Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | PES 2018 – Xbox One – La simu fidèle à elle même
PES 2018

Test | PES 2018 – Xbox One – La simu fidèle à elle même

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

C’est reparti pour une nouvelle saison. Après un mercato de folie, Konami est le premier à revenir avec PES 2018. Des progrès mais pas de grosse révolution.

Une après-midi avec PES 2018 sur Xbox One

Comme chaque année, Konami et EA se disputent le titre très convoité de meilleure simulation de football. Après une version 2017 apportant son lot de nouveautés, tant niveau gameplay que contenu, on attendait des développeurs des ajustements plus qu’une réelle révolution. Et puis, on garde toujours ce tout petit espoir, qu’un jour, le jeu de Konami dispose de toutes les licences officielles mais bon, ça c’est pour le rêve. Les possesseurs du jeu sur PS4 ou PC peuvent encore se rabattre sur le patch fourni par Cypes* depuis 2009 déjà qui modifie instantanément tous les noms d’équipes et de joueurs. Mais pour Xbox One… seul la tristesse et l’espoir d’un futur patch.

* Je précise que le patch est 100% légal et ne pose aucun problème en ligne.

En route pour une nouvelle saison

Un contenu hyper riche…

Soyons clairs d’emblée, lorsque l’on démarre PES 2018, on se retrouve toujours face à cette même interface évoluant très peu et assez classique. Personnellement ça ne me dérange pas mais un petit relooking ne ferait peut-être pas de tort. On fait ensuite le tour du propriétaire pour découvrir les différents modes disponibles : match rapide, match aléatoire, ligue des champions, Europa League, myClub, Vers une légende, en ligne ainsi que le mode entrainements. Franchement, je trouve le contenu plus que suffisant et je ne suis donc pas tout à fait d’accord avec tout ce que j’ai pu lire jusqu’à présent. Rien de révolutionnaire certes mais tout ce à quoi on peut s’attendre. J’ai toujours adoré le mode ligue des masters de PES et c’est avec grand plaisir que je l’ai retrouvé ici. Avec beaucoup plus de choses à gérer que précédemment pour toujours plus d’immersion. A vous le titre de manager de l’année.

Au rayon des équipes et des joueurs, je vous recommande vivement d’aller effectuer les mises à jour sous peine de vous retrouver avec les équipes comme elles étaient fin mai. Mais bon, certains nostalgiques préféreront peut-être pouvoir jouer avec Neymar au Barca et non au PSG (non non je ne fais pas partie de cette catégorie).

Même si on apprécie pouvoir retrouver les grandes compétitions comme la Champion’s League ou l’Europa League, les licences officielles sont encore une fois faméliques. Malgré des accords avec des clubs comme le Barca ou Dortmund, il n’y a presque aucun championnat officiel complet. A moins de tout modifier, il faudra vous taper Man Red au lieu de Manchester United ou MD White a la place du Real Madrid. Pénible et malheureusement purement et simplement rédhibitoire pour de nombreux joueurs.

Pour les équipes officielles il faudra encore attendre

Et des petites nouveautés

Niveau nouveautés, on apprécie le retour de match aléatoire. Celui-ci vous permet de jouer un match rapide en sélectionnant 3-4 équipes au sein desquelles seront piochés vos joueurs au hasard. Vraiment sympa comme configuration.

Enfin, dernière nouveauté, l’apparition du mode 3 vs 3. Un mode idéal pour une soirée entre potes. C’est un peu comme jouer à 6 mains et incarner 3 joueurs à la fois. Le plus intéressant sont les statistiques d’après match sur les performances de chacun pendant le match. Ou comment prouver à vos potes que vous êtes le meilleur partout.

Comparez vos performances et défiez vos potes

Jouabilité – PES 2018 ou la vraie simulation

Pas grand-chose à dire niveau jouabilité. PES est la simulation par excellence pour les esthètes qui veulent bien construire. A ce niveau-là vous serez gâté même si le jeu s’avère parfois un rien lent et les contrôles de balle pas toujours aussi fluides qu’espéré. Pour le reste, on prend beaucoup de plaisir comme d’habitude ces dernières années même si on pestera contre les défenses qui se laissent facilement avoir par un centre/tète ou une passe en profondeur encore trop punitifs. Dernier point hyper positif, les gardiens sont, de manière générale, très bons et retarderont régulièrement l’échéance.

