Accueil > Culture Geek > Anthropologeek #1 – La vérité sur les fans d’Apple

Anthropologeek #1 – La vérité sur les fans d’Apple

Dans la vie, on répertorie les gens sur base de leurs origines ethniques, sociales ; mais également sur leurs appartenances politiques et religieuses. Chez les geeks, ces critères sont sans importance et les subdivisions d’individus se révèlent bien plus drôles. On colle à tout va, bon nombre d’étiquettes sur base de critères totalement futiles comme l’usage d’un système d’exploitation, l’attrait pour une série de science-fiction ou une marque de console. Ces critères sont toujours diamétralement opposés au système ou à la marque concurrente dont les fans deviennent inéluctablement « leurs pires ennemis ». Vous retrouverez donc un peu partout sur les commentaires de sites, forum et réseaux sociaux, des guéguerres aussi interminables que pathétiques opposant « joueurs PC et consoles », « Linuxiens et Windowsiens », « Fanboys Ceci et Fanboys cela » … Vous l’aurez compris, la liste est longue…

Ce folklore de l’internet moderne nous assure un spectacle permanent avec ses joutes verbales hilarantes et ses personnages haut en couleurs. En parlant de personnages, certains sortent clairement du lot et méritent tout notre attention. Je vais démarrer mon étude « anthropologeek » en dressant le tableau de notre champion toutes catégories confondues : le fan d’Apple.

Fan Apple - La suprématie d'Apple
La suprématie d’Apple

Le fan d’Apple : Le reconnaître et le comprendre

Poils de bras broshingués, grosses lunettes, allure de cadre supérieur et écharpe en soie, le fan d’Apple à la classe et il le sait. Tout petit déjà, il narguait ses camarades avec son stylo dix couleurs qui pouvait écrire orange, mauve et même bleu turquoise. Sachez qu’on ne s’improvise pas fan d’Apple, c’est un style de vie à part entière appartenant aux individus ouvertement hautains et s’assumant comme tel. Tout est dans le détail, la précision, le bling bling. Acheter Apple c’est appartenir à un groupe élitiste d’utilisateurs chevronnés de nouvelles technologies utilisant ses propres codes et un lexique bien particulier. Par exemple, le fan d’Apple n’a pas de téléphone, il a un iPhone ; qui, rappelons-le, est le plus beau concentré de technologie jamais inventé tenant dans une poche. Il ne manquera pas de vous le faire savoir en signant chaque mail d’un subtile « Envoyé de mon iPhone » ou encore dans sa version anglaise « Sent from my iPhone » pour les plus radicaux s’approvisionnant directement sur la 5ème avenue à New York ; la Fnac c’est pour les bolosses sachez-le.

Même s’il n’y connait rien en informatique, le fan d’Apple, pourra vous assurer vigoureusement qu’il a le meilleur ordinateur ; forcement c’est le plus cher! À ce titre, Comme un Apple Macbook Retina a 2500€ ; ça fait un peu « petite bite », le fan Apple n’hésitera pas un seul instant avant d’acheter tous les adaptateurs réseaux, Wifi, Thunderbolt et à souscrire à l’Apple iCare, pour la période la plus longue possible tout en sachant qu’il s’en séparera l’année prochaine pour le nouveau modèle ; car il a les moyens, et surtout, il veut que vous le sachiez. Les plus fortunés d’entre eux iront même jusqu’à se payer des petites folies comme de la mémoire supplémentaire ; oui le luxe chez Apple tient dans 2 Go de ram à 250€.

Fan Apple -  Un fanboy Apple virulent
Un fanboy Apple virulent

Si le Macbook et l’iPhone constituent une base intéressante, aucun vrai fan d’Apple ne s’en contentera. Non, pour être complet, il faut l’iPod nano pour le jogging du samedi, un iPod Touch pour remplacer en soirée l’iPhone plat, un iPad pour voir plus grand et enfin un iPad Mini pour une raison que je ne m’explique toujours pas ; eux-mêmes se contentent généralement de dire que c’est une version d’appoint pour madame ou les enfants. L’important c’est d’avoir toute la gamme à jour, tout le temps et si possible avant tout le monde. C’est pourquoi, chaque année, à la sortie d’un nouvel appareil Apple, nous avons droit à ces mêmes images venant des quatre coins de la planète illustrant des fans désabusés faisant la file dans le froid, des jours durant. Tout ça pour obtenir la nouvelle version, à peine améliorée, en exclusivité et impressionner ainsi la gallerie ; enfin surtout les autres fans. Cerise sur le gâteau, le petit autocollant de la pomme fourni dans chaque bundle finira sur le parechoc arrière de la voiture pour bien montrer son appartenance à ce groupe d’élite, vous en avez sans doute croisés ; rarement sur des Citroën cela va sans dire.

