Un casque à réduction de bruit, du Bluetooth aptX et une qualité audio digne des plus grands ? Tout cela pour la moitié du prix des autres, en plus ? C’est ce que nous promet Valco avec son casque. Nos oreilles ne demandent qu’à vérifier ! C’est parti…

logo valco

Achetez le casque Valco directement sur le site

Présentation de Valco

Je dois bien l’avouer, je ne connaissais pas la marque Valco avant de tomber sur une publicité pour leur casque.  En voyant la photo, j’ai été un peu dérouté. Je me suis demandé s’il s’agissait d’une blague ou d’un vrai produit. J’ai cependant découvert le casque Valco mais surtout, j’ai découvert ce qu’était l’humour finlandais ! Tout sur le site officiel de Valco doit être pris au second degré.

Voici quelques exemples :

  • Tous les fabricants affirment avoir une incroyable qualité de son. Eh bien qu’ils aillent se faire voir.
  • Vous aimez que le gouvernement et les grandes entreprises vous espionnent ? Pas de souci, vous pouvez utiliser Siri, Google Home et tout autre système de surveillance de l’espace personnel avec votre casque audio.
  • Les quatre microphones de l’ANC filtrent efficacement les bruits de fond à basse fréquence, par exemple des bruits d’avion, de vieille Mercedes diesel ou de train. L’ANC fonctionnera sans doute moins bien sur les sons haute fréquence tels que les enfants qui hurlent ou les épouses hystériques.

Mais bon, trêve de plaisanteries, nous, ce qui nous intéresse c’est le casque lui-même et sa vraie qualité. Et c’est ce que nous allons faire juste après vous avoir quand même dit que Valco Ltd est une start-up finlandaise créée par Henri Heikkinen et Jani Rajaniemi. Leur objectif premier était de développer un produit génial qu’ils avaient envie d’acheter eux-mêmes et ce, à un prix qu’ils pouvaient se permettre. C’est de cet objectif qu’est né le casque Valco.

valco pub

La pub intrigante de Valco pour son casque à réduction de bruit

Packaging

Malgré le prix peu élevé du casque Valco, le contenu de la boîte correspond à la qualité qui est mise en avant. On trouve donc, en plus du casque, un étui semi-rigide pour le transport, un adaptateur avion, un câble USB-A vers USB-C pour la recharge et même un câble mini-jack pour une connexion filaire. Tout ce qu’il faut donc !

valco pack2
Design

Le design d’un produit est toujours subjectif et le bois pourrait ne pas plaire à tout le monde. En ce qui me concerne, je trouve que c’est justement ce qui donne un certain cachet au casque Valco. C’est même ce qui m’avait attiré en voyant la publicité.
On y voit clairement le logo de la marque ainsi que son nom. Cela apporte clairement une petite touche à la fois dans l’ère du temps et rend le casque moderne.

Lire aussi :
Sony WH-1000XM4 : mise à jour du meilleur casque Bluetooth à réduction de bruit

Après, comme le dit lui-même Valco :”Vous n’aimez pas cette couleur brune ? Alors peignez-la. Ça se peint, le bois, vous savez.”

valco design

L’arceau ainsi que les coussinets sont en cuir qui semble de bonne qualité. Le reste, par contre est en plastique… mais bon, je ne m’attendais pas à avoir de la fibre de carbone et du métal comme sur le casque Bowers & Wilkins PX7.

Caractéristiques

La plupart des fabricants bien connus, sont réticents à donner les caractéristiques précises des casques qu’ils mettent sur le marché. Valco se veut, à la fois assez ouvert même si certaines informations importantes sont manquantes. Ainsi, Valco nous indique que la puce d’amplification utilisée est une Qualcomm QCC3008 et que les transducteurs sont de 40 mm. La capacité de la batterie est de 1050 mAh et la classe d’amplification (type AB) fait également partie des données fournies.

