Accueil > Technologeek > Nouvelle Sonos Play:5, tout change sauf le nom
Le constructeur californien Sonos dévoile sa nouvelle enceinte connectée : la Play:5 nouvelle génération.
Depuis 10 ans, Sonos donne souvent le tempo du marché des enceintes connectées.

Nouvelle Sonos Play:5, tout change sauf le nom

Sonos dévoile sa nouvelle enceinte connectée Sonos Play:5. Cinq ans après le succès de son aïeule du même nom, le constructeur californien répond à une concurrence toujours plus féroce. Au programme : nouveau look, et des promesses sonores encore plus cosmiques.

Sonos Play:5 : la référence de 2010 peut-elle devenir celle de 2015 ?

Il y a cinq ans, Sonos était un pionnier. Le constructeur californien était l’un des premiers à parier sur la hifi sans fil. Au point de devenir une marque mythique pour les geeks amateurs de son, leader incontestable des enceintes connectées « multiroom ».

Mais le temps passe, et la concurrence s’aiguise. Bang&Olufsen, Bose, et plus récemment Naim ou Devialet, se sont engoufrés dans ce marché en plein boom. Depuis 2014, la concurrence propose de nouvelles enceintes toujours plus connectées, belles et technologiques. Sonos devait réagir.

Sonos Play 5 - Cela manque un peu d'ordi pour être un bureau de geek.
Sonos Play:5 – Cela manque un peu d’ordi pour être un bureau de geek.

La rumeur promettait une nouveauté “énorme”. Bingo ! Sonos dévoile ce mardi 29 septembre sa nouvelle enceinte connectée haut-de-gamme. Son nom ne vous sera pas inconnu : Play:5. Oui, l’enceinte de référence de la marque, le top niveau de Sonos, et son style de “dock-Iphone-sans-plug”, est réinventée. On aurait dû s’en douter. Depuis quelques semaines, le produit était « indisponible » sur le site de la marque. En conservant le nom, le message est clair : « on se réinvente, mais on tient à notre identité ».

Sonos Play 5 - Dans une cuisine aussi, la Play:5, c'est la classe !
Sonos Play:5 – Dans une cuisine aussi, c’est la classe !

Bien sûr, il s’agit là uniquement d’une annonce. Il faudra avoir le bébé entre les mains, vérifier sa connectivité (premier gros point noir : pas d’Airplay !), la profondeur de ses basses, la justesse des aigus, pour voir si Sonos a repris un temps d’avance sur ses concurrents. Mais la bête a fière allure. Noir ou blanc mat, façade en métal perforé, bords arrondis, la nouvelle enceinte Play:5 répond aux critiques habituelles sur le design un peu « austère » des produits made in Sonos. L’objet semble réussi, avec des boutons tactiles intrigants, et une coquetterie curieuse : selon qu’on la dispose en position horizontale ou verticale, seule ou en duo, le rendu sonore pourrait s’adapter à toutes les pièces. A voir.

Sonos Play 5 - En position verticale, deux Sonos offrent un son incomparable, selon le fabriquant. On demande à tester !
Sonos Play:5 – En position verticale, deux Sonos offrent un son incomparable, selon le fabriquant. On demande à tester.

Sonos joue aussi avec la logique. Comme son nom l’indique, l’ancienne Sonos Play:5 était dotée de cinq haut-parleurs, deux tweeters, deux boomers, et un woofer pour les basses. Comme son nom ne l’indique pas, la Play:5 nouvelle génération passe à 6 haut-parleurs ! Au programme, précise le fabriquant, trois tweeters et trois mid-woofers… Encore une fois, il faudra juger sur pièces. Mais ça sent bon les basses bien lourdes et les plaintes pour tapage nocturne !

Sonos Play 5 - Derrière sa grille perforée, la Sonos Play 5 dissimule 6 hauts-parleurs. Un de plus que l'ancienne version !
Sonos Play:5 – Derrière sa grille perforée, elle dissimule 6 hauts-parleurs. Un de plus que l’ancienne version !

Comme le veut la tradition, la marque ne communique pas sur la puissance de ses enceintes. Mais sachant qu’elle est dédiée aux « grandes pièces », on peut miser sur un chiffre en centaines de Watts. Toujours compatible avec les autres produits Sonos, elle peut s’insérer comme son ancêtre dans un système home cinéma qui comprendrait deux enceintes Play:5, la barre de son le et subwoofer Sonos. Le tout sera toujours dirigé par l’appli maison, l’une des références du marché.

La Sonos Play 5 est la dernière née de la famille Sonos.
La Sonos Play:5 est la dernière née de la famille Sonos.

Reste la question du prix. Face à une concurrence approchant les 1000, voire les 2000 euros, Sonos se met au diapason, et ose dépasser la barrière psychologique des 500€. Pour une enceinte, il faudra ainsi débourser 579€. 100 de plus que la précédente Play:5 ! Il paraît que ce sera encore mieux… si on en a deux. Ouch !

Vous pouvez déjà commencer à mettre de l’argent de côté. La nouvelle Sonos Play:5 est annoncée d’ici la fin de l’année.

Site officiel de Sonos

Trueplay : réglez vos enceintes comme un pro

Avec Trueplay, chaque auditeur peut facilement paramétrer ses enceintes en appuyant sur un bouton. » C’est l’autre nouveauté de Sonos. Les enceintes concurrentes proposent plusieurs modes sonores (contre le mur, dans un angle…) pour améliorer l’acoustique ? Les Californiens vont plus loin ! Trueplay serait un véritable assistant au calibrage sonore. Il suffit d’un Iphone/Ipad, et de l’Appli Sonos, pour lancer la procédure : un réglage automatique grâce à une  fréquence spéciale diffusée par les enceintes.

Le système Trueplay sera piloté par smartphone.
Trueplay sera disponible via l’appli Sonos.

« Le système analyse la manière dont le son se répercute sur les murs, les meubles, le verre et autres surfaces, dans chaque pièce de la maison, promet le fabriquant. Sonos paramètre ensuite l’enceinte afin d’optimiser le son au maximum. » D’abord un paramétrage par pièce de la maison, et demain, la marque prévoit même des paramétrages individualisés, selon les goûts sonores (plus de basse, plus de basse !) de chacun. Disponible d’ici la fin de l’année, Trueplay serait d’abord compatible avec les Play:1, :3 et :5.

N’hésitez pas à nous dire si vous attendez avec impatience cette nouvelle enceinte de chez Sonos. On a hâte de voir si le son en vaut la chandelle.

Gwenaël Cadoret

A propos Gwenaël Cadoret

Journaliste basé à Montpellier, un peu mais un tout petit peu geek. J'aime le chocolat (trop), les produits Apple (oui, je sais), les voitures hybrides (oui, je sais), le soleil du Sud et les tortillas mexicaines. A part ça, je ne vois pas.

Voir aussi

Test | BenQ TK800 – Votre télé 65″ vous paraîtra bien petite

Test | BenQ TK800 - Sans pouvoir afficher en extérieur le TK800 permet de profiter des événements sportifs avec pas mal de lumière ambiante

Peut-on espionner un téléphone portable à distance sans installer de logiciel ?

Dans une relation amoureuse, il n’y a rien de pire que de s’engager et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.