Accueil > Technologeek > Madcatz strike m- Le point sur ce nouveau clavier bluetooth
Clavier Madcatz Strike M 5 blanc
Clavier Madcatz Strike M 5 blanc

Madcatz strike m- Le point sur ce nouveau clavier bluetooth

Plus la technologie avance, plus les écrans qui nous accompagnent dans notre quotidien sont nombreux. Regardez autour de vous, comme beaucoup de gens vous avez probablement un smartphone, une console de jeu, souvent une tablette, voire un PC multimédia branché à votre télévision. Si vous êtes un peu technophile, un Raspberry Pi faisant tourner l’excellent XBMC. Et avec tous ces périphériques, des moyens de saisie divers et variés, parfois pratiques, souvent moins. 

Madcatz S.T.R.I.K.E. M  - Le Kit de base
Madcatz S.T.R.I.K.E. M – Le Kit de base

 

Clavier Madcatz Strike M 5 blanc
Clavier Madcatz Strike M 5 blanc

Madcatz Strike M – Le format idéal ?

Pour piloter tout ça, j’ai essayé plusieurs claviers sans fil, qui n’avaient jamais la bonne taille. Un de taille normale comme le Logitech TK820 incluant un touchpad très confortable et imbattable pour taper du texte au kilomètre, mais qui n’est ni très facile à ranger près du canapé, ni vraiment portable lors des déplacements éventuels. Un modèle ultra réduit comme ceux qu’on trouve pour une vingtaine d’euros sur Dealextreme ou tout autre site chinois permet d’oublier son clavier dans une poche et est même fourni avec un dongle bluetooth, mais c’est vraiment du dépannage, et ce n’est pas confortable pour un sou. N’imaginez pas taper plus de 3 mots avec ça, vous trouveriez le clavier de votre smartphone ergonomique en comparaison. Logitech avait également sorti le diNovo Mini, qui était assez compact, confortable et portable, mais qui coûtait un bras et qui ne se trouve quasiment plus dans le commerce.

Clavier Madcatz Strike M – La petite pochette est très pratique à l’usage
Clavier Madcatz Strike M – La petite pochette est très pratique à l’usage
 Au milieu de cet océan de périphériques, on peut maintenant trouver le nouveau clavier bluetooth Madcatz S.T.R.I.K.E. M au nom bien P.E.N.I.B.L.E.  à taper, mais heureusement bien plus facile à retenir ( Strike M ) . Au déballage, l’engin est de belle facture avec sa finition noire piano. On trouvera une série de touches multimédia* sur le côté gauche, près d’une molette de son, ainsi que le rappel des clics de souris. Le coin supérieur droit est orné quant à lui d’un micro pavé tactile étonnamment précis pour sa petite taille, avec de nouveau les boutons gauche/droite de votre souris. Le tout est taillé dans une forme de trapèze dynamique d’une vingtaine de centimètres de large. Le Madcatz Strike M est rétroéclairé sur 4 niveaux, et permet l’appairage avec 4 engins différents grâce à un bouton de mémoire, ce qui commence à le rendre intéressant.

Mais ce qui lui rend vraiment honneur, ce sont ses petites touches surélevées, qui sont légèrement incurvées et lui donnent un toucher franc, on n’est jamais sur la lettre voisine par erreur. Ça fleure bon la qualité et ça ne couine pas pendant la frappe (notez ma résistance à insérer ici une vanne graveleuse). Du coup, même si on lui préfèrera un clavier plus grand pour un usage intensif, la taille « petite mais pas trop » des touches permet de garder un ratio encombrement-confort très agréable. Besoin de taper un SMS ? On le sort de sa petite pochette, un appui sur une touche pour le sortir de veille, et on envoie. Une petite séance de surf tranquille sur tablette, curseur de souris à l’appui ? Idem. Enfin, une touche Menu permet d’émuler le bouton Home d’Android, ce qui est vite pratique à l’emploi. La base antidérapante du Madcatz strike m est également très efficace, et j’ai aussi apprécié le fait qu’il se charge avec un mini USB, comme mon smartphone Samsung, évitant par-là même de m’encombrer d’un chargeur supplémentaire dans mon sac.
Clavier Madcatz Strike M - Dispo en blanc, rouge ou black is beautiful
Clavier Madcatz Strike M – Dispo en blanc, rouge ou black is beautiful
Mais alors, tiendrait-on le clavier portable parfait ? Pas vraiment, malheureusement, à cause de quelques détails qui piquent un peu. Tout d’abord, le prix est assez élevé de ce Madcatz strike m : comptez une centaine d’euros pour vous offrir votre nouveau jouet.  Ensuite, ça peut paraître stupide, mais il est livré sans clé bluetooth, ça fait un peu mesquin et ça alourdit la facture d’une dizaine d’euros si on veut l’utiliser sur un Raspberry ou sur un PC home cinéma. Enfin, il est très design, mais les touches sont un peu trop décalées sur la droite à mon goût, ce qui causera quelques fautes de frappe lors des premières utilisations.

Malgré ces petits couacs, j’avoue avoir succombé au plaisir de n’avoir qu’un seul clavier « pour les gouverner tous », et que celui-ci soit utilisable en dehors de son usage casanier, sa mobilité étant un réel atout. De plus, le petit pied de support pour votre tablette fourni dans le bundle est très pratique. Et enfin, clavier Cherry sur le cake, il fonctionne sur Mojo, c’est écrit dessus ;)

*notre quota d’expressions des années 90 est atteint avec un seul mot, fais mieux que ça Parker Lewis !

N’hésitez pas à me donner votre avis et à me poser toutes vos questions sur ce clavier, qui vaut le coup d’œil.

Site officiel de Madcatz

A très bientôt sur Sitegeek.

William

A propos William

Mes parents m'ont fait à partir d'un petit pixel, qui s'est ensuite dédoublé, encore et encore, pour en arriver à créer un mini JPG de geek originel, il y a bien des années. La résolution augmentant avec l'âge, j'ai commencé à m'intéresser à de plus en plus de technologies, gadgets et trucs ne présentant de l'intérêt qu'auprès d'un public restreint. 38 ans plus tard, j'attends toujours de devenir un adulte, et en attendant je prends toujours autant mon pied avec le dernier truc connecté du moment, avant de me demander comment persuader ma femme que son acquisition est réellement essentielle pour une vie épanouie. Inutile de dire que mon WAF factor est régulièrement proche du zéro absolu ;)

Voir aussi

Test | devolo Télécommande – Quand 2 et 2 font 2

Afin de pouvoir contrôler les éléments devolo sans passer par l'app la télécommande s'avère plutôt utile. À condition de ne pas vouloir trop en faire..

Station d'accueil - OWC en USB Type-C

Test – La station d’accueil USB Type-C d’OWC

Présent sur de nombreux appareils depuis quelques années, l’USB Type-C tend finalement à s’imposer comme …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *