En 2021, Infomaniak affiche une croissance de 35% en France et un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros (+23% par rapport à 2020). Avec le lancement de son offre de stockage et d’e-mail gratuite respectueuse de la vie privée et l’ouverture de son Public Cloud souverain à des tarifs très compétitifs, l’acteur cloud suisse séduit de plus en plus de clients commerciaux et de particuliers et dévoile sa feuille de route pour 2022.

Forte demande pour des services cloud souverains

« Avec la médiatisation des problèmes que pose le poids économique et politique des géants du Web, il y a une forte demande pour des services cloud souverains. De plus en plus d’entreprises veulent garder le contrôle de leurs données, travailler avec des fournisseurs éthiques et engagés pour l’écologie, et ne plus être captives de solutions propriétaires dont les coûts augmentent régulièrement » observe Boris Siegenthaler, co-fondateur et directeur stratégique d’Infomaniak.

En 2021, Infomaniak a enregistré une progression de 20% d’hébergements Web, 25% de Serveurs Cloud et 76% de ressources consommées sur la plateforme en tant que service (PaaS) Jelastic Cloud. kDrive, SwissTransfer et kMeet continuent également de séduire toujours plus d’utilisateurs avec près de 8 Po de fichiers ajoutés, plus de 62 millions de fichiers transférés et plus d’un million de vidéoconférences respectivement. Lancé au quatrième trimestre, le Public Cloud d’Infomaniak propulse déjà plus de 650 instances.

Développement des services pour les entreprises

« En 2022, Infomaniak va lancer une offre unifiée qui inclura tous nos outils de productivité avec de nouvelles fonctionnalités pour les entreprises et commencera à déployer l’infrastructure de nos futurs services d’hébergement. Nous mettons le focus sur l’évolution des produits pour les entreprises » résume Marc Oehler, CEO d’Infomaniak.

kDrive permettra de chiffrer des dossiers avec une clé personnalisée, Swiss Backup offrira la possibilité aux entreprises de centraliser la gestion des sauvegardes et de la cybersécurité de leurs postes de travail et la solution de vidéoconférence kMeet va continuer d’évoluer avec notamment la possibilité de créer de salles virtuelles et des sondages. Les entreprises qui utilisent des solutions Microsoft pourront gérer en toute simplicité des licences Windows avec Jelastic Cloud, les Serveurs Cloud et le Public Cloud d’Infomaniak, et bénéficier des garanties et des tarifs attractifs de l’entreprise suisse. Le Public Cloud permettra aussi de mieux gérer les ressources, les coûts et introduira les GPU Nvidia A100 qui sont spécifiquement conçus pour les applications d’IA.

Parmi les autres évolutions planifiées, le Service Mail bénéficiera de nombreuses améliorations et nouveautés telles qu’une application mobile dédiée, une recherche encore plus performante, la possibilité d’organiser les messages avec des labels ainsi que des nouvelles fonctionnalités intelligentes pour augmenter la productivité et faciliter la gestion des rendez-vous. Cette année, Infomaniak lancera aussi un support premium payant pour les entreprises ainsi qu’un nouveau portail dédié aux événements propulsés par sa solution de billetterie, utilisée par plus de 3’000 organisateurs.

Infomaniak recrute et prépare l’avenir

Infomaniak a augmenté ses effectifs de 26% en 2021 et emploie actuellement 185 collaborateurs. L’entreprise va continuer à recruter de manière soutenue à Genève et Winterthour afin de poursuivre sa démarche qualité, renforcer les équipes de développement actuelles et créer de nouvelles synergies qui permettront d’accélérer l’évolution des produits.

Cette année marquera également le déploiement progressif d’une première centrale solaire d’une capacité de 600 kW sur l’un des datacenters de l’acteur cloud. En parallèle, le chantier du futur datacenter (DCIV) d’Infomaniak qui valorisera l’intégralité de la chaleur dégagée par les serveurs pour chauffer des habitations devrait aussi démarrer cette année.

Actuellement détenue par des employés d’Infomaniak, il est toujours prévu que l’entreprise évolue en un groupe dans lequel les clients pourront investir et participer aux décisions. « Mon objectif est qu’Infomaniak reste indépendante et que d’ici à trois ans, elle appartienne exclusivement à ses employés et clients qui pourront prendre des participations sous forme d’actionnariat ou de coopérative » explique Boris Siegenthaler.

À propos d’Infomaniak

Infomaniak est un acteur cloud incontournable en Europe et le développeur leader de technologies d’hébergement Web en Suisse. L’entreprise emploie 185 personnes en Suisse, à Genève et Winterthour. Infomaniak utilise uniquement de l’électricité renouvelable, compense à 200% la totalité de ses émissions de CO2 et prolonge la durée de vie de ses serveurs jusqu’à 15 ans. Les deux futurs datacenters d’Infomaniak revaloriseront intégralement la chaleur dégagée par les serveurs pour chauffer des habitations en hiver et produire de l’eau chaude sanitaire en été.

En tant que registraire accrédité par l’ICANN, les solutions d’Infomaniak sont utilisées par des millions d’utilisateurs. L’entreprise propulse notamment le site Internet de la RTBF et le streaming de plus de 170 radios et TV en Europe. Forte de son expertise et de son indépendance technologique, elle souhaite être une alternative européenne indépendante aux géants du Web.