On oublie vite la quantité de jeu sortis s’ils ne sont pas numérotés. C’est ainsi que sans s’y attendre on voit débarquer un onzième Trackmania sur PC. Est-ce que la licence pourrait fatiguer ou Ubi et Nadeo ont trouvé l’élixir de jouvence pour leur bébé ?

Trackmania – Back to basics… enfin presque

Trackmania revient en force. Dans la ligne du temps que je vous propose ci-dessous vous retrouverez (presque) tous les opus les plus importants de la licence. Je dis presque car il y a bien eu quelques remaster et certains opus sortis sur 3DS mais ceux ci-dessous sont les plus marquants.

Ubisoft et Nadeo ont délibérément laissé un nom épuré à ce nouvel opus qui sort ce 1er juillet 2020 : Trackmania. Leur but étant clairement de faire en sorte que leur titre perdure dans le temps à la manière d’un Rocket League. C’est ainsi qu’on retrouvera à présent un format de saison et même d’abonnement.

Le mot est lâché : abonnement ! On peut de suite s’attendre à des trolls et détracteurs criant au scandale. Mais pour ma part je trouve que les prix demandés et le contenu offert sont largement à la hauteur. Le jeu est en accès gratuit si vous désirez le découvrir même si on peut s’attendre à ce que le contenu soit très limité. Mais pour 59€ (le prix d’un jeu en fait) vous aurez l’accès premium durant trois ans et je suis persuadé que l’abonnement standard d’un an à 9,99€ ravira déjà bon nombre de joueurs.

Trackmania - Un système d'abonnement plus que raisonnable

Trackmania – Un système d’abonnement plus que raisonnable

Adieu IA bonjour fantômes

Dans Trackmania, quel que soit votre abonnement, vous n’aurez jamais à jouer contre des intelligences artificielles. Ici, rien que des vrais joueurs. Soit en live, soit leur meilleur chrono enregistré. Mais ne vous ravissez pas trop vite car Trackmania est connu pour avoir des centaines de fans accros au meilleur chrono. Préparez-vous à accepter la défaite si, comme moi, vous n’êtes qu’un joueur lambda.

Trackmania - Pas d'IA mais bien que des vrais joueurs

Trackmania – Pas d’IA mais bien que des vrais joueurs

Un contenu forcément étalé

Il est extrêmement difficile de vous parler du contenu de Trackmania. Tout simplement parce que celui-ci dépendra principalement de la quantité de joueurs investis dans le jeu. Nadeo quant à lui s’engage à vous offrir 25 pistes qui changeront tous les trimestres. Personnellement je trouve ça un peu léger mais il va de soi qu’avec la centaine de pistes qui débarqueront faites par les joueurs il sera difficile de s’ennuyer.

Et le gameplay me direz-vous ? Pour le coup Trackmania fait fort, très fort ! Plutôt que de changer de véhicule selon les terrains c’est ici la formule 1 qui sera votre arme. Et c’est la route et les différents boosts qui changeront radicalement votre façon d’aborder les pistes. La neige, la terre, la glace, le macadam à plat ou bombé, les loopings, l’herbe… tout y est et change incroyablement le plaisir de conduite.

Lire aussi :
Test | Rad Rodgers - Xbox One - Il avait tout pour plaire

Je ne vous détaille pas tous les différents boosts sur la piste car je trouve que c’est plus sympa de voir cela par soi-même. Mais sachez que vous retrouverez, entre autres, les classiques roue libre coupant votre moteur ou turbo vous donnant une accélération à ne plus oser tourner. À vous de vous essayer au jeu afin de découvrir la dizaine de possibilités faisant de chaque piste une nouvelle expérience.

La terre est l'une de mes surfaces préférée

La terre est l’une de mes surfaces préférées

Découvrez la bande-annonce de Trackmania


En bref

Au risque de me répéter il est très difficile de juger un jeu comme Trackmania en phase Bêta. Tout simplement parce que celui-ci mise énormément sur la future communauté en devenir. Mais pour ce qui est de la base du jeu il faut avouer que Nadeo et Ubisoft ont fait fort et il se pourrait bien que leur pari soit gagnant. Au minimum pour les 4-5 prochaines années c’est sûr.

Pour plus d’infos sur Trackmania n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site officiel du jeu.

Et vous ? Vous avez testé tous les Trackmania ?

À bientôt sur Sitegeek

Frédéric Perez