L’Université de Gand et le centre de recherche IMEC viennent de présenter leur premier prototype de lentille électronique. Imitant l’iris humain, celle-ci pourra venir en aide à de nombreuses personnes.

Tandis que le monde est en proie à une pandémie d’envergure mondiale, on a souvent tendance à ignorer les nouvelles positives. Pourtant, la science ne cesse pas d’avancer et de se surpasser pour améliorer la vie de l’Homme. Récemment, l’UGent a justement dévoilé un projet qui pourrait venir en aide à de nombreuses personnes. En effet, le premier prototype de lentille électronique serait une véritable solution pour les individus ayant un iris endommagé ou manquant.

Lentille électronique innovation

Développement d’un prototype de lentille électronique

Quand la réalité dépasse la fiction

L’idée que la technologie puisse un jour se mêler à la médecine est présente dans l’esprit de bien des scientifiques. Elle est d’ailleurs au centre de nombreuses fictions se passant dans des mondes futuristes, plusieurs siècles après notre ère. Cependant, elle prend progressivement part à notre réalité. La lentille électronique présentée par l’UGent en est la preuve, puisqu’elle pourrait améliorer l’existence de près de 20 millions de personnes. En effet, elle est en mesure de simuler avec précision les mouvements de la pupille. Elle est notamment capable de détecter les clignements des yeux, mais aussi de contrôler la quantité de lumière absorbée et la profondeur de champ.

De cette manière, elle agit comme l’iris humain, anticipant parfaitement tous les mouvements de celui qui les porte. Le directeur d’Imec, Luc Van Den Hove, avance d’ailleurs qu’elle constitue une véritable révolution dans le milieu médical. « Nous sommes convaincus que la lentille à iris artificiel a tout pour changer la donne en ophtalmologie ». D’après lui, cette innovation pourrait effectivement être commercialisée d’ici trois à quatre ans. Elle doit notamment être testée cliniquement afin d’être approuvée sur le plan international. Néanmoins, elle représente un bond en avant dans le domaine de la recherche médicale. On peut également supposer qu’elle ne sera pas la dernière invention en matière d’ophtalmologie. Peut-être que d’ici quelques années, les problèmes de vue ne seront qu’un lointain souvenir pour de nombreuses personnes.

Lire aussi :
Test | Neon Flip Cover pour Samsung A3 - Lights Up

Alors, seriez-vous prêts à installer ce genre de chose sur vos yeux?

Gwen