Avez-vous déjà imaginé une application qui reconnaitrait des espèces animales par leur apparence ou leurs cris ? En Australie, cela va bientôt être possible grâce à Critterpedia !

Ces dernières années, le monde des applications mobiles se développe un peu plus chaque jour. D’un réseau social à un traceur pour vos activités physiques, en passant par un système pour améliorer votre sommeil ou suivre le cours de la bourse en direct, ces petits atouts technologiques nous suivent dans bien des sphères de notre quotidien. Ainsi, le gouvernement australien s’est penché sur le sujet en compagnie d’un laboratoire spécialisé en intelligence artificielle. L’idée serait alors de développer une application pour détecter la dangerosité de certaines espèces animales. Derrière ce véritable Pokédex zoologique se cache en fait un projet de sécurité pour les locaux et les voyageurs.

Application critterpedia espèces animales dangereuses Australie

Application Critterpedia

Critterpedia, la révolution du monde zoologique ?

Depuis quelques années, l’Australie est le sujet de bien des boutades et autres sarcasmes auprès des voyageurs. Si l’on en croit les locaux, la plupart des espèces animales du pays seraient vouées à blesser ou anéantir l’être humain. Et, malheureusement, ces rumeurs ne sont pas totalement inexactes, puisque ce territoire abrite une faune particulièrement dangereuse. On pense notamment à l’araignée Red Back, au serpent Taïpan et même à la pieuvre à anneaux bleus. Tous ces êtres possèdent ainsi un venin mortel pour l’Homme, voire une certaine agressivité envers les promeneurs. En somme, mieux vaut ne pas se balader sans se renseigner sur les potentiels dangers de l’Australie.

C’est pourquoi le gouvernement du pays, en association avec des chercheurs en intelligence artificielle, désire mettre au point Critterpedia. Cette application pour smartphone vous permettrait, effectivement, de pouvoir identifier les animaux que vous croisez sur votre chemin. Grâce à une simple photographie, vous pourriez alors savoir si une espèce est dangereuse pour l’Homme ou non. Évidemment, un tel projet demande un grand labeur puisque les différences morphologiques entre les êtres vivants sont parfois très subtiles. La banque de données de Critterpedia se baserait ainsi sur des données scientifiques, ainsi que des images de photographes professionnels. L’application pourrait être disponible dans les prochains mois pour les résidents et voyageurs de l’Australie.

Lire aussi :
Top 3 des smartphones à offrir pour Noël

Une affaire à suivre, en espérant qu’en cas de succès, l’application puisse aussi s’exporter et couvrir d’autres pays ayant de nombreuses espèces potentiellement dangereuses pour l’homme.

Alors, c’est pas génial de jouer à Animal Crossing dans la vraie vie?

Gwen