Alors que la course pour le déploiement de la 5G est toujours en cours, le secrétaire général d’Orange, Nicolas Guérin, a annoncé ce début avril pendant la conférence de l’Arcep que d’ici fin 2021, 10 000 000 de foyers n’auront plus accès à l’ADSL en France. En effet, tous les foyers répondant aux critères n’auront plus la possibilité de s’abonner à l’ADSL.

Orange met fin à son réseau cuivré

Orange tient à prendre un tout autre tournant et vise à moderniser tous ses réseaux. En effet, déjà en tête des opérateurs français à avoir activé le plus d’antennes 5G, Orange ne s’arrête pas là. L’opérateur historique annonce que les offres ADSL qui sont raccordées aux lignes de cuivre de la téléphonie fixe seront fermées. L’ex-France Télécom a pour objectif de procéder immeuble par immeuble dans les villes afin d’accélérer la transition vers la fibre et remplacer son réseau cuivre vieillissant. Ce projet commence dès fin 2021 et doit s’étendre sur 9 ans. De ce fait, Orange confirme à terme l’abandon total du réseau cuivre ADSL. Pour ça, l’opérateur français va démanteler des milliers de kilomètres de câbles.

Le démantèlement des lignes téléphoniques va engendrer la fin de la commercialisation des abonnements ADSL par les opérateurs français. L’objectif de cette manœuvre est de favoriser la souscription d’offres internet prenant en charge le très haut débit via la fibre. D’après Orange, l’arrêt des ventes des abonnements ADSL, limités au haut débit, prendra effet dès 2023. Si les usagers disposant déjà d’un abonnement ADSL pourront le conserver, aucune nouvelle mise en service ne sera possible.

Lire aussi :
Motorola G 5G Plus - Test d'un smartphone super performant à petit prix

Un projet titanesque qui s’étend sur le long terme

Pour commencer, Orange a annoncé récemment que pour mettre fin à l’offre ADSL d’une habitation, celle-ci devait être raccordée à la fibre et pouvoir bénéficier d’offres de la part des 4 grands opérateurs (Orange, Free, SFR et Bouygues Télécom) afin de laisser la liberté aux consommateurs de comparer les différentes offres internet. Leur objectif de 10 000 000 de foyers devrait rapidement être atteint étant donné que les grandes villes et des immeubles entiers sont concernés. Pour ce qui est des zones plus rurales, la fibre est encore en cours de déploiement, elles restent donc dépendantes du réseau téléphonique.

L’opérateur français veut commencer par démanteler le réseau cuivre dans une commune des Yvelines en guise de test. Par la suite, d’autres tests seront programmés pour le deuxième trimestre de 2021. En effet, Orange veut également faire des expérimentations sur une région plus grande comme l’Ile-de-France, dans des villes où des réseaux d’initiative publique sont présents, en Outre-mer ainsi que dans des zones où des entreprises sont implantées.

D’après le responsable de l’opérateur français, la fermeture technique se fera plutôt en 2022. La fin des lignes cuivrées étant programmée pour 2030, Orange présentera un plan sur le long terme en septembre afin de détailler les échéances à venir pour mener à bien ce projet.

Et vous, que pensez-vous de ce projet ?

Dites-nous tout dans les commentaires.

À très vite sur Sitegeek

Gwen