Aujourd’hui on passe un casque de plus au banc d’essai de Sitegeek avec le Teufel Supreme On. Une marque qui ne cesse de me convaincre.

Je vous avais déjà parlé de la marque Teufel lors de mon test du Cage. Ce fabricant allemand de matériel audio de haute qualité. C’est bien simple, je passe une bonne vingtaine d’heures minimum par semaine avec mon Teufel Cage vissé sur les oreilles pour le boulot. Toujours aucune remarque que du contraire. J’avais donc envie de continuer à découvrir la marque et après un casque circum-auriculaires, voici un supra auriculaire. Je vous présente le Teufel Supreme On. Sachez d’ailleurs que ce modèle est proposé pour l’instant à 99 euros au lieu de 149 euros pour son lancement.

teufel supreme on - casque

La sobriété et la qualité allemande

Au déballage, comme la première fois, on a une boite des plus sobres. Entièrement en carton, il est clair qu’il ne faut pas s’arrêter à ce look austère pour se faire un avis. Lorsqu’on ouvre la boite, on retrouve le casque Teufel Supreme On, un câble de charge USB-C, un connecteur jack avec micro intégré, une housse et le mode d’emploi. Mon choix s’est porté sur le modèle en vert lierre et je vous avoue que celui-ci rend très bien. Cela change des noirs et bleus plus classiques. Sachez que les autres coloris disponibles sont : noir nuit, bleu espace, blanc sable, gris lunaire et or pale.

teufel supreme on

La qualité de fabrication se sent tout de suite. Malgré son poids plume d’à peine 185 grammes, le tout respire la solidité. L’arceau est fait en acier et est recouvert de tissu sur l’extérieur et de cuir rembourré sur l’intérieur. Les oreillettes, rabattables pour plus de facilité à le ranger, disposent sur la gauche d’un bouton d’allumage/appairage, d’une entrée jack et d’une entrée USB-C pour le chargement. Sur la droite, un bouton multifonctions et c’est tout.

Lire aussi :
Lampe Dyson Lightcycle Morph - Test de la lampe intelligente de Dyson

teufel supreme on

Une app Teufel utile mais une de plus

Même si l’appairage n’est pas compliqué, je vous avoue avoir du pour une fois recourir au mode d’emploi. En effet, il faut ici appuyer 2 fois sur le bouton d’allumage afin de lancer le mode jumelage. Une fois que c’est fait, on vous recommande également d’ajouter l’app Teufel. En effet, celle-ci vous offrira un égaliseur mais aussi l’accès à la fonction Share Me et Party. La première vous permet d’ajouter un autre casque Teufel sur la même source afin de partager avec quelqu’un d’autre votre musique ou un film. La seconde vous permet de lancer un mode party et d’avoir 2 sources sur un même casque. Concept sympa de prime abord mais qui se prêterait peut-être mieux à une enceinte. En effet, s’il s’agit de pouvoir mixer 2 comptes Spotify ou autre en même temps, l’utilisation solitaire du casque n’est pas la meilleure.

Bien que ceci ne soit pas un reproche adressé à Teufel, on en vient à se demander s’il ne serait pas temps de trouver un peu d’harmonie dans toutes ces apps. Entre Teufel, Beats, Ultimate Ears et j’en passe, il faut chaque fois une application différente pour finalement gérer peu de choses. J’ai d’ailleurs eu 2-3 soucis pour que l’app reconnaisse le casque au début alors que celui-ci était connecté sur mon téléphone. Pour le reste, l’égaliseur est super utile, toujours chouette à voir pour faire de petits changements.

Et sinon les performances du Teufel Supreme On ?

Venons-en finalement au vif du sujet, le confort et les performances du Teufel Supreme On. Au niveau du confort, pas grand-chose à dire vu le poids plume pour un casque sans fil. Cependant et je réalise bien que c’est un choix, je crois que je préfère les modèles circum-auriculaires entourant toute l’oreille voire même intra-auriculaires. Avec un modèle supra auriculaire, si comme moi vous avez de grandes oreilles, pas évident de tout recouvrir. Ce n’est pas inconfortable mais c’est un petit détail que l’on remarque après un certain temps.

Lire aussi :
Mu-so 2 - Test de l'enceinte emblématique de Naim

C’est au niveau du son que ce Teufel Supreme On envoie vraiment du lourd, surtout pour son prix. Le son est vraiment top, que ce soit sur du rap, du classique ou même pour regarder un film. Les aigus sont bien profonds et les graves assez présents tout en étant équilibrés. À fond le casque se comporte bien et on ne sent aucune saturation. Les basses sont au top sans être surfaites. On note cependant parfois un certain étouffement de celles-ci. Je vous conseille donc d’utiliser l’égaliseur afin de manuellement ajuster. On sent directement la différence.

Même s’il ne s’agit pas d’un casque avec annulation de bruit, le Teufel Supreme On élimine certains parasites extérieurs afin de vous isoler au mieux. On est dans notre bulle. Qui plus est, dès qu’on l’enlève des oreilles, la lecture s’arrête et ça j’adore.

Niveau autonomie, on annonce une vingtaine d’heures avec le son moyen, ce qui est plus que correct, surtout qu’on aura vite fait de le recharger un petit peu.

Conclusion sur le Teufel Supreme On

En bref, le Teufel Supreme On est vraiment une très belle surprise, surtout pour son prix de 99 euros (offre temporaire de lancement au lieu de 149 euros). On sent le savoir faire de la marque en termes de son et le souci de qualité façon allemande pour la fabrication. Si vous cherchez un supra-auriculaires léger et performant, je vous le conseille vivement. En tous cas j’ai hâte de pouvoir continuer à tester les autres produits de la marque.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site officiel de Teufel.

À bientôt sur Sitegeek.
Arnaud