La coentreprise Sony Honda Mobility souhaite mettre l’accent sur le divertissement pour faire face aux géants du marché des véhicules électriques comme Tesla.

Nous vous en parlions dans un article précédent, les deux géants japonais Sony et Honda ont créé une coentreprise pour concevoir et vendre des véhicules électriques. Récemment, nous avons appris que la société, baptisée Sony Honda Mobility, envisage de proposer une PlayStation 5 dans leur prochain véhicule électrique axé sur le divertissement. Izumi Kawanishi, le président de la coentreprise, a déclaré qu’il était « technologiquement possible » d’intégrer la PS5 dans leurs voitures électriques, ce qui devrait venir titiller les ambitions de Tesla côté divertissement.

Sony et Honda dans le rétroviseur de Tesla

Cette annonce de Sony Honda Mobility sonne comme une petite pique envoyée à Tesla. Le géant américain a commencé à livrer ses derniers véhicules Model S et Model Y avec des écrans d’infodivertissement plus grands et le GPU RDNA 2 d’AMD l’année dernière. Elon Musk, le PDG de Tesla, a même promis l’arrivée de Steam et de jeux AAA comme Cyberpunk 2077 ou The Witcher 3: Wild Hunt dans les véhicules de la marque, mais cela reste en suspens pour l’instant.

Mais Sony Honda Mobility ne cherche pas seulement à proposer des jeux vidéo dans une voiture. Selon Yasuhide Mizuno, un des responsables du projet, le plan est de « développer une voiture en tant que hardware qui répondra au divertissement et à la connectivité que nous souhaitons offrir ». En bref, un véhicule électrique à la pointe de l’infodivertissement.

Une autre pièce du puzzle que Sony Honda Mobility doit résoudre est la partie mobilité proprement dite, car le véhicule électrique en question doit pouvoir proposer une conduite autonome. Izumi Kawanishi a déclaré que « pour profiter de l’espace dans votre voiture, vous devez en faire un espace où vous n’avez pas besoin de conduire », tout en reconnaissant que le chemin sera encore long pour la coentreprise.

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle Sony et Honda se sont rapprochés plus tôt cette année. Sony avait présenté son concept car baptisé Vision-S 02 au salon CES 2022, mais a jugé plus prudent de faire appel à un allié solide dans le domaine de l’automobile afin de concrétiser ses plans. La maison mère de la PlayStation va s’occuper non seulement du divertissement et des logiciels, mais également de la technologie de capteurs nécessaires à la conduite autonome, tandis que Honda apportera son expertise en tant que constructeur automobile. Sony Honda Mobility espère rattraper les systèmes d’autres constructeurs, comme l’Autopilot et la Capacité de conduite entièrement autonome de Tesla qui équipent plus de 160 000 véhicules à l’heure actuelle.