La Nasa va envoyer le robot Mira à bord de la Station Spatiale Internationale.

La Nasa souhaite développer la chirurgie robotique dans l’espace, c’est pourquoi elle va envoyer le robot Mira à bord de l’ISS. L’appareil doté d’outils chirurgicaux a déjà réalisé des opérations sur Terre, dont une colectomie.

Un départ prévu pour 2024

En pratique, le robot Mira dispose de deux bras avec un outil chirurgical à chaque extrémité. Il a été pensé pour pallier le manque d’accès aux soins dans l’espace. En effet, les astronautes en mission doivent faire face à cette difficulté. Il s’agira d’un problème capital lors des longs voyages à venir, par exemple durant une expédition vers Mars.

Un robot qui accompagne des chirurgiens dans le cadre d’opérations, cela existe déjà depuis plusieurs années. On peut citer le robot chirurgien Rosa, qui assiste les neurochirurgiens pour des opérations de cerveau. Mira est un robot de la Startup Virtual Incision.

Virtual Incision a reçu 100 000 dollars pour préparer l’appareil à un séjour dans l’espace. L’entreprise travaille sur son robot depuis maintenant 20 ans. Afin de tester la faisabilité du projet, Mira devra couper des élastiques et déplacer des anneaux. Ces simulations ont pour but de reproduire les mouvements effectués en chirurgie dans un environnement sans gravité terrestre.

Selon le cofondateur de Virtual Incision, leurs équipes s’attendent à ce que le robot ne se comporte pas de façon habituelle dans l’espace. La robotique étant un domaine demandant beaucoup de précisions, toute impulsion au niveau des articulations sera source d’imprécision en apesanteur.

Il est obligatoire que Mira soit assez solide pour survivre au lancement. En théorie, l’appareil ne devrait pas se reposer sur la bande passante de l’ISS pour fonctionner correctement. Il devrait également être capable d’effectuer des tests de façon autonome. Le départ du robot est prévu pour 2024.