Disponible depuis peu, Exit the Gungeon prend la succession de son aîné, Enter the Gungeon. Voyons voir ce que le petit dernier de chez Devolver a dans le ventre.

Une affaire de Gungeon

Devoler nous revient avec Exit the Gungeon qui, comme son nom l’indique, est lié à l’excellent Enter the Gungeon sorti en 2016. Vous voilà donc de retour dans le fameux Gungeon sauf qu’à présent, celui-ci s’écroule. À vous de vous en échapper tout en grimpant toujours plus haut. Vous l’aurez compris, Exit the Gungeon est un shoot’em up vertical qui vous fera affronter des salves d’ennemis qui ont décidé de ne pas vous laisser vous échapper du Gungeon en gravissant les nombreux étages.

Exit the Gungeon, le shoot'em up vertical

Allez plus hauuuut, comme disait Tina

Exit the Gungeon – Un simple reload ?

On retrouve les mêmes protagonistes, la même ambiance, les mêmes jeux de mots balistiques qui ont fait du premier dungeon crawler procédural de chez Devolver un must-have à posséder dans sa bibliothèque vidéoludique. Et ce qui faisait également  la force d’Enter the Gungeon, c’était sa panoplie d’armes aussi folles les unes que les autres. Pour rappel, vous les récupériez de manière aléatoire sur les boss vaincus ou directement au shop. On pouvait très bien s’équiper d’une boite aux lettres qui tirait… des enveloppes ou d’un dérouleur de papier toilette monté sur un fusil !

Et c’est maintenant que tout change

Tout d’abord, on change de perspective. On passe d’une vue du haut à une 2D qu’on considèrera comme plus classique mais ultra nerveuse. Pas question de se reposer en attendant la fin du niveau. Exit the Gungeon est un jeu ultra nerveux. Rappelez-vous, dans Enter the Gungeon, la roulade a surement dû vous sauver plus d’une fois d’une mort certaine. Hé bien, cette fameuse esquive est toujours de mise mais il faudra la coupler à vos skills en jeu de plateformes puisque vous allez devoir sauter, rouler, tirer et bien sûr éviter les tirs ennemis. Tout ça pour enchaîner les nombreux ascenseurs et enfin atteindre le sommet du Gungeon.

Le plus important : les Guns !

Fini le temps où on lootait des armes sur les boss. Dans Exit the Gungeon, vous serez équipé d’une arme évolutive qui changera automatiquement au fur et à mesure de votre avancée dans le niveau, sans vous prévenir. Mais ce ne sera pas handicapant, ne vous en faites pas. Vous remarquerez très facilement quand votre tir est modifié et vous vous adapterez vite à votre nouvel outil de destruction. Que ce soit un petit gun, un pompe, une arme à charger, un lance-carapaces, Exit the Gungeon saura vous fournir l’arme qui vous plaira. Mais pas pour longtemps ! Petit conseil d’ami : ne vous y attachez pas trop.

Lire aussi :
Obtenir Thief Gold gratuitement sur Steam

Ayant déjà nettoyé quelques étages, je ne suis jamais tombé 2 fois sur la même arme et elles sont vraiment très agréables. Chacune d’elle possède un feeling qui est propre et c’est très agréable. Même si j’étais équipé d’une arme puissante, j’avais envie de voir quel était le prochain arsenal qui m’était destiné.

On peut tirer des carapaces dans Exit the Gungeon

Un lance-carapaces

Argent, flouze, money, cash

Vous récupérerez quand même des améliorations pour votre personnage mais aussi une monnaie pour le magasin. Le vendeur vous permettra d’acheter de la vie, des Ballablancs (ces fameuses balles qui nettoient l’écran de tout projectile ennemi), … Ces shops sont accessibles entre 2 niveaux et seront les bienvenus pour affronter les ennemis du stage suivant.

 

Améliorer votre donjon

Comme dans l’épisode précédent, vous aurez la possibilité d’améliorer votre donjon, de libérer des PnJ’s qui vous permettront de débloquer des améliorations pour votre run.

Upgrader son perso et son donjon

Un récap’ après la mort

À chaque fois que vous faillirez dans votre ascension, vous obtiendrez un récapitulatif de votre run qui vous informera sur les différentes armes que vous avez utilisées, l’endroit où vous êtes mort ou encore le nombre d’ennemis tués. Un récapitulatif sympa qui vous permettra de vous dire “Ai-je fait mieux que lors de ma dernière partie ?”

 

Encore un petit plus d’Exit the Gungeon

J’ai été agréablement surpris alors que je parcourais les options du jeu sur PC : la possibilité de renseigner le type de manette qu’on va utiliser pour dézinguer les ennemis. C’est un détail mais c’est plaisant. Ainsi, on pourra choisir entre Sony, Xbox et Switch. Il y en aura donc pour tous les goûts.

En bref, Exit the Gungeon

Je dois vous l’avouer, je n’étais pas du tout au courant que Devolver préparait une suite à l’excellent Enter the Gungeon sur lequel j’ai passé des dizaines d’heures à mourir, aussi bien sur PC que sur Switch. Si je devais résumer Exit the Gungeon en quelques mots : un régal ! Je l’ai installé sur mon ordinateur et je ne le lâche plus. En plus, en cette période de confinement et donc de télétravail, il faut savoir se changer les idées.

Lire aussi :
Theme hospital en full hd et en français | Jeu PC gratuit

J’adore lancer une run pour tenter de grimper tout en haut du Gungeon lors d’une pause. Pour finir, les graphismes sont adorables, l’univers déjanté est plaisant, les armes sont loufoques, les ennemis sont variés et les boss coriaces. Bref, foncez, c’est un excellent jeu ! Pour 8,19 € sur Steam, vous auriez tort de vous en priver.

Les jeux de mots balistiques

Un des nombreux boss d’Exit the Gungeon

Pour plus d’informations sur le jeu, rendez-vous sur le site officiel du jeu 

À bientôt sur Sitegeek,

Martin.