L’industrie des puces électroniques subit de plein fouet les mesures sanitaires suite au Covid-19

Les restrictions sanitaires pour lutter contre le coronavirus n’épargnent aucun pays du monde. Aussi, elles commencent à se faire ressentir dans certains secteurs industriels, en particulier celui des puces électroniques.

Une demande croissante et la crise sanitaire plombent la production

Avant même l’arrivée en 2020 de la pandémie de Covid-19, l’industrie des puces électroniques était déjà en flux tendus. Avec une concentration de la production essentiellement en Asie, des matières premières rares et une demande qui explose, les industriels avaient déjà du mal à honorer toutes les commandes de leurs clients. Certains secteurs, comme celui de l’industrie automobile, semblent plus touchés que d’autres, mais les constructeurs informatiques pourraient bien être les prochains sur la liste.

En effet, cette industrie est très demandeuse en matière première avec des propriétés isolantes inégalées, parfaites pour fabriquer des composants électroniques comme le cuivre, le polystyrène et ses dérivés, le silicium et la céramique. Or, la crise actuelle et les restrictions pour voyager rendent l’ensemble de la chaîne logistique beaucoup plus fragile, faisant augmenter les prix des matières premières et limitant la production alors que celle-ci devrait augmenter. Les actions boursières des fabricants de puces électroniques ont d’ailleurs atteint de nouveaux sommets en 2020 et devraient continuer leur envolée en 2021.

Le secteur de l'automobile consomme énormément de puces

Le secteur de l’automobile consomme énormément de puces

D’autres secteurs touchés

Les conséquences sont prises au sérieux, l’industrie automobile qui concentre ses efforts de production sur des véhicules écologiques doit anticiper et prévoir des délais de livraison plus longs pour leurs clients. L’industrie aérienne, dont une bonne partie des avions sont cloués au sol et dont certains ne redécolleront probablement jamais suite à leur vétusté, est elle aussi très demandeuse avec une production d’avion toujours plus performant et très gourmand en composants électroniques. Enfin, le secteur de l’informatique dans son ensemble doit aussi se préparer à des jours moins radieux que ce soit celui des consoles de jeux, des ordinateurs, des smartphones et même des assistants intelligents, tous sont dorénavant à la même enseigne sur les carnets de commandes des industriels.

Lire aussi :
SuperSpot - Chargeur de secours de 10,400mAh

C’est aussi en raison de tout ça que les consoles et cartes graphiques peinent à arriver dans nos boutiques.

Et vous, qu’est-ce que vous pensez de tout ça?

Dites-nous tout dans les commentaires.

À très vite sur Sitegeek.

Gwen