À travers la stratégie Vorsprung 2030, le constructeur Audi se concentre sur les véhicules électriques.

Audi ambitionne de devenir un leader durable, social et technologique d’ici 2030. Cela passe par le plan Vorsprung 2030, qui se veut en adéquation avec les objectifs cités précédemment. Le constructeur revoit ainsi sa stratégie de production et intègre les dernières technologies à son système.

100% de véhicules électriques d’ici 2026

La nouvelle stratégie de production d’Audi est revue pour intégrer l’assemblage modulaire, ou encore la réalité virtuelle. Elle est baptisée Vorsprung 2030, et prône une croissance durable, mais surtout rentable. La marque produira ainsi exclusivement des modèles électriques d’ici 2026.

Ces changements sont motivés par le nouveau comportement du consommateur, qui souhaite connaître l’origine des pièces de son véhicule. L’aspect environnemental, ainsi que la recyclabilité sont également des points importants à ne pas négliger. Électrification oblige, les usines seront désormais moins complexes. En effet, le processus sera plus compact, avec une meilleure optimisation de l’espace.

Actuellement, les équipes d’Audi montent des véhicules électriques dans deux sites : celui situé à Böllinger, et celui se trouvant à Bruxelles.  On y produit respectivement l’Audi e-tron GT et l’Audi e-tron. La marque compte bien convertir le reste de ses usines : à Ingolstadt, à San José Chiapa, à Neckarsulm et à Györ. Une telle reconversion implique de revoir de fond en comble la chaîne de production et de supprimer le maximum d’impacts carbone.

Au niveau des innovations, les équipes du constructeur ne chôment pas non plus : Audi space frame, quattro, phares LED matriciels, brevets liés à l’e-mobilité… Audi appelle cela l’ère de la nouvelle mobilité. Ils planchent aussi sur la conduite autonome, ce qui est logique vu l’avance des concurrents dans le domaine. Cette dernière fonctionnalité sera accompagnée d’une connectivité améliorée, ainsi qu’un nouveau système développé en interne.