Une vente pas comme les autres, puisqu’il s’agit du code du www d’Internet !

Vous ne rêvez pas, la base du code web mondial, www, sera proposée au plus offrant durant ce mois de juin. Cette mise aux enchères proposera donc un NFT (Non-Fungible Token) avec à l’intérieur environ 10 000 lignes de code, à l’origine du premier navigateur Internet.

Une vente unique

Mis à part l’objet de la vente qui constitue un véritable trésor du web, la monnaie utilisée sera tout autant originale. La société Sotheby’s ainsi que le créateur de ces lignes, Tim Berners-Lee, ont décidé de proposer ces données via une NFT.

Le NFT est un « jeton » totalement unique, car il n’est pas tangible, contrairement aux crypto monnaies comme le Bitcoin qui s’apparentent plus à de la monnaie réelle. Cela permet de proposer un transfert de données direct, sans intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur. Le seul gros souci à cette mise en œuvre reste la volatilité des NFT. Après le pic du 3 mai 2021, les investisseurs se détachent de plus en plus de ce marché qui est en train de chuter. Le choix de ce moyen est plus symbolique puisque la maison Sotheby’s est considérée comme l’un des précurseurs des NFT : elle a vendu le tout premier « token » sur le marché pour plus de 17 millions de dollars.

Mieux comprendre cette vente

Ces lignes de code seront mises en vente pour débloquer des fonds pour des associations caritatives soutenues par sa femme et lui. En effet, dès le 23 juin, les acheteurs potentiels pourront enchérir et ainsi obtenir ce véritable trésor d’Internet. Mais ce n’est pas tout, l’heureux propriétaire pourra aussi recevoir un fichier, imprimable comme un poster, ainsi qu’une vidéo d’une trentaine de minutes sur la rédaction de ces lignes de code.

Lire aussi :
Créer un superbe blog en quelques clics avec Wix

En bref, le nouveau propriétaire de ce code pourra difficilement l’utiliser puisque NeXTSEP, le système d’exploitation pour lequel il était destiné, n’est plus actif depuis 1996. Il est donc peu probable qu’Internet puisse tourner avec ces lignes de codes aujourd’hui. Cela reste néanmoins l’un des piliers fondateurs du web, qui aurait largement sa place dans un musée.

Alors, qu’est-ce que vous pensez de ces ventes de NFT?

Gwen