L’émulation PlayStation 4 sur PC n’en est qu’à ses balbutiements. Ne vous faites pas avoir, même si certains sites sur la toile vous font entrevoir cette possibilité, vous ne trouverez pas à l’heure actuelle un seul programme capable de faire tourner pleinement et simplement des jeux officiels PS4 entièrement jouables sur votre PC. Néanmoins et bien qu’il reste encore beaucoup de travail à accomplir pour y parvenir, l’émulation PS4 semble progresser dans le bon sens. Un émulateur PS4 en développement sous Linux appelé Spine a montré des avancées incroyables ces derniers temps, et peut désormais démarrer certains jeux.

Du retrogaming aux consoles modernes

Portée par le mouvement retrogaming, l’émulation de système de jeux vidéo connaît un succès qui ne se dément pas et fait toujours plus d’adeptes. Ne vous y trompez pas, si les éditeurs de jeu capitalisent sur des portages et des remakes d’anciens titres sur les consoles Next Gen, c’est en partie pour essayer de contrecarrer ce phénomène.

Mais si l’émulation d’anciennes consoles fonctionne très bien depuis des années, c’est souvent un peu plus laborieux au niveau des consoles récentes. Nous vous avions déjà présenté l’excellent émulateur pour PlayStation 3 RPCS3, mais il a fallu passer par des années de développement pour en arriver à ce résultat. Du côté de la Nintendo Switch, l’émulateur pour PC Yuzu est l’un des plus avancés du moment même s’il est encore loin d’être optimisé. Et donc aujourd’hui avec Spine, des développeurs privés s’attaquent à l’émulation PlayStation 4, mais il faudra être encore un peu patient pour profiter d’un système stable.

Un émulateur PS4 en développement depuis plus de deux ans

L’émulateur PS4 pour Linux Spine est développé en privé depuis un peu plus de deux ans, mais il n’est pas encore disponible en open source. Néanmoins, un paquet Flatpak (utilitaire d’installation sous Linux) de Spine avait déjà fait surface en 2019, accompagné d’une vidéo YouTube montrant certains titres fonctionnant sur l’émulateur. Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez reconnaître la collection Megaman Legacy et le RPG Stardew Valley. Des jeux certes en 2D, mais qui sont sortis commercialement sur PS4 respectivement en 2015 et 2016.

Lire aussi :
Nvidia VS AMD : quand les concurrents s’inspirent et se stimulent mutuellement

Au cours des deux années de développement qui ont suivi cette dernière version, Spine s’est beaucoup amélioré, bien que de nombreux titres 3D plus complexes ne soient toujours pas entièrement jouables. Nous pouvons aujourd’hui voir l’évolution de l’émulateur PS4 grâce à une nouvelle version, toujours sous Linux, qui a été récemment partagée en ligne avec la permission du développeur par @notzecoxao, un membre très actif de la communauté de l’émulation.

L’émulateur a encore de nombreux bugs, mais en deux ans la liste des titres « compatibles » disponibles s’est beaucoup allongée. Néanmoins, la grande majorité des 1 000 jeux listés et testés ne fonctionnent pas encore. Près de la moitié des titres testés ne dépassent pas l’écran d’introduction et seulement 35 % d’entre eux vous permettront de réellement lancer une partie. Cela représente tout de même quelque 300 titres, ce qui montre bien que Spine est sur la bonne voie.

Un « work in progress » prometteur

La grande majorité des jeux qui fonctionnent avec l’émulateur PS4 Spine sont pour le moment des titres indépendants en 2D. Vous ne pourrez donc pas jouer tout de suite à Marvel’s Spider-Man par exemple. Néanmoins, certains gros titres 3D comme Persona 5 montrent des résultats intéressants même si les glitches graphiques sont encore légion.

Malgré tout, Spine est très prometteur et un des seuls émulateurs PS4 en développement à vraiment avoir prouvé qu’il pouvait lancer des jeux officiels. Si vous êtes un bidouilleur et que vous souhaitez télécharger Spine, vous pouvez consulter cette page de téléchargement sur le site de Wololo. Gardez à l’esprit que la manipulation nécessite une certaine connaissance technique et que vous aurez besoin d’une PS4 « hackée » pour le firmware et les jeux.

Lire aussi :
Sonos Play 1 - bien plus qu'une station audio sans fil !

Quant à savoir pourquoi l’émulateur est uniquement disponible sous Linux, c’est tout simplement parce que les développeurs SpineDev utilisent principalement ce système. Ils prévoient de publier à l’avenir le code source de Spine, mais la prise en charge de Windows n’est pas pour tout de suite.

Les développeurs ont également déclaré récemment qu’ils publieraient désormais des mises à jour plus fréquentes, nous pouvons donc nous attendre à voir plus d’informations sur Spine dans un futur proche. Nous vous tiendrons évidemment au courant des avancées significatives.

Et vous, ça vous tente de tester l’émulateur PS4?

Dites-nous tout dans les commentaires.

Gwen