Tout ce que vous devez savoir sur la conduite électrique en hiver

 On sort les gros pulls du placard et l’on augmente un peu le chauffage : l’hiver est là ! Pour certains, c’est le moment le plus merveilleux de l’année. Pour d’autres, c’est le signal de rester bien au chaud sous la couette. Votre voiture (électrique) peut, elle aussi, rencontrer des problèmes de démarrage pendant la saison la plus froide de l’année. Comment minimiser l’impact du froid ? Et quelles démarches à suivre ? Grâce aux 4 astuces suivantes du fabricant norvégien de chargeurs de voiture Easee, vous pouvez passer l’hiver en toute tranquillité.

Astuce 1 : adaptez votre stratégie de chargement

C’est un matin de décembre. Vous sortez de la maison. Le vent glacial vous gifle le visage. Vous marchez rapidement vers votre voiture. Comme d’habitude, vous l’avez chargée à 50 pour cent. C’est normalement suffisant pour se rendre au bureau, mais à mi-chemin, l’angoisse frappe : la batterie se décharge rapidement… Comment est-ce possible ?

La batterie d’une voiture électrique (moyenne) peut se décharger toute seule quand les températures chutent en dessous de 0°. Ainsi, par temps très froid, charger votre VE une fois par semaine ne sera probablement pas suffisant. Planifiez donc bien vos temps de charge. Il est aussi conseillé de brancher votre voiture une heure plus tôt que d’habitude. Cela vous permet d’avoir une batterie plus remplie et, grâce à la chaleur de la charge, vous augmentez également l’autonomie de votre VE.

Vous n’utilisez pas votre voiture pendant un certain temps ? Veillez dès lors à ce que la batterie soit toujours chargée à minimum 50 %. Sinon, vous risquez d’endommager la durabilité de votre batterie. Le froid augmente en effet la résistance interne des batteries, ce qui rend plus difficile le déplacement de la charge électrique. Votre batterie libère moins d’électrons, ce qui vous empêche de profiter pleinement de la charge.

Astuce n° 2 : le bon angle est essentiel

Sans surprise, l’humidité et le froid créent de la glace. Heureusement, les chargeurs de voiture sont conçus pour y résister. L’astuce consiste toutefois à choisir des chargeurs avec une fixation inclinée à 45 degrés vers le bas (et non à 90 degrés), ce qui permet à l’eau de s’écouler facilement et empêche la formation de gel.

Le chargeur Easee – fabriqué en Norvège – est par exemple équipé d’un connecteur incliné à 45 degrés (type 2). Le chargeur est spécialement conçu pour résister aux hivers extrêmes et fonctionne à une température comprise entre -30 et 50 degrés. Il est cependant judicieux de s’assurer que le chargeur est dépourvu de neige. Ce serait dommage de devoir sortir le grattoir à glace à la dernière minute.

Le chargeur est quand même gelé ? Chargez alors votre voiture. En chargeant, vous créez un peu de chaleur qui vous permettra de libérer le câble.

Astuce 3 : préchauffez à la borne de recharge

Une voiture électrique se chauffe en utilisant l’électricité de la batterie. Vous perdez donc de l’énergie lorsque vous n’êtes pas à la borne de recharge. Par conséquent, chauffez votre VE à la borne. En choisissant un chargeur intelligent, vous pouvez facilement vérifier l’état de votre chargeur, ajuster sa capacité de charge et programmer des sessions de charge en toute simplicité.

Astuce bonus !

Économisez jusqu’à 25 % en utilisant uniquement le chauffage des sièges pour chauffer votre voiture. Vous serez toujours bien au chaud, mais vous économiserez de l’électricité qui vous sera utile plus tard.

Astuce 4 : plus de grip sur la chaussée = plus de grip sur votre consommation d’énergie

Il est judicieux de remplacer vos pneus d’été par des pneus d’hiver lorsque le mercure descend en dessous de 7 degrés. Les pneus d’hiver offrent une meilleure tenue de route. Ils rendent la conduite plus sûre et réduisent les pertes d’énergie. Ceci est particulièrement important lorsque chaque kilowatt compte.

Lorsqu’il fait en dessous de 0, il est également conseillé de surveiller la pression des pneus (même lorsqu’il ne gèle pas, bien sûr). Avec une bonne pression des pneus, vous récupérez jusqu’à 13 % de votre batterie. C’est un joli bonus, après tout.