S’il a mal pris le changement de connectique amené par Apple avec l’iPhone 5 car il avait tout de même acheté l’adaptateur pour son homecinema, sa voiture et une docking audio Bose compatible hors de prix, le fan Apple n’est pas revanchard et admet cependant l’énorme évolution de la nouvelle connectique bien plus fine. Oui parce que même caché derrière le meuble, un câble plus classe, ça compte. Le niveau de soumission du fan Apple ne fait que croître depuis la sortie de l’iPhone en 2007 et l’on observe un durcissement inquiétant du fanatisme envers la marque sans doute lié à ce nouveau périphérique format poche qui s’immisce dans sa vie au point de s’accaparer les moindres détails de son quotidien. Le fan Apple, plus intelligent que la moyenne, a bien conscience de transmettre en permanence ses positions GPS, ses empreintes digitales et toutes ses habitudes de consommateur à des organisations aux motivations floues. Ceci ne le dérange pas, au contraire, ça le rassure même de savoir qu’Apple bloque, par exemple, les applications pornographique ou celles concernant les jeux d’argent ; oui le fan Apple fait parfois sa vierge effarouchée.

Fan Apple - Moment difficile à la sortie d'un nouveau modèle
Moment difficile à la sortie d’un nouveau modèle

Le plus étonnant reste à venir, le fan Apple semble développer un syndrome de Stockholm envers la marque qui l’emprisonne dans tous ses choix. L’affection se transforme rapidement en amour et l’amour devient adoration pour ces armées de fans éprouvant alors le besoin de s’adonner au prosélytisme à outrance. Tellement persuadés de faire le meilleur choix et de l’importance de celui-ci, ils se sentent investis d’une mission capitale afin de convertir tous les gens à la marque et contredire tous ceux qui oseraient exprimer un avis contraire sur les sites, forums et réseaux sociaux.

Depuis le décès de Steve Jobs, le plus grand génie de notre époque, l’adoration se transforme même en une forme de spiritualité déviante. Le fan n’hésitera pas à se recueillir, s’il le faut, devant sa biographie bien évidence sur une étagère du salon pour obtenir du réconfort en cette période de doute et d’incertitudes quant à la capacité de Tim Cook à suivre la voie tracée par Steve Jobs.

Fan Apple -Steve Jobs le cerveau d'Apple
Steve Jobs le cerveau d’Apple

Si ces comportements étranges interpellent, gardez-vous bien de faire le moindre commentaire envers un fan… Car si vous osez critiquer ses choix, c’est que de toute façon vous êtes soit trop con pour comprendre le génie de la marque, soit trop pauvre que pour vous en procurer. Dans les deux cas, vous le répugnez et ne récolterez plus que du mépris de sa part. Vous voilà prévenus.

Le fan d’Apple, élément incontournable de l’internet, est un personnage complexe, drôle, touchant, bien que souvent excessif. J’espère qu’au travers de mon analyse, vous aurez pu en apprendre d’avantage sur les spécificités du personnage, son origine et ses motivations.

Si vous aussi vous en connaissez ou si vous vous reconnaissez dans tout ça, n’hésitez pas à me contacter pour me faire part de vos expériences, témoignages et anecdotes rigolotes.
Pensez à partager  mon article à vos proches et sur les réseaux sociaux si vous l’avez apprécié, d’avance merci.

A tous, et surtout aux fans Apple, bonne année 2013S

ShortCuT

A propos Gwen

Passionné de nouvelles technologies | J'aime les jeux vidéo, les séries US, les zombies, les chat, les boulettes et surtout le risotto à la truffe.

Voir aussi

escape game lucky luke

Critique | Escape Game Lucky Luke – Plongez au coeur de l’univers des Dalton

Critique | Escape Game Lucky Luke - Plongez dans la peau de Lucky Luke ou des Dalton pour résoudre ces énigmes en famille ou entre amis

geek definition

Geek : ça veut dire quoi ? Essai de définition…

Avec un nom de domaine pareil, il n’est pas difficile de deviner que je revendique …

16 commentaires

  1. Si ça c’est pas du tweet qui résume ton article en un seul gazouilli:
    “Apple France ‏@AppleFranceNet 6m

    Apple cest pour les moutons… Mais des moutons qui ont du gout”

    Huhuhu ^^

  2. Héhé, excellent article Short, plein de vérités qui font du bien à lire :)
    À part pour les McIntosh jusqu’à la fin des années 1980, je n’ai jamais compris l’engouement autour de cette marque qui en fait que proposer du déjà vu ailleurs pour moins cher…

