Accueil > Le geek et les jeux vidéo > Test | Quantum Break – XBOX ONE – Est-ce un jeu ou une série ?

Test | Quantum Break – XBOX ONE – Est-ce un jeu ou une série ?

Share on Pinterest
Partagez avec vos amis










Submit

Certains jeux ont l’art de nous faire saliver avant leur sortie. Effet d’annonce, concepts séduisants, le studio Remedy s’est fait une certaine réputation dans l’art du teasing. Apres les sorties du très acclamé Alone in the Dark et du très bon Max Payne, ils reviennent avec Quantum Break. Un TPS articulé autour de la maitrise du temps et des failles temporelles. Le sort du monde est entre vos mains, aurez-vous le courage d’affronter Monarch Solutions afin de réparer le temps ?

Une après-midi avec Quantum Break

Quantum Break c’est l’histoire de Paul Serene, génie de la physique qui crée une machine capable de remonter le temps. Malheureusement, lors d’un test qui tourne mal, la machine part en vrille et expose Paul et son ami Jack Joyce à un bombardement de chronons, des particules qui changeront leur existence à tout jamais en leur donnant des pouvoirs hors du commun.

Je vous présente Jack Joyce
Je vous présente Jack Joyce

Alors que Paul Serene reste bloqué dans des failles temporelles, Jack Joyce est lui coincé dans le présent. Le risque n’est ni plus ni moins qu’une cassure complète du temps tel qu’on le connait, exposant le monde à un avenir incertain. Jack Joyce devient un criminel poursuivi par les autorités, contrôlées par la toute puissante Monarch Solutions, la multinationale derrière le projet de la machine temporelle, dirigée par Paul. Vous incarnerez principalement Jack Joyce qui essaiera de réparer le temps mais également Paul Serene a certains moments afin de prendre des décisions pour l’avenir de Monarch Solutions. Voilà pour le pitch de départ.

Quantum Break est intéressant sur bien des aspects. Malgré son concept de base, un TPS sans rien de novateur, nous sommes ici dans un mélange étrange entre un jeu d’action et film dont vous êtes le héros. En effet, le jeu est découpé en épisodes, et à la fin de chaque chapitre, vous pourrez visionner une suite, jouée par des acteurs bien réels (les mêmes que dans le jeu, mais en chair et en os). Franchement, même si je trouve l’idée assez géniale dans la réalisation, j’ai trouvé que cela avait tendance à ralentir la dynamique du jeu. Sachez également que vos choix sont très importants dans le jeu, car ils influenceront la suite de votre aventure. Allez-vous par exemple exécuter un otage ou l’utiliser à vos fins de propagande pour Monarch ? A vous de faire le bon choix et d’en assumer les conséquences.

Quantum Break – Maîtrisez le continuum espace-temps

Venons-en à la jouabilité car finalement, l’intérêt du jeu est bien là. Je vous l’ai déjà dit, Quantum Break est un TPS et donc l’essentiel de votre mission sera de vous défendre, dans la peau de Jack Joyce, contre les unités de Monarch Solutions qui veulent votre peau à tout prix. Arme au poing, il vous faudra dégommer tout ce qui bouge. Dans l’ensemble c’est très bien fait, très réaliste et on apprécie la tension des scènes d’action.

Quantum Break - Un TPS bien original
Quantum Break – Un TPS bien original

Mais il ne s’agit pas seulement de tirer à tout-va. Grâce au Quantum Break, Jack bénéficie de pouvoirs lui permettant de maîtriser le temps. Vous pourrez donc utiliser votre vue temporelle afin de repérer les ennemis et autres objets clés autour de vous (cela rappelle la vision d’aigle d’Assassin’s Creed), lancer une boule temporelle qui figera vos ennemis (vous pourrez même tirer dedans, pour exploser vos ennemis de façon spectaculaire), ou encore bénéficier d’une accélération supersonique afin de surprendre les agents de Monarch et d’éviter leurs balles.

Dans l’ensemble, c’est plutôt bien foutu, et les scènes de combat sont vraiment prenantes et agréables à jouer. La maniabilité est à la hauteur et les systèmes de combat avec visée automatique sont bien foutus et se laissent maîtriser sans problème. Pour le reste, on doit également récolter des objets narratifs qui nous permettent de mieux comprendre ce qui se passe. Mais dans la plupart des cas, je n’ai pas vraiment vu la valeur ajoutée, les documents et autres vidéos étant bien souvent longs et sans réel intérêt.

