Le mot clé le plus utilisé sur le moteur de recherche de Microsoft est de très loin « Google ».

« Google » est le terme le plus recherché sur le moteur de recherche Bing d’après un avocat travaillant pour Alphabet, la société mère de Google. Selon le média Bloomberg, spécialisé dans l’économie et la finance, Google a fait valoir cet argument en essayant de faire annuler l’amende antitrust de 5 milliards de dollars infligée par l’Union européenne. En présentant cette statistique, le géant américain voulait apporter la preuve que les internautes utilisent Google par choix, et non pas de façon forcée.

Utiliser un moteur de recherche pour accéder à un autre

L’amende antitrust qui vise Google vient de la Commission européenne, qui reproche au géant américain d’avoir abusé de sa position dominante en tant que concepteur d’Android. Le régulateur dit que Google devra cesser d’obliger les fabricants à préinstaller Chrome et Google search s’ils veulent profiter d’Android sur leurs appareils. L’argument de Google est donc que la grande majorité des utilisateurs veulent de toute façon utiliser son moteur de recherche.

Selon des statistiques compilées par le site référencement SEO ahrefs.com, « google » est le terme le plus recherché sur Bing dans le monde. Il est suivi de « youtube », « facebook », « gmail » et « amazon ». Avec un volume de recherche moyen de 40 958 757 tous les mois, « google » devance « youtube » d’environ 5 millions de recherches. À première vue, il semble que les gens utilisent le moteur de recherche de Microsoft pour accéder à celui de Google

Une question de moteur de recherche par défaut

Ces statistiques s’expliquent en partie par les réglages par défauts des navigateurs. Par exemple pour Microsoft Edge, le moteur de recherche par défaut est Bing. Par habitude, beaucoup d’utilisateurs tapent simplement un mot clé dans la barre d’adresse, ce qui les dirige automatiquement vers une page de recherche Bing pour ensuite cliquer sur le premier résultat affiché. Donc le fait de taper « Google » ou un autre nom de site Web sans l’extension « .com » ou « .fr » comptera pour une recherche Bing avec ce mot clé.

Lire aussi :
Samsung va lancer sa propre carte de banque

Ces chiffres sont également potentiellement renforcés par l’intégration de Bing dans la barre de recherche du menu Démarrer de Windows. Si vous cliquez sur les résultats Web, cela vous emmènera directement sur le moteur de recherche de Microsoft.

Et vous ? Quel moteur de recherche utilisez-vous ?

Dites-nous tout dans les commentaires.

Gwen