    • Quand on est informaticien, c’est vrai qu’on n’éprouve pas facilement le besoin d’utiliser Mac. Par contre c’est clair que pendant des années, pour la photo et compagnie , tous les graphistes, artistes et compagnies, ne juraient que par ça à juste titre… En ouvrant 200 photos d’un coup sur Photoshop sur un gros G5, j’étais super impressionné… par la vitesse du truc. Les écrans aussi ont toujours été magnifique, on peut pas tous leur enlever :)

  3. Si y’a bien une chose inégalable sur un Mac.. c’est son Trackpad. Pour le reste je Pro&Hater Apple. Je dois avoir une bon avis objectif sûrement :D

    • Alors là, je te rejoins totalement, j’ai bien acheté un Logitech TK avec un gros trackpad mais on est encore loin des sensations mac. C’est super pratique et avec Windows 8 qui s’y prete à merveille, je ne comprend pas que ça ne se popularise pas d’avantage!

  4. hello shortyboy,
    félicitations pour ce nouveau départ, très bon article qui dépeint malheureusement très (trop) bien l’idéologie apple qui sacrifie tout à sa nouvelle version, j’en veux pour preuve la folie de l’iphone C S etc…
    bref, vivement la partie windows Vs linux :)

    • Hi Lio, merci pour tes encouragements et content de t’avoir amusé, pour la partie Windows vs Linux, on n’y manquera pas même si Azerty0 que tu connais j’imagine a déjà pondu le plus bel article sur ce genre de gugus. “”Hein ?? t’as po activé le support NFS par Firewall IP de masquerading Ethernet en double filtrage coaxial sur ICMP ?? Putain de grosse lame”. ” http://www.azerty0.ironie.org/tdc.html

  5. Merci d’établir une forme de vérité dans le discours que tu tiens Shortcut, j’ai l’impression de m’y être retrouvé dans un des paragraphe fut une époque où effectivement, j’étais fier d’avoir le dernier Iphone 3G (avant qu’un mois ou deux sorte le 3GS). Fier oui mais fier un court instant. Depuis j’ai tenu 4 ans avec mon iPhone 3G sans aucun mépris et aucun remord jusqu’à ce que je fasse la découverte d’une marque française importatrice de téléphones chinois qui fait tourner dessus un certain concurent de la marque à la Pomme.

    Oui, il y a définitivement une vie après l’iphone, la vie réelle.

    • Oh mais c’est avec plaisir , les vérités vont tomber. Attend toi à “Anthropologeek – les fans du PSG sur Facebook” Mdr. Sinon, j’ai moi même possédé tous les iPhones jusqu’au 4 , commandé en France pour l’avoir avant et fait la file comme un bidon tôt le matin. A l’époque, c’était classe et révolutionnaire, faut le dire. Dommage qu’ils ont tant stagné par la suite…

  6. Aaaaah, Shortcut, je pense que cet article est parfait! Ca va en faire hurler certains, mais il faut avouer qu’on touche à la perfection l’image que le grand public a de la secte à la pomme, merci pour cet énorme moment de plaisir ;)

    • Hey mais merci, ce message de ta part me fait très plaisir :) Tu noteras que c’est la première chronique… il y a tellement d’énergumènes à analyser sur le net … Une idée pour le prochain..?? Les pro-libristes? :-D

  7. Moi, j’ai découvert Apple avec le superbe portable clamshell et l’avènement de l’Ipod avec molette cliquable. Puis, j’ai aussi acheté un Imac type boule avec écran suspendu. Mmmm, comment ne pas être fan de la marque à l’époque ? Et mon frère avait le monstrueux Mac Pro qui faisait tourner Return to Castle Wolfenstein comme une bête de course.

    Maintenant, je ne reconnais plus l’innovation de dingue de cette époque et je ne suis plus accro (même si Mavericks est un super OS quand même). Si c’est pour acheter un Macbook, ersatz de PC portable certes bien construit, où est le rêve ?

    Bref, l’Apple-dépendance, ça se soigne.

    • Je ne nie pas l’innovation et certains coup de génie de la marque loin de là. C’est surtout le comportement de certains fans que je trouve amusant et dont j’avais envie de parler. N’empêche qu’un peu de diversité ça ne fait pas de tort :)

      • Et moi, je ne nie pas non plus que la marque est bien dans l’impasse. Si on pouvait être raisonnablement fan de la marque à l’époque que j’évoque, je ne comprends plus du tout le phénomène de mode à l’heure actuelle. Sinon, c’est un bien bel article qui trolle juste comme il faut. Du bon troll bio en quelque sorte :-)

        • Si ça m’amuse d’en rire un bon coup, l’ensemble de la gamme à tout de même fière allure même si le rapport qualité/prix est rarement justifié.
          Merci pour les compliments en tout cas :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *