Infomaniak, le géant suisse de l’hébergement, se restructure afin d’accélérer un peu plus son développement. L’entreprise change de CEO et confie à Boris Siegenthaler, le CEO sortant, un bureau indépendant qui se consacrera à la stratégie et à la vision à long terme de l’entreprise. Pour l’année 2021, Infomaniak affiche de belles ambitions. Elle a, par exemple, prévu de sortir une nouvelle version plus riche en fonctionnalités de son kDrive et mettre à disposition de ses clients plusieurs produits innovants.

Une nouvelle direction, de nouvelles orientations

Ainsi, Infomaniak se positionne afin de partir à la conquête de l’Europe. Le CEO et co-fondateur historique de l’entreprise, Boris Siegenthaler, laisse son poste à Marc Oehler, ancien responsable de produit de l’entreprise. Boris Siegenthaler ne quitte pas l’entreprise, il va désormais occuper un poste encore plus stratégique.

Ce grand changement opéré au sein d’Infomaniak fait suite à la volonté de l’entreprise d’adopter de nouvelles orientations stratégiques. Il est, par exemple, prévu que l’entreprise ouvre une partie de son capital à ses clients. Par ailleurs, Marc Oehler, à son arrivée, a annoncé la volonté de l’entreprise de recruter 15 ingénieurs dès le début de l’année 2021 afin de se concentrer vers ces nouvelles orientations. D’ailleurs, son effectif a déjà enregistré une augmentation de 16 % durant l’année 2020, malgré la crise sanitaire.

Marc Oehler, le nouveau CEO d'Infomaniak

Marc Oehler, le nouveau CEO d’Infomaniak

Une vraie alternative au GAFA

Marc Oehler a annoncé vouloir faire https://youtu.be/O1XvrwEZCQo?list=PLVCGPoFM0zqO2ofy5A1jgvAOS6VcPuN7ud’Infomaniak une vraie alternative au GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon). C’est en gardant une évolution constante de la qualité et la diversification de ses produits, tout en s’assurant que ses collaborateurs puissent bien se sentir au travail, qu’Infomaniak peut y arriver, toujours d’après Marc Oehler. Il a aussi précisé sa volonté de garder et de faire évoluer le style de management horizontal mis en place au sein de l‘entreprise, toujours afin de favoriser l’autonomie de chaque collaborateur et l’émergence des idées innovantes.

Lire aussi :
Bon plan : un pommeau de douche Bluetooth, pour Singing in the rain !

Marc Oehler a aussi tenu à préciser à quel point la Suisse allemande est un objectif stratégique pour Infomaniak. Après avoir enregistré une croissance de plus de 50 % dans cette région durant l’année 2020, l’entreprise souhaite asseoir davantage sa présence afin de garantir une indépendance des solutions numériques suisses. C’est pourquoi Infomaniak s’est installé, par exemple, à Winterthour et l’entreprise ne souhaite pas s’arrêter sur sa lancée. L’acquisition d’entreprises existantes dans cette partie de la Suisse devrait aussi se poursuivre, toujours dans le but de continuer dans la même stratégie.

Des nouveautés dès le début de l’année 2021

Infomaniak a déjà annoncé, dans le roadmap disponible sur son blog, que les nouvelles orientations commenceront à être visibles dès le début de l’année 2021.

À titre d’exemple, kDrive, le service de stockage collaboratif de l’entreprise, aura une nouvelle version qui comportera des évolutions majeures en début d’année. De nouvelles fonctionnalités, dont la liste complète n’a pas encore dévoilé, seront disponibles. De plus, l’entreprise a déjà annoncé l’arrivée de Smart Sync, un service de synchronisation à la demande qui permet de gérer ses données à partir de différents appareils et d’alléger d’une manière importante l’utilisation de leur mémoire. Par ailleurs, cette nouvelle version de kDrive sera aussi plus accessible pour les utilisateurs mobiles.

Les datacenters d'Infomaniak concilient puissance et écologie

Les datacenters d’Infomaniak concilient puissance et écologie

Infomaniak a également précisé dans son roadmap l’arrivée d’un service Mail en complément de kMeet, accompagné d’une messagerie instantanée de type Slack, un peu plus tard au cours de l’année 2021. L’entreprise envisage d’ailleurs d’étendre progressivement à toute l’Europe l’accessibilité au domaine de messagerie gratuite ik.me. Ce service sera disponible sur toutes plateformes et spécialement à la fois sur Android et sur iOS pour les appareils mobiles.

Lire aussi :
Verisure : alarme et domotique au creux de la main

En outre, d’autres fonctionnalités prévues, mais qui n’ont pas encore pu être introduites à cause de la crise sanitaire, sont attendues chez Infomaniak. On peut, par exemple, citer l’outil Newsletter, le streaming audio accompagnée de l’arrivée d’une nouvelle interface des services ou encore l’ouverture de l’API au public, afin de permettre aux développeurs de profiter des services de l’entreprise.

D’autres fonctionnalités, comme un nouveau site builder encore plus facile à prendre.

Alors, qui va faire le même choix que Sitegeek en hébergeant ses services chez Infomaniak?

À très bientôt sur Sitegeek

Gwen