Récemment, nous avions parlé des malwares envoyés sur les smartphones par le biais de la fonction Bluetooth, mais aussi de Cerberus, un inquiétant malware sur les smartphones Android. Eh bien aujourd’hui, c’est de tentatives hameçonnage en ligne dont nous allons parler. Et celles-ci ne concernent pas n’importe quoi. En effet, les pirates informatiques et arnaqueurs ont décidé d’utiliser l’un des principaux sujets de préoccupation à l’heure actuelle : le coronavirus.

Des sites suspects repérés par Check Point

Cela ne vous étonnera peut-être pas, mais plus de 4000 noms de domaines en lien avec le Covid-19 ont été créés et enregistrés depuis le début de l’épidémie. Certains sont faits pour informer, d’autres reprennent toutes les nouvelles à propos du virus, mais pour d’autres sites, l’objectif est bien différent.

En effet, sur ces 4000 sites créés, Check Point annonce que 5 % sont considérés comme suspects, tandis que 3% sont considérés comme dangereux ou en tant que tentative d’hameçonnage. Ceux-ci proposent généralement d’acheter des produits « miracles » contre le coronavirus, ou d’installer un logiciel pour pouvoir « être tenu au courant de l’évolution de la situation en tout temps ». Cependant, il s’agit là d’arnaques. En effet, non seulement il n’existe aucun traitement miraculeux contre le coronavirus, sinon cela se saurait, mais de plus, les seules sources que vous devriez vraiment lire ou écouter pour avoir des nouvelles concernant l’évolution des choses sont des plateformes ayant une bonne réputation.

Coronavirus : de nombreuses tentatives d'arnaques sur Internet

Coronavirus : de nombreuses tentatives d’arnaques sur Internet

Tentatives d’hameçonnage liées au coronavirus, quelles mesures de prévention prendre ?

Afin de faire face à ces tentatives d’hameçonnage, ne pas vous laisser manipuler et ne pas vous faire avoir, il est conseillé de ne jamais accepter des emails de personnes inconnues. De plus, veillez à ne jamais cliquer sur des liens promotionnels se trouvant dans des emails ou trouvés sur des sites peu connus. Enfin, n’achetez jamais en ligne sur des boutiques non authentifiées. Il s’agit d’une arnaque dans 99% des cas.

Lire aussi :
Comment la COVID change nos vies

Attention donc de ne pas céder à la panique générale et de vous méfier de ce qu’on vous propose sur Internet

À très bientôt sur Sitegeek.

Gwen