Par contre, aucune mention de la plage de fréquences ou de l’impédance. La seule indication qui peut donc nous faire penser que le casque aura un rendu de bonne qualité vient du fait que la configuration a été réalisée par un ingénieur de chez Kesthouse, Jasse Kesti. Ce dernier est un producteur et ingénieur du son réputé en Finlande. D’autres marques utilisent d’ailleurs ses services.

jasse

Connectique

Même si la qualité de fabrication, dans son ensemble, est présente, j’ai l’impression que c’est surtout au niveau des boutons de commandes présents sur le casque que la plus faible partie du budget a été utilisée. Ils font, en effet, un peu ‘cheap’. Cela dit, toutes les commandes nécessaires sont présentes.

D’un côté, on trouve le bouton pour activer ou désactiver l’annulation de bruit ainsi que la prise USB-C pour la recharge.

Sur l’autre oreillette ce sont les commandes pour augmenter/diminuer le volume, mettre en pause et la prise jack pour la connexion filaire. En restant appuyé sur les boutons de volume, vous passerez à la piste suivante ou précédente.

vaclo connectique

Configuration

Ne cherchez pas une application de configuration ou de contrôle pour votre smartphone, il n’y en pas. La configuration se fait donc à l’ancienne, c’est-à-dire que vous activez le Bluetooth sur votre smartphone et cherchez après le “Valcoitus Bass” (encore un peu d’humour finlandais) pour l’appairage. Voilà, c’est tout !

Lire aussi :
SteelSeries Arctis 9 - Test du casque gaming sans fil

De mon expérience avec les casques déjà testés, ne pas voir d’application dédiée ne me dérange pas du tout et s’avère même assez intelligent. En effet, il m’arrive assez rarement d’utiliser une application dédiée alors qu’il existe tant d’applications musicales qui permettent de régler l’égalisation si nécessaire ou envoyer la musique via Bluetooth.

Une belle économie financière qui se répercute positivement sur le prix du casque.

Autonomie

L’autonomie annoncée par Valco est de 40 heures. C’est très bien et même mieux que la concurrence. Cependant, comptez quand même sur une autonomie plus courte en fonction de l’utilisation ou non de l’annulation du bruit, du volume d’écoute et des codecs de vos morceaux.

À l’écoute du casque Valco

Après l’humour et l’auto-dérision, passons maintenant aux choses sérieuses.

Sans activer la réduction du bruit, le son est bon. Il manque peut-être un peu d’aigus mais cela reste un critère très subjectif. Avec la réduction du bruit, les médiums sont encore plus présents, au détriment des aigus à nouveau. Les basses, quant à elles sont présentes mais pas invasives.

En ce qui concerne justement la réduction du bruit, elle est, pour sa part très bonne. Mieux même que sur mon Bose QC 35 !

On peut donc écouter tous les styles de musiques sur ce casque Valco mis à part peut-être la musique classique qui se trouve généralement dans un registre plus aigu.

Je suis donc très agréablement surpris par ce casque Valco.

Mon avis sur la casque Valco

Sur le site de Valco, tout n’est qu’humour et auto-dérision. Cependant, malgré quelques superlatifs peut-être un peu osés, Valco réussit à fournir, avec ce casque, un produit d’un très bon rapport qualité/prix. Le design est un peu différent de la concurrence, les commandes et assistants vocaux sont présents et le son délivré est très correct.

Je ne vois personnellement rien à redire et, le trouvant un peu meilleur que mon Bose QC 35, Valco réussit parfaitement son pari de proposer un casque de qualité pour un prix moitié moindre que la concurrence.

Un très bon produit donc pour les 149€ demandés. Bravo Valco.

Et vous ? Quel casque à réduction de bruit utilisez-vous ?

Achetez le casque Valco directement sur le site

À bientôt sur Sitegeek

Christophe

Packaging - 9
Design - 8
Connectique - 8
Son - 7.5

8.1