Quantum Break – Magnifique tout en restant flou

Honnêtement, même si je sais que tout le monde ne sera pas d’accord, Quantum Break est l’un des plus beaux jeux qu’il m’ait été donné de tester. Les images fixes sont magnifiques. Les décors sont splendides, les acteurs superbement modélisés, l’affichage ne souffre pas et on a une profondeur de champ vraiment superbe. Oui mais voilà, si les pouvoirs temporels offrent un réel plus au jeu, ils créent aussi des effets visuels perturbants. Parfois, c’est plutôt réussi, mais souvent, le rendu spatio-temporel provoque une impression de flou, rendant l’image moins lisible. Ne me comprenez pas mal, cela ne gâche pas le plaisir du jeu mais cela empêche Quantum Break de scorer 20/20 au niveau de la réalisation.

La maîtrise du temps, la clef du jeu
La maîtrise du temps, la clef du jeu

Les deux autres principaux défauts que j’ai pu relever dans Quantum Break se situent au niveau des temps de chargement et de la dynamique générale du jeu. Les chargements peuvent en effet être longs. On n’atteint pas les records de Just Cause 3, mais c’est assez pour nous énerver ! Et la dynamique du jeu, on l’aime ou on ne l’aime pas ! Je l’ai dit précédemment, c’est vraiment sympa de se retrouver avec une mini-série au milieu d’un jeu et il faut saluer l’effort de Remedy pour la réalisation hollywoodienne. Cependant, je sais que de nombreuses personnes n’accrocheront pas et perdront rapidement le rythme entre les parties de shooting et les vidéos à la fin de chaque acte. J’aimerais revoir ce concept repensé dans le futur sur d’autres jeux !

J'ai aimé

  • Les pouvoirs temporels
  • L'intégration de vrais épisodes de la série
  • La réalisation au top
  • Le casting bien pensé

Je n'ai pas aimé

  • Les effets de flou
  • Les cassures dans la narration
  • Les temps de chargement

Résumé des scores

Graphismes
Jouabilité
Sensations

Time's up

Un TPS bien pensé, au concept très original qui ne laissera pas indifférent que ce soit par la réalisation ou ses mécaniques de jeu

Revue de presse

 12/20

Gamekult

 15/20

Gamergen

 16/20

JV.com

 16/20

Gameblog

Conclusions hâtives de l’ami Arnaud

Qu’on ne s’y trompe pas, Quantum Break est un très bon jeu qui saura trouver son public et convaincre par sa réalisation technique et son concept de gestion du temps utilisé d’une manière vraiment novatrice. Tout n’est pas parfait mais des jeux comme ça, qui prennent certains risques, on en redemande.

Site Officiel Quantum Break

A bientôt sur Sitegeek.

Arnaud

testUAMA1_vectorized

Les couloirs du temps  :

Quantum Break
Développeurs Microsoft
Editeur Microsoft 
Plateforme Xbox One
Date de sortie 5 April 2016
Prix EUR 23,00
Achetez le sur :
Amazon
Boulanger

Bande annonce :

Galerie :

A propos Arnaud

Fan de football, de jeux de voiture, de gadgets (de préférence avec une pomme) mais aussi de bières, de whisky, de jeux de plateforme et beat'em all, touche a tout par excellence qui essaie de trouver du temps pour travailler au milieu de tout ça.

Voir aussi

Kona VR

Test | Kona VR – PSVR – Agatha Christie s’essaye à la VR

Test | Kona VR - PS4 - Plongez ou replongez dans l'univers de Kona, le tout en réalité virtuelle pour une expérience qui vous marquera

Conan Exiles

Test | Conan Exiles – PS4 – Le barbare a survécu !

Test | Alors que les jeux multi orientés survie semblaient en déclin, Conan Exiles a décidé de nous gratifier de sa version (plus ou moins) définitive. Et si elle est loin de casser la baraque, elle propose une expérience globalement satisfaisante.

2 commentaires

  1. J’ai eu la chance de l’essayer et il est vraiment génial ! On dirait un film.

  2. Purée, il a l’air vraiment sympa ce Quantum Break !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.