La construction, le maître mot de cette simulation

Une immersion pas encore totale

Il faut avouer que le réalisme des jeux de foot a super évolué et que nous avons rarement été si proches d’un vrai match. PES 2018 est clairement superbe à regarder et tout est fait pour améliorer par petites touches. Dans le jeu, pas d’évolution majeure depuis 2017 même si les mouvements des joueurs sont encore plus proches de la réalité. Les stades sont superbement modélisés avec un effort particulier sur ceux des clubs partenaires comme le Barca et Dortmund. Il n’y a qu’à voir le couloir menant au terrain du Barca pour s’en rendre compte. PES est également connu pour sa modélisation des joueurs et c’est encore une fois bluffant. Enfin, mention spéciale aux ralentis qui sont superbes, on s’y croirait vraiment.

On commence a vraiment s’y croire

J'ai aimé

  • Les sensations immédiates
  • La modélisation des joueurs
  • Les différents modes
  • le 3 vs 3
  • La ligue des masters

Je n'ai pas aimé

  • Peu de nouveautés
  • Les commentaires français
  • L'éternel manque de licences
omme chaque année, Konami et EA se disputent…

Résumé des scores

Graphismes
Contenu
Gameplay

En attendant FIFA

La simu de foot pour les fans de beau jeu et de construction...mais sans assez de licences

Revue de presse

 12/20

Gamekult

 17/20

Gamergen

 16/20

JV.com

 16/20

Gameblog

En bref

Comme je le disais, PES 2018 travaille sur les bases de sa bonne copie de 2017. Pas de révolution donc mais bien de petites évolutions ci et là. Avec son gameplay au top, son contenu riche malgré l’absence de nombreuses licences et des graphismes très jolis, PES reste une référence pour les fans.

Et puis je ne doute pas qu’il y aura deux écoles avec ceux qui aiment PES pour ce qu’il est et ceux qui en ont assez des mêmes défauts qui se répètent. Sans savoir ce que FIFA 18 nous réserve, on est ravis du retour du roi et on attendra la révolution pour l’année prochaine… peut-être…

Plus d’infos sur le site officiel de PES 2018.

A très bientôt sur Sitegeek

Arnaud Godet

Disponible dans nos boutiques partenaires :


Amazon
Boulanger
Priceminister

testUAMA1_vectorized

Messi et compagnie


PES 2018 Premium D1 Edition
DéveloppeursKonami
EditeurKonami 
Date de sortie14 September 2017
Prix 51,89

 Achetez le sur :
 
Amazon
Boulanger
Priceminister
 

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Arnaud

Fan de football, de jeux de voiture, de gadgets (de préférence avec une pomme) mais aussi de bières, de whisky, de jeux de plateforme et beat'em all, touche a tout par excellence qui essaie de trouver du temps pour travailler au milieu de tout ça.

Voir aussi

wrc 7

Test | WRC 7 – Xbox One – Si on se donnait rendez-vous dans 2 ans?

Test | WRC 7 - Xbox One - La simu officielle du championnat WRC progresse mais ce n'est pas encore tout a fait ça, surtout au milieu d'une rentrée chargée

Test | Maize – Xbox One – Le plaisir de délirer en étant sain d’esprit

Test | Maize - Xbox One - Ce jeu est une expérience assez étonnante qui vous demandera d'avoir l'esprit plus qu'ouvert afin d'en apprécier les subtilités

2 commentaires

  1. Habitué de PES jusqu’à PES6, j’ai depuis basculé sur FIFA (oui ça date maintenant), et j’ai toujours l’espoir un jour de retrouver le PES que j’avais quitté. D’autant que FIFA s’enfonce chaque année un peu plus en suivant les envies des « enfants » qui réclament un jeu ultra rapide avec minimum 13 buts à la fin du match… Tout en optimisant son jeu pour la configuration FUTO ! Oui je joue en FUMA !
    C’est pourquoi j’ai depuis peu lâcher les modes online sur FIFA et me concentre sur le mode carrière où l’on peut modeler l’IA avec les sliders.

    J’aurais donc aimé dans ce test un petit retour sur l’IA de PES afin peut-être de me faire hésiter un peu plus entre les 2 cette année !

    • salut je suis comme toi j ai abandonne pes depuis le 6 joueur FUMA sur fifa et bien je te conseille le pes2018 sans hésiter 2heures pour s ‘habituer mais vraiment que du plaisir et si tu es sur ps4 mon ID titikool1 en FUMA bien sur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *