne prévoyait pas je pense de toucher un si large public mais le talent des développeurs pour ce style de jeu est vraiment à la hauteur de grosse production. Alors oui, on est loin d’un God of War, mais il faut remettre les choses dans leur contexte et donc pour 25€ le jeu risque fort bien de vous torturer durant de longues heures et ce pour votre plus grand plaisir !

Et vous ? Prêt à en prendre plein les dents ou vous êtes un hardcore gamer qui mange trois Boss au petit déj’ ?

Plus d’infos sur le site officiel de Furi.

A très bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez

testUAMA1_vectorized

Who’s the Boss now ?!

Furi
DéveloppeursThe Game Bakers
EditeurThe Game Bakers
PlatformePC, PS4, Xbox One
Date de sortie05/07/16 – PC, PS4 Décembre 2016 – Xbox One
GenreBoss Fight

Bande Annonce :

Galerie :

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

Test | Blackhole – Xbox One – Explorez les tréfonds de l’univers

Test | Blackhole - Xbox One - Explorez l'espace pour résoudre les énigmes et défier la gravité dans cette petite pépite pleine d'humour

Test | Shadow Tactics – Xbox One – Un portage presque parfait

Test | Shadow Tactics - Xbox One - Malgré une caméra pas toujours aisée à la manette cela reste un plaisir d'avoir enfin cette pépite féodale sur console.

2 commentaires

  1. Je suis tenté par ce jeux, je vais l’essayer voir :)
    Merci !

    #Alain_Webcreator

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *