Accueil > Technologeek > TEST | Plantronics RIG 500HS : léger, mais il envoie du lourd !
RIG500HS

TEST | Plantronics RIG 500HS : léger, mais il envoie du lourd !

Les casques audio de la firme américaine Plantronics offrent souvent de grosses performances, mais des finitions un peu moyennes. Leur nouvelle série RIG cible clairement les gamers. Est-ce réussi ? Jetons un œil au dernier RIG 500HS, destiné à la PS4.

Au premier abord, le casque fait un peu “bon marché”. Le style est sympa et relativement futuriste, mais le plastique utilisé semble un peu cheap. Le casque est léger, et c’est la marque de fabrique de Plantronics : un poids réduit tout en gardant une certaine flexibilité.

Un système malin de réglage avec trois niveaux permet d’adapter le casque à toutes les têtes. C’est bien pensé, et assez simple à mettre en place. Les oreillettes (coussinets en tissus) se retrouvent toujours à bonne hauteur. Le casque est même personnalisable via des pièces vendues sur le site de la marque (un arceau couleur kaki-sable type militaire pour jouer à COD, ça peut le faire non ?).

Plantronics RIG 500HS - Un système de réglages de niveaux au top
Plantronics RIG 500HS – Un système de réglages de niveaux au top

Plantronics RIG 500HS – Pratique, mais incomplet

Ciblant les utilisateurs de PS4, le casque, sous licence officielle, comporte le logo Playstation à l’intérieur de l’oreillette gauche. Il se branche directement sur la manette de la PS4. C’est pratique, mais un peu décevant face au casques Bluetooth de la concurrence. On est donc forcé de se balader avec la manette en main ou d’enlever le casque, si on quitte la pièce 30 secondes !

Les instructions pour la configuration sont très sommaires, mais je ne pense pas qu’il en faille plus. Quelques réglages sur la console et c’est très vite prêt à l’utilisation. Par contre, gros bémol : le niveau sonore du casque se règle uniquement dans le menu audio de la console. Ce n’est pas très bien vu : il manque vraiment un contrôle du volume sur le casque ou le câble.

Plongée dans le son

Une fois le Plantronics RIG 500HS sur les oreilles, l’immersion est agréable, et on ressent bien la profondeur du son. Le moindre bruit est perceptible. Lors d’un match de FIFA 16, les coups de sifflet de l’arbitre sont stridents, le bruit du ballon et les chants des supporters sont amplifiés. Dans Assassin’s Creed, l’ambiance sonore et les bruits environnants sont bien reproduits. On a vraiment l’impression que certains sons viennent de l’arrière !

J’ai bien aimé la technique « flip to mute », qui coupe le micro automatiquement lorsqu’il est relevé. On peut aussi déclipser le micro en cas de non-utilisation. C’est sympa comme option, tout le monde n’est pas fan du chat en ligne !

Pour les besoins du test, j’ai visioné un épisode de Game of Thrones avec le casque. Et là, ça envoie du lourd ! Les basses ressortent bien, le son est précis et détaillé.

Plantronics RIG 500HS - Un bon son pour une version PS4 unique
Plantronics RIG 500HS – Un bon son pour une version PS4 unique

Conclusion : Pas aussi cheap qui en a l’air !

N’étant pas habitué aux produits Plantronics, j’ai été un peu surpris par la légèreté du casque. Si celui-ci fait très « plastique », son poids plume le fait très vite oublier une fois sur le crâne et les oreilles. Côté audio, j’ai eu l’agréable sensation de rentrer encore un peu plus dans l’univers des jeux. Même si le casque n’est pas exempt de défauts : la gestion du volume uniquement par la console, l’absence de bluetooth

Malgré tout, pour une soixantaine d’euros, les performances du RIG 500HS devraient satisfaire les gamers, qui n’auront pas besoin de  se ruiner pour se plonger des parties en ligne endiablées.

Et vous quel casque utilisez-vous?

A bientôt sur Sitegeek.

Nicolas

Site officiel

Note Globale

Connectique
Design
Ergonomie
Son

Finesse

La légèreté au service de la performance

A propos Nicolas

Entre les jeux vidéo et le foot mon cœur balance, entre la bière et les bons petits plats, le choix est difficile. Tout à fait moi...

Voir aussi

Test | BenQ TK800 – Votre télé 65″ vous paraîtra bien petite

Test | BenQ TK800 - Sans pouvoir afficher en extérieur le TK800 permet de profiter des événements sportifs avec pas mal de lumière ambiante

Peut-on espionner un téléphone portable à distance sans installer de logiciel ?

Dans une relation amoureuse, il n’y a rien de pire que de s’engager et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.