Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | Maize – Xbox One – Le plaisir de délirer en étant sain d’esprit

Test | Maize – Xbox One – Le plaisir de délirer en étant sain d’esprit

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Maize est tout bonnement un ovni dans le milieu vidéoludique. Pas forcément en termes de gameplay ou visuel mais bien pour son univers complètement barré. Imaginez une seconde être dans la peau d’un maïs géant capable de parler et marcher. Et pour couronner le tout votre acolyte serait un ourson en peluche à l’accent russe qui ne cesserait de vous insulter… Je crois que c’est à ce moment là que votre psy vous dirait : Et si on parlait de votre enfance ?

Un Après-Midi Avec Maize sur Xbox One

Il est extrêmement difficile d’être original de nos jours dans le monde des jeux vidéo. Très souvent les développeurs prennent des formats de jeu qui fonctionnent déjà et l’arrangent à leur sauce! Sans pour autant prendre de vrais risques. Mais de temps à autre il y a bien l’un ou l’autre téméraire qui s’essaie à une histoire que l’on aurait pas imaginée du tout pour un jeu. C’est le cas avec Maize, développé par le studio indépendant Finish Line Games, qui vous mettra dans la peau d’un maïs géant tentant de comprendre ce qu’il fait là et éventuellement de sauver la reine des maïs.

Maize - Des protagonistes assez inhabituels
Maize – Des protagonistes assez inhabituels

Le jeu est puzzle-game en vue première personne basé sur l’Unreal Engine 4 (je reviendrai plus loin sur ce point). Les dits puzzles n’ont jamais rien de bien compliqués. On vous demandera surtout de faire un bon paquet d’aller-retour d’une pièce à l’autre pour activer des mécanismes ou trouver des objets nécessaires pour résoudre les énigmes. Mais ça aussi j’y reviens de suite.

Maize – C’est beau, mais pas toujours…

Avant de parler de l’ambiance si caractéristique de Maize je voudrais d’abord vous faire part de mon ressenti face aux graphismes. Le jeu a la chance de bénéficier du moteur graphique Unreal Engine 4. Pourtant, force est de constater qu’en extérieur certaines textures sont tout juste passables, limite vieillottes. Heureusement pour Maize il se rattrape assez bien avec des effets de lumières bien maîtrisés et des niveaux en sous-sol où la brillance des carrelages n’a aucun secret pour Finish Line Games.

Bien évidemment nul besoin de vous faire un dessin, on ne se lance pas dans un Maize pour ses graphismes. Mais plutôt pour cet humour « so british » qu’ont les protagonistes. Le jeu n’est qu’en anglais sous-titrés et c’est tant mieux car il aurait été dommage de se passer de comédiens aussi investis que ceux de la VO. J’ai beau chercher dans ma mémoire de gamer je ne me souviens pas d’un autre jeu qui m’ait fait rire, vraiment rire comme l’a fait Maize !

Des mini casse-têtes pour passer le temps

Bon. Qui dit puzzle-game, dit puzzle non ? Au début c’est assez vrai car il vous faudra le temps de comprendre la logique de Maize. Mais très vite vous comprendrez que l’on vous demande bien plus de faire des aller-retour avec divers objets comme dans un point & click plutôt que de devoir réellement résoudre des énigmes. Je passerai d’ailleurs sur le système très peu inspiré des boites à chaussures orange pour vous empêcher d’aller dans la prochaine zone.

Les boîtes à chaussures sont remplies de béton et rivetés à même le sol... cherchez pas.
Les boîtes à chaussures sont remplies de béton et rivetés à même le sol… cherchez pas.

Coté bande sonore Maize ne cherchera pas à vous éblouir mais fera le job. Pour le reste le jeu affiche un nombre d’images par seconde sur Xbox qui n’est pas des plus agréable mais cela reste tout de même jouable. Niveau gameplay rien à redire, le jeu est bien adapté à une manette malgré son système fort point & click.

J'ai aimé

  • L'histoire totalement barrée
  • L'ourson

Je n'ai pas aimé

  • L'environnement externe
  • Assez attendu niveau puzzle
Maize est tout bonnement un ovni dans le milieu vidéoludique. Pas forcément en termes de gameplay ou visuel mais bien pour son univers complètement barré. Imaginez une seconde être dans la peau d'un maïs géant capable de parler et marcher. Et pour couronner le tout votre acolyte serait un…

Résumé des scores

Graphismes
Scénario
Gameplay

Bad Trip

Malgré des graphismes en dent de scie Maize reste une histoire loufoque à faire au moins une fois si l'on aime le genre.

Revue de presse

 –/20

Gamekult

 –/20

Gamergen

 –/20

JV.com

 –/20

Gameblog

En bref

Avouons qu’il est assez rare de tomber sur des jeux tels que Maize. Ceux qui arrivent à nous offrir un humour assez british avec un système de jeu qui ne soit pas totalement narratif. Rien que pour l’exploit Maize mérite d’être découvert. Je ne pense pas qu’il deviendra culte pour autant mais il aura le mérite de faire ce que très peu de jeux font : vous faire rire !

Et vous ? Avez-vous l’esprit suffisamment ouvert que pour accepter de parler à du maïs à pattes ?

Plus d’infos sur le site officiel de Maize

A très bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez

testUAMA1_vectorized

Du Pop Corn à pattes

Maize
DéveloppeursFinish Line Games
EditeurFinish Line Games
PlatformeWindows, Xbox One
Date de sortieDécembre 2016 sur PC
GenrePuzzle/Action

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d'hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

wrc 7

Test | WRC 7 – Xbox One – Si on se donnait rendez-vous dans 2 ans?

Test | WRC 7 - Xbox One - La simu officielle du championnat WRC progresse mais ce n'est pas encore tout a fait ça, surtout au milieu d'une rentrée chargée

Test | Cuphead – Xbox One – Masochiste ? C’est par ici

Test | Cuphead - Xbox One - Malgré son look animé des années '40 ce jeu n'est pas pour les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *