Un tweet a suffi pour relancer le débat autour d’une suite à The Last of Us part II, sortie il y a seulement quelques mois, alors que sept ans séparent la sortie des deux premiers opus.

Un tweet et ça repart ? Gustavo Santaolalla, à qui l’on doit l’ambiance sonore de The Last of Us et sa suite, s’est félicité des neuf nominations reçues aux Game Awards qui ont lieu le 10 décembre. Sa publication a attisé la curiosité des fans, laissant sous-entendre que sa collaboration avec les développeurs n’était qu’un début.

the-last-of-us-part-2-serie-tv-hbo-4139296

Une série HBO sur The Last of Us ?

La suite des aventures vidéoludiques et une série TV ?

« Je suis heureux et reconnaissant ! The Last of Us Part II a été nommé dans 9 catégories pour les Game Awards, dont celle du meilleur score et musique. […] Merci Naughty Dog et Neil Druckmann de m’avoir invité à prendre part à cette aventure. Ce n’est que le début ! »

C’est de cette publication que la rumeur d’un troisième volet à la saga a été relancée. L’auteur et réalisateur du jeu, Neil Druckmann, avait indiqué peu après la sortie de The Last of Us Part II que rien n’était encore décidé quant à une éventuelle suite vidéoludique.

Pour l’heure, l’actualité de The Last of Us passe par le petit écran. En effet, HBO va adapter le jeu de Naughty Dog en série TV. Gustavo Santaolalla a d’ailleurs été convié à participer à cette nouvelle aventure. D’un côté, on peut se réjouir qu’un network de prestige comme HBO investisse l’univers du jeu et son intrigue, ses rebondissements, son penchant à sonder l’âme humaine et son bestiaire de monstres.

Lire aussi :
Test | FIFA 19 - PS4 – Un bon fan service qui pêche à la finition

De l’autre, la narration particulière de The Last of Us est ce qui se rapproche déjà le plus de celle d’un film parmi tous les jeux vidéo, on peut donc se demander ce que cette série TV va apporter à l’univers. La série n’est pour le moment qu’en développement et nous n’avons pas d’écho particulier d’un casting potentiel. Neil Druckmann travaille en collaboration avec le producteur Craig Mazin, à qui l’on doit Chernobyl pour HBO également. Reste donc à voir ce que cette série TV peut donner.