Le marché des crypto-monnaies a explosé en 2021. En effet, un nombre d’investisseurs grandissant a décidé de surfer sur ces actifs, qui ont depuis largement transcendés les sphères d’investissement classiques et sont devenus des acteurs réels de l’économie, via leur utilisation grandissante pour des achats de biens ou services. Mais cette tendance continuera-t-elle pour 2022 et investir dans le bitcoin est-il une bonne idée pour l’année à venir ? Nous tentons de répondre à cette question dans cet article.

Une volatilité toujours haute

Le bitcoin est l’indicateur phare des tendances du marché des crypto-monnaies. Sans mauvais jeu de mots, c’est un peu l’Anneau unique des crypto-monnaies… C’est de loin la plus grande cryptomonnaie et sa volatilité influence à la hausse ou à la baisse les monnaies rivales.

En 2021, son prix avait atteint le sommet historique de plus de 68 000 dollars, mais il chutait en dessous de 30 000 dollars en juillet. C’est précisément cette volatilité du Bitcoin qui encourage à une certaine prudence. Beaucoup d’analystes conseillent ainsi de limiter les investissements en crypto-monnaies a environ 5 % d’un portefeuille.

Sa hausse peut aussi être freinée par l’émergence de monnaies rivales qui cherchent à prendre la place du leader mondial. On pense notamment à l’explosion de la monnaie Solana (SOL) qui s’est frayée en quelques mois une place dans le top 10 mondial des crypto-monnaies.

Cela dit, si le bitcoin n’a pas atteint les prévisions pour le début de l’année 2022, certains prévoyaient quand même le prix de l’unité à 100 000 dollars, la tendance reste à la hausse, du moins si on vise un assez long terme.

Les signes d’un marché haussier pour le Bitcoin

Certains analystes soulignent que les prises de bénéfices par les détenteurs de bitcoins ont été inversées et qu’il n’y a de fait aucune indication d’un marché baissier, les détenteurs à long terme continuant d’accumuler la monnaie virtuelle.

Les détenteurs à long terme se trouvent en effet dans une zone d’accumulation maximale, ce qui permet de déduire un marché à la hausse. Ces détenteurs à long terme, qui en possèdent depuis plus de cinq mois, contrôlent aujourd’hui la majeure partie de la devise et ont pris des bénéfices lors des ventes de décembre 2021, mais ils cessent de vendre pour acheter, ce qui relance le marché à la hausse au premier trimestre 2022. En d’autres termes, ils spéculent sur la hausse du Bitcoin.

Par quoi le bitcoin pourrait-il être influencé ?

Le marché du Bitcoin étant somme toute encore jeune, il n’existe pas de modèles clairs sur lesquels fonder des prédictions infaillibles.

Des facteurs politiques émergent

Malgré tout, un changement majeur pourrait survenir, avec le changement de politique monétaire de la Fed américaine et sa volonté d’un début de régulation des échanges de crypto-monnaies.

Cela provoque évidemment une crainte justifiée chez les amateurs de Bitcoins, le marché perdrait ce qui faisait sa particularité, des échanges totalement libres.

Néanmoins, pour certains trackers plus optimistes, les mesures réglementaires pour légitimer le secteur des actifs numériques pourraient au contraire favoriser des investissements massifs des petits porteurs et donc générer une hausse du Bitcoin, qui pourrait atteindre 200 000 dollars l’unité !

Une offre bientôt rare ?

La principale caractéristique du bitcoin est que son offre d’unités est limitée. Son offre maximale est en effet plafonnée afin d’imiter la quantité finie d’or physique.

Le nombre maximum de Bitcoins pouvant être émis ou extraits est de 21 millions très exactement, et nous sommes aujourd’hui à moins de 19 millions. Si le nombre de nouveaux bitcoins émis par bloc diminue de moitié tous les quatre ans environ, le dernier bitcoin ne doit pas être généré avant l’année 2140. Cela laisse une certaine marge, mais le sentiment de rareté du Bitcoin pourrait se développer et inciter beaucoup d’investisseurs a hold leur monnaie, donc ne pas la vendre.

Il est donc possible que d’acheter maintenant, même avec un prix d’unité assez haut, soit une meilleure option que d’attendre.

En conclusion

Investir ou non dans le Bitcoin ? Difficile de répondre à cette question : l’année 2022 pourrait être moins fructueuse que l’année 2021. Mais au final, est-ce vraiment un problème ? Si les cours baissent au premier trimestre 2022, ce sera peut-être le meilleur moment pour acheter du Bitcoin.