Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | Road Rage – Xbox One – Le jeu qui s’est gouré de support

Test | Road Rage – Xbox One – Le jeu qui s’est gouré de support

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Maximum Games fait partie de ces développeurs qui ont un catalogue en dents de scie. Alternant entre le correct, le bon et le mauvais. Je ne suis pas certain qu’il vous faudra arriver à ma conclusion pour savoir dans quelle catégorie se retrouve Road Rage.

Une après-midi avec Road Rage sur Xbox One

Initialement sorti sur Mega Drive en 1991 par le désormais fameux Electronics Arts. Road Rage reprend les codes de son illustre ancêtre Road Rash. Maximum Games essaye de donner un coup de frais à la licence. Pourtant depuis Road Rash : Jailbreak sorti en 2000 sur Playstation 1 il y a eu du changement dans le monde du jeu vidéo. Mais on dirait que les développeurs ont fermé les yeux sur tout ce qui est sorti depuis lors.

Car sur papier Road Rage reprenait un principe qui me plaisait vraiment. Le jeu consiste simplement en une suite de courses de bécanes où tous les coups sont permis. Mais ici les développeurs ont eu envie d’améliorer ce système en nous proposant une carte en monde ouvert donnant accès à diverses « missions ». Mais quelle que soit l’excuse utilisée au final le résultat reste plus ou moins le même : foncer et taper. Ce qui est de toute façon ce qu’on demande au jeu.

Road Rage – Dur de sortir après un GTA V

Pour ne pas vous infliger une liste complète de tout ce qui est sorti depuis 17 ans pouvant rivaliser avec Road Rage parlons de suite du concurrent direct : GTA V. Comment faire fi de ce monstre réduisant tout espoir de réussite à Maximum Games à moins d’une idée de génie. GTA V vous permet de faire tout ce qu’il est possible de faire dans Road Rage mais bien plus encore et en mieux. Il aurait donc fallu que le jeu nous sorte un lapin du chapeau pour nous accrocher. Ce n’est pas vraiment le cas au final…

GTA V permet bien plus que Road Rage
GTA V permet bien plus que Road Rage

Dans Road Rage on a réellement l’impression de jouer à un genre de portage de jeu smartphone. La conduite y est catastrophique (ce qui est un comble pour un jeu qui ne propose que cela), par exemple lorsque vous tournez la moto ne pourra jamais tomber. Et si vous frappez en même temps vous aurez même votre bécane qui se redresse sans tenir compte du fait que vous tournez.

Et donc là je penche à gauche. Ça se voit pas ?
Et donc là je penche à gauche. Ça se voit pas ?

Smoooooke on the water

Si la maniabilité laisse à désirer, on aurait pu espérer que les graphismes rattrapent le coup. Mais là encore c’est vraiment moyen. Un brouillard omniprésent fait office de cache misère pour ne pas devoir calculer un affichage lointain. Les motos et les persos sont tout juste passables. Et ce n’est pas le fait de nous offrir un contenu plutôt riche qui va changer cela. Quand la concurrence propose d’éditer dès le début votre perso jusque dans les moindres détails, Road Rage vous donnera seulement l’opportunité de débloquer de nouveaux persos au fur et à mesure des courses gagnées.

Pas mal de contenu à débloquer mais pas forcément intéressant.
Pas mal de contenu à débloquer mais pas forcément intéressant.

Côté musique et ambiance sonore on est sur du standard. Rock et son classique de bécanes. Rien dont vous vous souviendrez mais rien de dérangeant pour autant. Si vous faites le compte ce Road Rage n’a vraiment rien pour lui au final.

J'ai aimé

  • L'idée de retrouver Road Rash

Je n'ai pas aimé

  • Ne pas retrouver Road Rash
  • Le brouillard omniprésent
  • La conduite rigide
  • Trop facile
Une…

Résumé des scores

Graphismes
Fun
Jouabilité

Brouillon

Sur smartphone Road Rage aurait été passable mais sur Xbox One/PS4 c'est tout simplement inacceptable comme résultat.

Revue de presse

 –/20

Gamekult

 –/20

Gamergen

 –/20

JV.com

 –/20

Gameblog

En bref

Lorsque j’ai vu que Road Rage allait sortir j’étais hyper enthousiaste. Retrouver le plaisir de pouvoir faire des courses en démontant les adversaires à coup de battes ou de chaines était génial. Malheureusement il semblerait que les développeurs se soient perdus en voulant créer un monde ouvert qui n’apporte strictement rien au jeu si ce n’est des contraintes techniques qui le rendent plus que dispensable. Si c’était sur mon smartphone j’aurais pu trouver cela correct mais là… Dommage.

Pour moi, Road Rage rejoint donc Carmageddon qui n’aura pas de successeur digne de ce nom, jusqu’à aujourd’hui.

Plus d’infos sur le site officiel de Road Rage

A très bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez

Disponible dans nos boutiques partenaires :


Amazon
Boulanger
Priceminister

testUAMA1_vectorized

Born to be wild


Road Rage Xbox One
DéveloppeursJust For Games
EditeurJust For Games 
Date de sortie17 November 2017
Prix 29,99

 Achetez le sur :
 
Amazon
Boulanger
Priceminister
 

Bande-annonce :

Galerie :

A propos Frederic Perez

Comédien a ses heures perdues, fan de Batman, Hulk, Flash, Naruto, Fairy Tail, de films de science fiction, de jeux vidéos et de gadgets en tous genre. Voila qui fait de Fred une sorte d’hybride geek des temps modernes.

Voir aussi

sonic forces

Test – Sonic Forces – Xbox One – Un retour en demi teinte pour le hérisson bleu

Test | Sonic Forces - On l'attendait de pied ferme et le hérisson bleu n'arrive pas a convaincre entièrement malgré une expérience agréable pour les fans

Test | Wolfenstein II – Xbox One – Heil MachineGames

Test | Wolfenstein II - The New Colossus remet une fois de plus Blazkowicz en scène pour notre plus grand plaisir. Les Nazis n'ont qu'à bien se tenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *