Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Assassin’s Creed Syndicate – Avis – Gamescom 2015
Assassin's creed syndicate
Assassin's creed syndicate

Assassin’s Creed Syndicate – Avis – Gamescom 2015

Il est un fait certain que Ubisoft allais apprendre de ses erreurs cette année, et que l’excellent (mais néanmoins buggé) Assassin’s Credd Unity était une étape d’apprentissage du superbe moteur qu’il utilisait. Une fois mis la main sur Syndicate, le constat est sans faille : C’est fluide et sans bugs ! Certes, on n’a pu voir que deux gameplay différents mais si l’on compare à la même époque l’an dernier avec Unity, il y a un mode de différence !  La démo cette fois-ci s’attardait sur Evie Frye, et si d’aventure l’approche est complètement différente de son grand frère, les bases de gameplay restent les mêmes et le grappin est un vrai régal.

Nous n’avons pas voulu en savoir plus sur le scénario afin de ne pas trop perdre l’intérêt et la magie d’y jouer à son lancement, mais il faut bien avouer qu’Assassin’s Creed, en ayant changé de studio, retrouve ses lettres de noblesse. Qu’il semble loin le temps du deuxième opus…

Assassin’s Creed Syndicate  – Bande annonce

Site Officiel de Assasin’s Creed Syndicate

N’hésitez pas à visionner nos autres articles Gamescom 2015 ci-dessous

Tuni

Les jeux du dossier Gamescom 2015

A propos Tùni

Hardcore gamer spécialisé dans la création de gameplay YouTube depuis 2012. Passionné par la Xbox, Dark Souls et les boulets lapins et curieux de tout ce que la sphère vidéoludique peut nous proposer.

Voir aussi

Ghost of a Tale

Test | Ghost of a Tale – PC – Une souris et ça démarre

Test | Parfois, pour accomplir de grandes choses, il suffit simplement d'une sacrée dose de détermination. C'est le cas de Tilo, la souris à l'affiche de Ghost of a Tale, mais aussi de son développeur qui a conçu le jeu quasi seul.

Yakuza 6

Test | Yakuza 6 – PS4 – Comment tirer sa révérence avec classe

Test | 13 ans après ses premières aventures, Kazuma Kiryu tire sa révérence de la plus magistrale des façons dans un Yakuza 6 au sommet de son art. Merci à lui.

Un commentaire

  1. bonjour sympa je participe merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *