Le 14 août dernier sortait l’un des derniers Blockbusters de chez Netflix, j’ai nommé : Project Power. Pour une fois pas de cape, pas de collant, mais bien des humains normaux utilisant la science afin d’être plus puissants. Est-ce que celui-ci arrive à faire face à la pléiade de films tirés de comics ?

Project Power – Synopsis

Une nouvelle pilule arrive sur le marché noir. Elle vous en coûtera 500 $ pièce. Durant 5 minutes, celle-ci vous rendra peut-être immortel, invisible, fort comme un bœuf… ou elle pourrait même vous faire exploser. Seulement voilà, est-ce que derrière celle-ci il n’y aurait pas bien plus qu’une simple tentative de se faire de l’argent ?

Jamie Foxx est au centre de l'action pour Project Power

Jamie Foxx est au centre de l’action pour Project Power

Une histoire qui a d’excellentes bases

Project Power part d’un principe simple mais efficace. Que feriez-vous si vous aviez un pouvoir génial mais seulement durant 5 minutes ? Ajoutez à cela le fait que le pouvoir est inconnu lors de la première prise de pilule et que celle-ci pourrait même vous tuer. Et vous obtenez là un début de scénario génial. Je suis même certain que tout est parti de cela.

Si votre pouvoir est d'être en flamme assurez-vous d'être éteint après 5 minutes

Si votre pouvoir est d’être en flamme assurez-vous d’être éteint après 5 minutes

Malheureusement ce n’est pas facile de créer une logique de pouvoirs qui tienne la route. On nous vend la chose comme étant une sorte de mixture en provenance d’ADN animale. Car les animaux ont évolué bien plus que l’être humain en termes de changement physique. Alors qui ne rêverait pas d’être invisible tel un caméléon. D’avoir la peau impénétrable comme un rhinocéros. Ou encore de pouvoir avoir les os quasi incassables à la manière d’un rongeur.

Lire aussi :
Critique | Better Call Saul saison 2 - Le retour du spin-off de Breaking bad

Et puis là au milieu du film vous vous demandez : c’est quel animal encore qui s’enflamme ? Et d’ailleurs je ne me rappelle plus non plus du nom de celui qui guérit les autres à distance… Mais bon, là c’est peut-être mon esprit trop cartésien qui prend le dessus.

Joseph à la chance d'avoir un pouvoir sympa dans Project Power

Joseph à la chance d’avoir un pouvoir sympa dans Project Power

Un casting plutôt sympa

Au menu de Project Power on retrouve en grande forme Mr Joseph Gordon Lewitt qui tient compagnie à l’excellent Jamie Foxx qui nous avait bien manqué depuis le génialissime Baby Driver. Et la toute fraîche Dominique Fishback qui, du haut de ses 29 ans, nous campe de manière très réaliste une ado perdue tentant d’aider sa mère malade (encore une fois classique mais fonctionnel).

Dominique Fishback risque bien d'être appelée encore et encore après Project Power

Dominique Fishback risque bien d’être appelée encore et encore après Project Power

Alors, c’est vrai que par moment on est à deux doigts de s’attendre à ce que les méchants ricanent tels des vilains de Disney. Mais l’ensemble reste tout de même correct et Project Power arrive à vous maintenir d’un bout à l’autre sans que l’on ait un sentiment de parodie.

Découvrez la bande-annonce de Project Power


Project Power en bref

J’ai passé un bon moment avec Project Power. J’aurais aimé un peu plus de construction autour de ce concept de pilule temporaire. Mais je reste content que, pour une fois, ce soit un film et pas une série étalée sur 7 saisons qui profite de ce genre de scénario. À voir donc, mais pas forcément à re-voir.

Lire aussi :
Critique | Ready Player One - Quand Spielberg titille l'enfant en toi

Et vous ? Vous l’avez déjà vu ? Vous en avez pensé quoi ?

À bientôt sur Sitegeek.

Frédéric Perez