La plateforme de streaming continue son offensive dans le jeu vidéo.

Netflix a fait une offre pour acquérir Next Games, un développeur finlandais à l’origine du RPG mobile Stranger Things: Puzzle Tales. Dans un article publié sur le blog de la plateforme de streaming, le vice-président du secteur gaming de Netflix a déclaré que l’acquisition visait à aider l’entreprise à « construire une bibliothèque de grands jeux pour que nos membres puissent en profiter ». Next Games avait également développé deux jeux mobiles se déroulant dans l’univers de The Walking Dead.

Netflix voit les choses en grand

Netflix propose d’acquérir Next Games pour 65 millions d’euros et le conseil d’administration de ce dernier a recommandé aux actionnaires d’accepter l’offre. La transaction devrait être finalisée au deuxième trimestre de 2022.

L’annonce de cette offre d’acquisition intervient alors que Netflix intègre un service de jeu mobile dans son service d’abonnement. Netflix Games a été lancé sur iOS et Android l’année dernière et propose une poignée de jeux mobiles en téléchargement gratuit, sans publicité ni achat intégré, pour les abonnés Netflix.

Le vice-président du secteur gaming de Netflix a écrit : « Alors que nous ne faisons que débuter dans les jeux, je suis convaincu qu’avec Next Games, nous serons en mesure de constituer un catalogue de jeux de classe mondiale… qui raviront nos utilisateurs dans le monde entier ».

Jusqu’à présent, de nombreux titres issus du service de jeu de Netflix ont été développés par des partenaires externes. Par exemple, les deux jeux basés sur la franchise Stranger Things (Stranger Things : 1984 et Stranger Things 3 : The Game) ont été développés par BonusXP, un studio situé au Texas. Netflix a également acheté la licence Asphalt Xtreme pour l’offrir exclusivement à ses abonnés.

Mais avec l’acquisition probable de Next Games, en plus du rachat de Night School Studio l’année dernière, il semble que le géant du streaming espère internaliser le développement de ses titres. Les acquisitions chez Netflix sont relativement rares. Néanmoins, ce désir de rachat intervient dans un climat assez mouvementé dans l’industrie vidéoludique alors que Microsoft et Sony font d’importantes acquisitions en vue de développer leurs propres services d’abonnement.